"Ano... Shashin wa ii desuka ?"

Pour beaucoup de voyageurs, la photo a eu une place essentiel dans le récit que l'on fera au retour. Si comme moi, vous n'êtes pas un maître des mots et du phrasé élégant, une belle photo réussie vaut tous les qualificatifs du monde.

Seulement voilà, avant même de montrer vos photos à votre entourage, il va falloir les prendre. Très souvent une destination comme le Japon, apparaissant exceptionnel, pourrait amener le voyageur à réfléchir sur un investissement dans du matériel photo. Le but de cet article est de vous conseiller modestement mais avec une vraie réflexion que j'ai moi-même menée. Mais aussi un constat tiré de certaines situations dont j'ai été témoin.

Smartphone, compact, bridge ou Réflex ?

J'aurais envie de dire que la réponse tient autant dans votre niveau en matière en photographie que des situations dans lesquelles vous êtes susceptibles de vous retrouver. Si je prends mon expérience personnelle, je savais qu'au cours de mon voyage j'allais pas mal bouger. Je possède déjà un Canon Powershot SX10 (compact bridge) que je maîtrise. Je souhaite également avoir la possibilité de faire des photos de nuit. Dans la mesure où mon APN n'est clairement pas équipé d'un mode "scène de nuit à main levé", il va me falloir un trépieds. Je reviendrai sur ce point un peu plus tard.

On pense souvent que l'on fera de meilleures photos avec LE REFLEX ! FAUX ! Une photo réussie est un ensemble de paramètres, de facteurs :

  • connaissances en photographie
  • maîtrise du matériel
  • situation (calme, mouvementée, convivial, hostile etc...)
  • chance (plus souvent qu'on ne le croit...)
  • météo

Autrement dit, soyez à l'aise avec votre appareil. Prenez le temps d'apprendre à l'utiliser. On peut trouver également de nombreux tutoriaux qui font office de "cours". N'hésitez pas aussi à regarder le travail des autres. S'il ne s'agit pas de faire la même photo que PRo_91 ou pHoToGrApHe_bestever, il est parfois bon d'avoir des points de vue et de regarder les données exif (ouverture, temps d'exposition, sensibilité...). Là, je vous parle de technique pure et dure mais cela a aussi son importance. Des paramètres que vous pouvez choisir d'étudier ou bien vous pouvez laisser le mode auto et cela est bien suffisant dans la plupart des situations dites idéales.

Il y a également les modes (nuit, paysage, portrait etc.) avec les paramètres déjà tout prêts. Là aussi, si vous êtes un peu pris par le temps et qu'il faut dégainer quasiment dans l'instant, la plupart des appareils font du très bon travail.

Exemple de photos prises en Islande en 2008 avec un Powershot A80 (compact numérique) :

Yep, un compact ça peut largement le faire ;)

Avant de prendre des libertés artistiques il n'est pas mauvais d'étudier quelques règles de base.

Une photo propre en matière de composition c'est la règle des tiers ou comment bien proportionner les éléments que vous voulez montrer. En ce qui concerne le fait de centrer vos sujets, c'est là encore une notion qui fait débat. Je me suis souvent fait reprocher, au début, d'en abuser. Là encore, tout est une question de point de vue. Il est vrai que le décentrage dans certains cas mette mieux votre sujet en valeur. Par exemple, le tori de Miyajima sur cette photo. Si je l'avais centrer, il aurait été comme perdu parmi les autres éléments : la mer, l'île, le ciel. Il est ici plus "habillé" et mieux accompagné.

Si tout cela vous ennuie que vous ne souhaitez que faire quelques photos sans vous prendre la tête, le smartphone peut aussi répondre à vos attentes. Lorsque je vois les clichés que peut produire un iPhone 4s/5 par exemple, c'est vraiment pas mal. Par contre, en dessous d'un capteur de 8 millions de pixels, le résultat est déjà bien moins beau (l'échantillon ci-dessous le prouve iPhone 3G) .

Je vois déjà les puristes me balancer des cailloux. C'est David Michaud (photographe professionnel et auteur du blog lejapon.fr) qui me l'avait expliqué. Une des meilleures photo du Mont Fuji qui l'ait prise fut avec un APN compact. Bon moment, réactivité, paramètres photos bien réglés et clic-clac merci Kodac c'est dans la boîte.

Le smartphone peut aussi être un compagnon idéal pour être discret. On n'aime pas toujours se faire tirer le portrait par un gros objectif ;) Ou bien pour des petits détails du "paysage" qui eux non plus n'ont pas un intérêt réel à bénéficier d'un capteur milliard de pixels @_@!

Je reviens donc à mon expérience. Je suis au final très content d'avoir pris mon bridge Canon. Déjà parce qu'il s'adapte à pas mal de situations. Bonne qualité des photos, zoom assez important permettant d'aller chercher des détails assez loin. Mais il m'a fallu accepter aussi le fait que mon "compagnon" avait ses limites. C'est aussi un point que vous devez considérer. Si aujourd'hui, même un compact peut faire de très bonnes photos, il ne pourra pas s'aligner avec un réflex sur toutes les situations.

Après qui dit réflex, dit aussi objectifs à trimbaler. Et selon les circonstances, ce n'est pas toujours évident. Toutefois, qualitativement un bon objectif a aussi ses avantages. Après, on peut me dire que je me suis bien trimbalé mon trépieds pendant un mois. Guère plus léger que certains objectifs... Les réflexes ont aussi l'avantage, pour certains, de monter assez haut dans les ISO (sensibilité à la lumière) et de permettre des clichés avec peu de lumière sans que le bruit (grain sur l'image) ne soit gênant. Bien sûr, je ne suis pas un expert sur le sujet mais ce sont quelques notions qui parlent.

On peut aussi envisager la combinaison réflex + compact/bridge et s'assurer d'être paré pour l'ensemble des situations. A vous de voir avec quel matériel vous vous sentirez à l'aise. Comme dit plus haut, un réflex n'est pas un artefact magique qui ne vous fera que d'excellentes photos façon National Geographic. J'ai parmi mes connaissances des gens fiers de leur gros Canon ou Nikon ultra perfectionné "milliard de pixels" et qui font des photos très moyennes car il manque de maîtrise.

Le trépieds

Des trépieds, on en trouve à tous les prix. Différents matériaux, finitions. Lorsque j'ai démarré mes recherches, je serais presque parti en acheter un tout basique au Lidl du coin. Mon ami, chef opérateur de formation, m'a alors plutôt orienté vers la marque Manfrotto. Ce n'est pas le même prix, c'est sûr. Pourtant, je n'ai pas regretté d'y avoir mis les moyens. Léger mais solide (fibre de carbone merci), souple d'utilisation une fois dégrippé il fut mon second compagnon. L'autre élément non négligeable : le niveau à bulle pour avoir des photos bien droites horizontalement. On peut trouver que le "penché" 45° donne un côté artistique. Certes mais pas sur 200 photos non plus.

Pour des clichés nocturnes, un trépieds c'est bien. En dehors de la simple technique (exposition / ouverture), cela va vous permettre de vous poser. De réfléchir votre cadrage.

Pour parler de mon expérience à Tokyo c'est d'ailleurs impressionnant de voir comment la foule vous respecte. Je me suis posté en plein carrefour de Shibuya sans jamais me faire bousculer, ni même que mon trépieds ne bascule. Après une fois le feu repassé au vert, oui il vaut mieux dégager c'est comme ailleurs ^_^!

C'est aussi l'occasion, de travailler le style avec le mouvement de la foule, des lumières des véhicules etc. L'artiste c'est vous, lâchez-vous. De jour, comme de nuit.

Les cartes mémoires ne doivent pas être négligées non plus. Selon l'appareil et ea format (Raw/Jpeg), la taille de vos fichiers varie. Vous aurez envie de vous faire plaisir, pensez donc à des stockages suffisamment important.

Politesse et respect

Au Japon, il m'est rarement arrivé d'être confronté à des refus catégoriques de la part des gens que je souhaitais photographier. Mais ça arrive. Si votre sujet c'est la foule, soyez discret. Si c'est une personne en particulier demandez-lui, ça passe bien mieux. Un Japonais qui ne veut pas être pris en photo vous répondra poliment ou vous signalera son refus par les coudes (ou les mains) croisé(e)s. Dans ce dernier cas, inutile d'insister c'est NON.

Il arrive parfois, que l'on n'ait pas très envie de manquer une opportunité. Ce fut mon cas à Kyoto où je suis tombé sur un tournage avec des gens en costume. Bien sûr que l'assistante de production m'a dit non. Mais avouez que cela n'arrive pas tous les jours. Quelques mètres plus loin, zoom sorti et hop souvenir en poche. Sans que personne ne se sente agressé. Petit souvenir que je partage avec vous :

Il est évident que mon article n'a rien d'exhaustif et que l'on pourrait en dire tellement plus. J'espère juste que ces conseils aideront certains dans leur préparatifs et pas uniquement pour le Japon.

Article intéressant ?
3/5 (1 vote)

Galerie photos

  • IMG_0552
  • IMG_0553
  • IMG_0561
  • IMG_1703
  • IMG_1045
  • IMG_1703
  • IMG_9859
  • IMG_9890
  • IMG_9246
  • IMG_0952
  • IMG_0953
  • IMG_0583
  • IMG_0755
  • IMG_0937
  • IMG_1335
  • IMG_2022
  • IMG_2058
  • 190xprob1-300x176

Découvrez les autres articles de gambarimasu

Commentaires

GATTACA
18 Mai 2013
18:56

Quand je sors mon reflex, j'entends toujours "woaaaaa, tu dois faire de super photos avec ton appareil ?"
Intérieurement, je le prend un peu mal. S'il suffisait d'avoir un "bon" appareil pour faire de belles photos, ce serait trop simple.
Ce à quoi je répond donc, "tu sais, ce n'est pas le stylo qui fait l'écrivain".
A toutes celles et ceux qui pensent que plus l'appareil est "compliqué" et cher, meilleurs seront les photos : c'est faux !
On peux aussi faire de bonnes photos avec un compact.

18 Mai 2013
19:03

Mais que dis tu là Gattaca ??? Hugot n'a-t-il pas écrit son oeuvre avec un Mt Blanc ???
Et oui, hélas le réflex semble être pour certains la fin des photos amateurs. Ce serait bien mais hélas trop inexacte...

Sam
18 Mai 2013
19:05

Puis-je savoir quel modèle de trépied Manfrotto est-ce et pour quel budget stp ? Histoire d'avoir une idée :)

18 Mai 2013
19:11

un MANFROTTO 190XPROB/804RC2, environ 190€ + 30€ de housse pour le transporter sans soucis. Il est vraiment très pratique :)

18 Mai 2013
19:16

Cela dit Gattaca je te comprends. Lorsque j'ai démarré la photo avec un compact, je me suis souvent mangé : "c'est parce que tu as un bon appareil" @_@! Les gens oublient aussi que c'est une question de pratique, de travail et d'étude aussi. Merci au coffret National Geographic même si je suis loin d'avoir des clichés qui figure dans les pages de leur magazines ou site web...

GATTACA
18 Mai 2013
22:58

Et, concernant les trépieds, n'oubliez pas le truc du sac de riz : http://blogs.kanpai.fr/gambarimasu/conseils-photo/cest-beau-le-japon-la-...

Alan
18 Mai 2013
23:09

un "shashin wo totte mo ii desu ka" est mieux :)

18 Mai 2013
23:16

Merci pour la précision ;p Pour info, le japonais est volontairement malmené dans le titre :)

GATTACA
19 Mai 2013
09:34

Un lien vers quelques phrases en japonais : http://photojpn.org/WAEI/index.html
Et plus globalement, le site dédié à la photo au Japon : http://photojpn.org/index.html

20 Mai 2013
07:20

Encore mieux, "deshoo" au lieu de "desu" et/ou mettre un "yoroshii" avant.

23 Juin 2013
15:16

Je m'étais acheté un Canon EOS 450D avec un objectif Tamron 18-200, donc un ensemble plutôt bien. Mais ce cher appareil photo m'a bien plantée au bout d'un an ou deux. J'ai eu l'amabilité de l'emmener en Thaïlande (quand je n'ai pu aller au Japon en raison de Fukushima) et là, le drame. Le boîtier ne reconnaissait pas l'objectif. A chaque fois que j'appuyais sur le déclencheur, erreur. Je devais tout éteindre, rallumer. J'en aurais pleuré de rage surtout que je prends en moyenne 1500 photos pour 2 semaines de vacances. Bilan : de mon voyage en Thaïlande, j'ai eu quelques journées d'accalmie où l'appareil daignait fonctionner mais cela m'a bien gâché mes vacances. Au service après-vente, on m'a dit que l'erreur était répertoriée, merci, enchantée de le savoir.

L'an dernier, je me suis offert un petit appareil que j'adore : le Sony Cybershot. Poids plume, je l'emporte partout et la qualité des photos est formidable, même de nuit et sans flash. Le zoom est déjà très bien et je peux prendre des photos de loin sans gêner les personne que je prends en photo.

J'ai envie de prendre des cours car je ne connais rien en technique, je marche à l'intuition et il semble que je me débrouille plutôt bien.

Ce que je dis aussi souvent, c'est que ... des photos de maikos ou de personnes en kimonos ou des photos de Kinkakuji ou de Miyajima, ce n'est pas à Paris que je vais les prendre, c'est en allant sur place.

Merci en tous cas pour les photos que tu nous montres, elles sont très jolies.

07 Juillet 2013
16:28

Je te remercie pour ces explications et pour tes belles photos

Pour mon voyage au japon que je viens de fairee j'ai vecu avec mon Powershot SX130
- zoom x 12
- pixel 12,1

Et je penses que il couvre 80% des besoins.

De tout facon il faudrait dans l'absolue avoir un refelxe et un powershot puisque.

On peut se balader plus facilement à bout de bras avec un powershot que avec un reflexe.

D'ailleurs j'ai même fait des photos avec Mon "telephone" moderne.
Mais bon le bruit sous faible lumiére est plus mauvaise.

Aprés dans le choix il faut penser l aspect piles.

puis que les reflexes sont plus des bateries propriétaires qui sont plus difficile à trouver que souvent des appareils reflexe avec piles AA

07 Juillet 2013
17:30

Je songe dans un futur proche à m'acheter un réflex. Mon ami a déjà un EOS 5D mark II, bref du lourd. Et bien que j'ai réussi à m'en servir et à faire quelques bonnes photos, je ne me verrais pas partir avec les 8Kg sur le dos comme lorsqu'il est parti en Polynésie pour un reportage.

Le EOS 700 me plait bien car suffisamment pro sans être énorme ou pour un capteur plein le 6D. Il y a aussi le EOS100 très compact pour un réflex mais après ce sont les objectifs à choisir et qui peuvent s'avérer encombrants. Lorsque tu pars avec un réflex et certains objectifs, tu fais aussi le choix de pouvoir faire certaines scènes, d'autres pas.

La combinaison d'un boîtier réflex et bridge me semble effectivement une bonne idée :)

Il y a les hybrides qui commencent à être intéressants mais encore trop chers à mon goût.

Le bruit dont tu parles vient du fait que les APN montent dans les ISO pour compenser le manque de lumière pour et "stabiliser" l'image. C'est hélas le prix à payer. Ce même bruit sur un réflex se gère mieux car meilleur capteur.

Alex
10 Juillet 2013
21:09

"Ce même bruit sur un réflex se gère mieux car meilleur capteur."
pas meilleur, simplement plus grand en taille.

c'est pourca que quand tu ecris ca :"Par contre, en dessous d’un capteur de 8 millions de pixels, le résultat est déjà bien moins beau" comment dire ... faux tout simplement. Plus tu montes en pixel, plus l'appareil va triturer tes photos ( a cause du breuit numerique) pour qu'elles ressortent potables.

bref, pour mon derniere voyage au Japon, j'avais entre 10 et 15 kg sur le dos ... faut souffrir pour obtenir ! ^^

11 Juillet 2013
16:00

Merci pour cette précision. Mais ne penses tu pas qu'un réflex qui gère bien le bruit donnera un meilleur résultat en basse lumière ? Après je ne suis pas non plus technicien photo ;)

Là où je te rejoins en revanche c'est que si l'on désire un certain niveau de photo, il faut porter son matos. Un peu comme lorsque je me trimbalais mon trépieds le soir. Au bout d'un moment, ça pèse mais en voyant le résultat j'étais content.

Alex
11 Juillet 2013
18:29

"Merci pour cette précision. Mais ne penses tu pas qu’un réflex qui gère bien le bruit donnera un meilleur résultat en basse lumière ? Après je ne suis pas non plus technicien photo"

je ne dis pas le contraire, j'expliquais juste pourquoi ils gerent mieux le bruit. Plus le capteur est petit, plus le bruit augmente. plus le nombre pixel augmente, plus le bruit augmente. Les capteurs de reflex ne sont pas meilleurs, ils sont juste moins "extreme".
C'est pour ca qu'un compact 10 MP fera presqu'aussi (j'ai bien dit presque) bien que certains reflex 15/18 MP.

Donc quand on veut acheter un appareil, on ne regarde pas en premier les megapixels ;)

"Là où je te rejoins en revanche c’est que si l’on désire un certain niveau de photo, il faut porter son matos. Un peu comme lorsque je me trimbalais mon trépieds le soir. Au bout d’un moment, ça pèse mais en voyant le résultat j’étais content."

c'est pour ca qu'a mon avis (ca n'engage que moi) tu ne poses pas la bonne question des le depart. Toi tu opposes les types d'appareil alors qu'il faudrait plutot se demander : "que vais-je faire des mes photos plus tard ? et quel type de photos"

et la reponse vient d'elle meme :
- ceux qui ne se considere que comme simples touristes desirant ramener des photos, si possible pas trop pourries mais ne souhaitant pas aller plus loin (en gros, je caricature, photographier bobone et le milou devant un torii)ceux la devront aller voir du cote des compacts et bridges avec un bon mode Auto duquel ils ne sortiront jamais ou presque.

- et y aura ceux qui voudront aller plus loin dans le domaine photographique, ceux qui veulent ramner du japon dans leur valise, voir faire quelque chose de leur photos. Ceux la se dirigeoront plus naturellement vers les reflex ou compact haut de gamme. Parce qu'on le veuille ou non, question qualité d'image, reactivité, bruit numerique, finesse, rendu des couleurs, raws 14 bits, bokeh, qualité et diversité du parc d'objectifs, les reflex feront toujours mieux pour une utilisation autre que le petit diaporama ou la galerie sur facebook.
Pour ceux la, le poids, l'encombrement, la technicité sont des criteres secondaires qui seront facilement surpassés suivant la motivation de la personne.

Ajouter un commentaire