Hiraizumi, dans la préfecture d'Iwate, est l'un des dix-sept sites japonais inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, et l'un des deux seuls situés dans la région du Tohoku. Comme il n'est pas trop loin et comme je n'ai qu'une journée ce week-end, c'était ma première sortie en dehors de Sendai (et mon premier trajet en Shinkansen si l'on excepte le Tokyo-Sendai à mon arrivée, dont je ne me souviens même plus tellement j'étais crevé). Encore une fois, je n'ai pas mis ici toutes mes photos, les autres sont .

Hiraizumi se trouve sur la Tohoku Main Line (ligne JR, donc compatible JR Pass), entre les gares Shinkansen d'Ichinoseki au sud et Kitakami au nord. Depuis Tokyo, le plus rapide est donc de prendre le Shinkansen jusqu'à Ichinoseki (environ 2 h 30), puis la Tohoku Main Line jusqu'à Hiraizumi (8 minutes). Quelques photos :

(Mauvaise) vue sur Sendai depuis le quai en attendant mon Shinkansen :

L'aquarium où on met les fumeurs :

Tableau d'affichage en japonais...

... et en anglais. Il indique également dans quelle voiture se trouvent les sièges qu'on peut occuper sans réservation (quand il y en a !). Le mien, c'est le Yamabiko, j'ai encore le temps...

Le diagramme des voitures au sol est en japonais uniquement :

Par la fenêtre :

Arrivée :

Et dans le hall, qui je vois encore qui me souhaite la bienvenue ?

Sur le quai pour prendre le train pour Hiraizumi, encore lui (ce n'est pas ce train qu'on prend, par contre, celui-ci allait à Kesennuma) :

Et enfin quelques minutes plus tard :

Comme on peut le voir par exemple sur l'article Wikipedia (en anglais) ou sur le site officiel (en français !), il y a plusieurs sites à visiter à Hiraizumi, qui sont en plus assez éloignés les un des autres. Se déplacer à pied est à exclure, ne serait-ce que pour le temps que ça prendrait. Personnellement, j'ai pris le bus "Run Run" (るんるん, prononcer "rounn" et pas "runn" ou "reunn") qui est analogue au Loople à Sendai mais un peu moins onéreux : un voyage coùte 140 yens et le pass journalier coûte 400 yens, vous pouvez l'acheter dans le bus (contrairement à celui du Loople, il n'offre pas d'autre réduction). L'arrêt se trouve à votre droite quand vous sortez de la gare, les horaires et la liste des arrêts se trouvent par exemple ici (en anglais).

Une autre solution, un peu plus onéreuse, est de louer des vélos (500 yens pour deux heures, 1000 yens pour une journée). Je le conseille à ceux qui sont moins feignants (et radins) que moi, car la ville elle-même est également très jolie.

Étant arrivé assez tard (11 h 30) et sachant que la plupart des sites ferment (et que les bus arrêtent de circuler) à 16 h, je n'ai pu voir que les temples Motsu-ji et Chuson-ji. D'abord le Motsu-ji :

En descendant du bus pour aller au Chuson-ji :

Le Chuson-ji est haut, il faut pas mal marcher pour y aller (et ça monte) :

Le bâtiment qui abrite le Konjiki-do, mausolée des chefs du clan Fujiwara, qui régna sur le Tohoku aux XIIe et XIIIe siècles. Il se trouve à l'intérieur et les photos sont interdites, mais il vaut le coup d'œil :

Et il se fait tard, donc retour au bercail :

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • DSC00420
  • DSC00422
  • DSC00424
  • DSC00425
  • DSC00426
  • DSC00429
  • DSC00430
  • DSC00431
  • DSC00432
  • DSC00433
  • DSC00434
  • DSC00436
  • DSC00447
  • DSC00443
  • DSC00444
  • DSC00445
  • DSC00446
  • DSC00450
  • DSC00451
  • DSC00452
  • DSC00453
  • DSC00454
  • DSC00460
  • DSC00464
  • DSC00466
  • DSC00469
  • DSC00475
  • DSC00476
  • DSC00484
  • DSC00485
  • DSC00487
  • DSC00489
  • DSC00492
  • DSC00493
  • DSC00494
  • DSC00495
  • DSC00498
  • DSC00499
  • DSC00500
  • DSC00501
  • DSC00503
  • DSC00505
  • DSC00508
  • DSC00509
  • DSC00515
  • DSC00516
  • DSC00517
  • DSC00520
  • DSC00521
  • DSC00522
  • DSC00524
  • DSC00529
  • DSC00551
  • DSC00554
  • DSC00562
  • DSC00561
  • DSC00563
  • DSC00564

Découvrez les autres articles de Bach-kun

Commentaires

Ajouter un commentaire