Mon exploration culture & nature du Chûgoku

Bonjour à tous,

Cet été j'ai prévu de me rendre au Japon, afin de rendre visite à ma fille aînée, expatriée à Tokyo depuis 2 ans, et pour saluer ma famille. A mon arrivée, j'ai l'intention de passer quelques jours entre Tokyo et Ashikaga, ma ville natale, mais ce n'est pas le sujet alors je vous en épargne les détails !

La famille c'est très important, mais je ne traverse pas le globe à 60 ans passés uniquement pour distribuer des cadeaux venus de France ! J'ai beau avoir traversé le Japon en long, en large et en travers, il y a un voyage que j'ai toujours rêvé d'effectuer : faire le tour du Chûgoku en train.

Ce n'est pas un secret, les Japonais adorent leurs trains. Je ne déroge pas à la règle, bien-entendu. Je peux vous parler pendant des heures de D51, Kodama, Hikari... Mais ce n'est toujours pas le sujet ! J'adore voyager en train, et ce, surtout depuis que j'ai testé l'option "voyager au Japon en louant une voiture". Pourquoi gâcher ses vacances à conduire dans un sens qui ne m'est plus du tout naturel, à ne pas pouvoir observer les paysages, à perdre patience dans les embouteillages, à payer des autoroutes hors de prix... quand il existe le JR PASS ?! Adepte depuis de longues années, c'est une nouvelle fois cette solution que j'ai choisie pour mon futur voyage, dont voici le programme :

  • J'ai fixé mon départ de Tokyo au 1er août. J'emprunterai le Tokaido Shinkansen pour filer vers Nara, en effectuant un changement de ligne à Kyoto. Je passerai une nuit à Nara, le temps de nourrir les shika et de saluer les oeuvres du prince Shôtoku.
  • Le lendemain, le 2 août, j'effectuerai le trajet inverse pour retourner sur Kyoto. Je considère que c'est également un passage obligé. Lors de ma dernière visite en mars 2012, il faisait un froid de canard et toutes mes photos ont pour fond un ciel gris ! J'y resterai 2 nuits, le temps de faire le tour des monuments que j'apprécie, et de monter en haut de la Kyoto Tower de nuit (c'est un rêve de gosse !).
  • Si mon compte est bon, cela m'amène au 4 août, où j'attraperai un Sanyo Shinkansen jusqu'à Okayama. De là, je changerai de rythme avec un train local Sanyo Honsen jusqu'à Kurashiki. Je n'ai pas mis les pieds à Kurashiki depuis au moins 15 ans et j'espère bien me rattraper en visitant tous les musées de la ville !
  • Le 5 août, je reviens une nouvelle fois sur mes pas en retournant sur Okayama pour attraper le Sanyo Shinkansen jusqu'à Hiroshima. Sur le papier, toujours pas de grande surprise pour moi puisque j'avais amené mes enfants en visite il y a une quinzaine d'années... Mais il y a peu d'endroits qui ne changent pas en 15 ans, n'est-ce pas ?!
  • La vraie découverte (en théorie) démarrera le 6 août lorsque je me rendrai dans la ville la plus méridionale de Honshu. Pour cela, de Hiroshima jusqu'à Shin-Shimonoseki j'utiliserai le Sanyo Shinkansen. Ensuite la ligne Sanyo Honsen me déposera à Shimonoseki.
  • Le lendemain, j'entamerai la remontée de mon tour de Chûgoku en empruntant la ligne Sanïn Honsen de Shimonoseki jusqu'à Hagi. J'y visiterai, entre autres, le musée de Yoshida Shôin.
  • Le 8 août, je continuerai mon chemin avec la ligne Sanïn Honsen jusqu'à Matsue. Je rendrai hommage à Lafcadio Hearn et je visiterai le château.
  • De même, le 9 août, je me laisserai porter par la Sanïn Honsen jusqu'à Tottori. Moi qui n'ai jamais vu de dune de sable, je risque d'être impressionné ! Ce serait drôle de croiser des chameaux !
  • Enfin, le 10 août, si je suis bien parvenu à m'extirper du sable de Tottori, je reprendrai la Sanïn Honsen jusqu'à Toyooka. De là, direction Amanohashidate ! Bien que je m'y sois déjà rendu en 2012, je n'avais pas eu le bonheur d'emprunter la ligne locale qui porte le doux nom Kitakinki Tango. Même si ce trajet n'est pas couvert par le JR Pass... Qui peut résister à une si belle vue ?! (et la descente sur des chaises colorées m'avait beaucoup amusé )

  • Mon infidélité aux lignes JR ne sera pas longue puisque le 11 août je reprendrai la Sanïn Honsen de Fukuchiyama jusqu'à Kyoto. Fatigué mais heureux, je m'endormirai très probablement au rythme du Tokaido Shinkansen qui me ramènera à Tokyo. Gatagoton~ Gatagoton~

Voilà donc le programme que je me suis concocté ! Bien-sûr, il reste ouvert à des suggestions d'améliorations... Me connaissant, je risque d'égarer un bagage ou un vêtement dans un des nombreux trains que j'ai prévu d'emprunter (ma spécialité ? le sac à dos oublié sur le porte bagage) et je devrai sûrement adapter mon programme... Quoiqu'il en soit, le JR Pass sera assurément mon meilleur ami lors de cet aventure !

Merci de m'avoir lu et bon courage à tous les participants !

Kyoji

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Galerie photos

  • Shinkansen Nozomi
  • Amanohashidate

Commentaires

Ajouter un commentaire