Sapporo, premières impressions

Je suis donc arrivée le 26 septembre en fin d'après midi à Shin Chitose Airport, une étudiante de l'uni qui travaille pour l'organisation qui s'occupe des échanges était venue me récupérer donc je n'ai pas eu à réfléchir à comment faire pour me rendre au dortoir (bon, étant donné que Sapporo est construit selon les plans des grandes villes américaines (par bloc, nord-sud /est-ouest) c'est assez facile de se déplacer)

Une fois au dortoir, le concierge/manager m'explique comment les procédures administratives se dérouleront le lendemain et me donne (vend) la literie.

Première nuit dans mon nouveau "chez moi" Je vis donc désormais au 3ème étage de "Hokudai International House Kita 23" avec 18 autres filles (à mon arrivée, on était qu'une petite dizaine) et 3 plaques de cuissons, 2 machines à laver le linge, 3 douches et 4 toilettes. yey.

Donc, le jour suivant, c'est l'administration. Inscription au registre de la population, demande d'assurance maladie/accidents, ouverture de compte en banque et puis finalement je me rend sur le campus pour déposer les papiers et finaliser l’inscription. et c'est après 40min de marche que je me rend compte que le campus est énooooooorme.

Moi qui était habituée à mes 2min pour passer de mon bâtiment de cours à celui de l'administration à Genève, , je me retrouve à faire 15min pour aller du bâtiment administratif à celui de mes cours.... (heureusement, pour ce premier semestre tout mes cours sont au même endroit)

Et puis... voila.

Le premier jours de "cours" n'est pas avant une dizaine de jours, et entre temps, il y a un meeting avec les différents élèves en échange et le jours de l'exa de placement pour les cours de japonais, mais c'est tout.

Cette semaine fut un peu dure psychologiquement. Toute seule dans un nouvel environnement et peu d'opportunité de faire des rencontres.

Mais l'étudiante qui était venue me chercher à lé'aéroport me propose d'aller dans une petite ville portuaire à 30 min de train de Sapporo avec une de ses amies qui étudie à Aomori et qui est là en vacances.

Otaru, c'est un peu le Nikko de Sapporo. Non, il n'y a pas autant de temples ou sanctuaires, tombes de personnages historiques, etc, mais j'ai l'impression que c'est la destination favorite des sapporoïtes pour une journée/une après midi, pour son joli quartier des marchands de verres, son canal "à l'italienne", ses gateaux LeTao (おたる=>o ta ru => ru ta o => LeTao) et sa vue depuis la montagne "Tenguyama"

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • 1016529_605702152806118_1908211549_n
  • 1157747_605702232806110_1791928626_n
  • 1374969_605702449472755_514275218_n
  • 1383000_605702372806096_2131383868_n

Découvrez les autres articles de ebiebi

Commentaires

Ajouter un commentaire