Les expériences à ne pas manquer (partie 2)

Voici la suite des choses que nous aimerions faire lors de notre voyage au Japon :

Voir un match de baseball

Le baseball est l'un des sport « moderne » le plus suivi et le plus représenté au Japon. Ce sera l'occasion pour nous de le découvrir. Pour cela, rendez-vous à Tokyo et plus particulièrement au Tokyo Dôme qui abrite des magasins dédiés au baseball, un sport center où l'on peut frapper des balles et bien sûr le stade où se déroulent les matchs. La programmation est disponible sur internet. Différents billets sont vendus (suivant l'emplacement). Pour notre part, ne connaissant pas ce sport, nous opterons pour les billets les moins cher (1000Y pour une place debout à acheter sur place) et avons choisi le match Giants/Dragons (soit Tokyo/Nagoya).

Info : https://www.tokyo-dome.co.jp/e/dome/schedule/month/january.html

Assister à un entrainement de sumo

C'est un des sport emblématique du Japon. Au cours de l'année, des tournois sont organisés dans différentes villes. Si comme nous vous n'êtes pas au Japon (ou dans la bonne ville) à ces périodes, il vous reste la possibilité de participer à un entrainement de sumo. Pour cela, le mieux est de pouvoir contacter une Heya (ou Beya) au moins la veille de votre passage par téléphone en japonais ou en se présentant à l'établissement directement (tenter sa chance le jour J reste possible mais succès non garanti). Le quartier de Ryogoku est le plus réputé pour trouver ce que vous cherchez. Toutes les Heya n'acceptent pas les spectateurs et dans tout les cas, quelques règles de bonnes conduites sont à respecter (ne pas se déplacer pendant l'entrainement, pas de flash, ne pas parler...). Je n'ai pas encore trouvé l'endroit où nous irons mais j'ai une liste de ces établissements (à voir sur place). J'ai essayé d'en contacter une par mail mais je n'ai malheureusement pas eu de réponse pour le moment.

Visiter le marché Tsukiji

Le marché aux poissons de Tsukiji est célèbre et beaucoup d'articles ont été écrit à son sujet. Il n'en reste pas moins un lieu exceptionnel à visiter lors d'un voyage à Tokyo, en se rappelant que c'est un lieu de travail avant tout. Pour la vente aux enchères des thons rouges, il faut réserver sa place au Fish Information Center (porte Kachidoki) ouvert à partir de 5h (et premier arrivé premier servi). Il n'y a que 120 places par jour. Le reste du marché n'est ensuite ouvert au public qu'à partir de 9h. Il faut également goûter aux produits de la mer dans l'un des restaurants du coin pour compléter l'expérience.

Info : http://www.shijou.metro.tokyo.jp/english/market/tsukiji.html

Allez au musée Ghibli

Les œuvres du studio Ghibli font rêver beaucoup de monde, dont nous bien sûr. C'est avec joie que nous nous rendrons donc au musée Ghibli à Mitaka (nord-ouest de Tokyo). Comme les photos sont interdites dans l'enceinte du musée, c'est avec encore plus de plaisir que nous découvrirons les lieux. Deux moyens pour acheter ses places (nombres limités) : soit depuis la France via JTB où vous pouvez acheter les billets 3 mois à l'avance mais où il faut payer 10 euros de billet + 7 euros de frais d'agence + 2 euros de frais de port soit près de 20 euros pour une place adulte. La deuxième option est de réserver directement depuis le Japon grâce aux combini Lawson. La place ne vous coûtera que 1000Y soit 7euros15 au taux actuel. Le risque, c'est qu'il n'y est plus de places disponibles lors de votre commande. Pour notre part, ayant une plage de disponibilité assez large sur Tokyo (à la fin de notre voyage), nous tenterons la deuxième option en réservant nos places dès notre arrivée à Kyoto (soit presque un mois avant). En espérant avoir un peu de chance...

Info : http://www.ghibli-museum.jp/en/ticket-information/

Apercevoir un mariage traditionnel

J'ai vu/lu dans de nombreux blogs de voyage au Japon qu'il était possible de tomber sur un mariage traditionnel japonais. Ceux-ci se font dans un sanctuaire shinto et sont généralement suivi d'une séance photos devant celui-ci. C'est à cette partie là que nous espérons assister. Un des lieux régulièrement cité est le temple Meiji Jingu à Tokyo. La mariée est vêtue d'un kimono long blanc et maquillée. Le marié est lui en général en noir. Nous essayerons d'y aller un samedi ou un dimanche...

Info : http://www.meijijingu.or.jp/english/index.html

Faire des Purikura

Ces photomatons japonais (le mot venant de print club) sont très populaires au Japon. Ils permettent de prendre entre 2 et 6 photos différentes, de les personnaliser avec des stickers, des textes et des décors multiples, de choisir son format pour ensuite les imprimer sur une planche autocollante. De quoi faire de beaux souvenirs (en couple ou entre amis) ! Ils peuvent accueillir jusqu'à 8 personnes à la fois. Il faut comptez environ 400Y pour une séance. Il existe des étages entiers consacrés à ses machines dans tout le Japon et particulièrement à Tokyo. Purikura no Mecca à Shibuya est l'un de ses endroits.

Jouer dans une salle d'arcade

Les salles d'arcade au Japon n'ont rien à voir avec ce que l'on peut trouver en France. Souvent, c'est sur plusieurs étages (jusqu'à 8!) que s'étend l'enseigne. On y trouve une partie consacrée aux UFO catcher (pinces), une autres à des simulateurs et parfois une partie avec des jeux rétros. A Tokyo, on peut trouver son bonheur dans pratiquement n'importe quel quartier. C'est à Akihabara que nous tenterons l'expérience je pense. Pourquoi pas au Club Sega, au Sega GIGO ou encore au Taito Hey. La chaine Adores est aussi populaire.

Aller dans un Neko café

Ces bar à chats sont très connus au Japon où les surfaces des habitations ne permettent pas vraiment d'avoir un animal de compagnie chez soi. Ils sont une bonne alternative. Le principe est simple : vous payer un droit d'entrée dans le bar (environ 1000Y) où vous pouvez par la suite commander des consommations et petits en-cas (à payer en plus bien sûr) et vous pouvez jouer/câliner/nourrir de nombreux chats présents dans le bar (sans les importuner). Il en existe de nombreux dans tout le Japon, nous avons choisi le Temari no o-uchi à Kichijoji (quartier nord ouest de Tokyo) pour son joli décor.

Info : http://www.temarinoouchi.com/

Bonus : Collecter le plus de tampons possible

Au japon, on peut trouver des tampons un peu partout (magasins, temples, musée, jardins, trains...). Le « stand » se compose d'une table avec un tampon (dessin représentant le lieu où vous êtes) et un bloc d'encre (couleur différentes suivant le lieu). Certains sont même datés du jour. Il suffit d'emporter avec soi un petit carnet blanc pour pouvoir se faire gratuitement une belle collection-souvenir de tampons du Japon !

Et voilà, il y a pas mal de choses à faire déjà dans cette liste mais si vous voyez d'autres choses, n'hésitez pas ! Bien sûr, je n'ai pas parler ici des temples, châteaux, jardins et autres musées à voir, la liste serait trop longue.

Article intéressant ?
5/5 (4 votes)

Découvrez les autres articles de bbmain

Commentaires

Niourf
01 Février 2014
23:30

Merci de partager cette très bonne liste
Et c'est une bonne idée les tampons ^.^

05 Février 2014
18:11

Merci pour ces très bonnes idées!

05 Février 2014
19:02

Avec plaisir ; j'ai passé pas mal de temps à préparer mon voyage alors si ça peut servir c'est sympa !

Ajouter un commentaire