Modernisation précoce du Japon de A.Griffon

      1. La modernisation précoce du Japon

Voici un extrait du cours de Anne Griffond Boitier

"En 1603, débute l’ère Tokugawa au Japon. Dès cette époque, l’empereur est relégué à Kyoto dans des fonctions religieuses et représentatives, alors que le pays se dote d’une nouvelle capitale à Tokyo, centre de la vie politique et économique. Le pays tout en se modernisant se ferme progressivement. Au XIXe siècle, il ne reste qu’un seul port, celui de Nagasaki, ouvert sur le commerce extérieur. C’est par ce biais que se développent des échanges avec les Hollandais, les chinois, puis les USA, les Français, les Russes et les Anglais. La pression exercée par les étrangers va entraîner l’ouverture de nouveaux ports de commerce, mais aboutit également au soulèvement du peuple japonais qui va s’insurger contre le régime féodal. Cette période de trouble aboutit à la mise en place d’une monarchie constitutionnelle et à de profondes réformes de l’ensemble de la société japonaise. Sous le règne de Mutsuhito, devenu empereur en 1867, débute l’ère Meiji (ère « du gouvernement éclairé ») en 1868, ère de modernisation, d’industrialisation et d’essor dans tous les domaines de la société, notamment sur un plan démographique. Le Japon atteint rapidement le seuil de 25 millions d’individus et les ressources alimentaires deviennent insuffisantes, contraignant le pays à se tourner vers les territoires voisins, la Corée et la Mandchourie, riches en blé et en charbon. La modernisation du Japon durant cette période lui a donné la capacité de développer une armée terrestre et navale puissante qui représente une menace effective pour les pays voisins."

Article intéressant ?

Découvrez les autres articles de bobdol

Commentaires

Ajouter un commentaire