Troisième jour de notre voyage et aujourd'hui, on visite Osaka.

Non plus l'Osaka peu connu du public mais les grands lieux touristiques que n'importe quel gajin peut trouver dans son guide.

On a commencé la journée en avant voir la poiscaille. L'aquarium d'Osaka nous ayant été recommandé par des amis, on fonce là-bas, espérant y voir un Sébastien ou un Némo (à défaut d'en voir un, je l'ai eu sur mon ticket d'entrée héhé).

On achète donc nos billets, on admire le bord de mer (bon c'est plutôt le port mais Ya un joli voilier à touristes) et on claqué des dents sous le vent froid. On est loin de la chaleur de Nara de la veille.

et voilà la visite commence. On en voit des animaux et pas que des poissons. A moins que les capibaras et les paresseux soient de ces animaux qui aiment à vivre dans l'eau dans j'ai des doutes (surtout concernant la dure existence qu'est celle du paresseux).

On mitraille, certains bassins nous donnent même l'occasion de faire des centaines de photos si l'on souhaite car on descend sans cesse en tournant autour. Dur de louper une des nombreuses espèces présentes ici (même l'homo sapiens y est représenté -à moins que ce soit le dîner mais ça doit rester dans les dents la combinaison de plongée).

On admire des loutres, des dauphins, des crabes, des pingouins, des poissons divers et variés, des phoques et plein de copains qui aiment la flotte.

(Le must : il y a un petit bassin à la fin du parcours où on peut toucher des requins et des raies. Je me suis prêtée au jeu et la peau d'une raie, c'est une texture vachement bizarre.

Cependant on fait rapidement le tour : en 1h, on a tout vu et on ressort un peu déçue que ce soit déjà fini (surtout par rapport au prix).

Après on décide de continuer notre journée au musée d'histoire d'Osaka qui se trouve à l'est de la ville. On peut acheter un billet combiné avec l'entrée du château d'Osaka qui se situe juste à côté.

la visite commence par le 10 ème étage et on te descend ensuite 3 niveaux. Encore une occasion de prendre plein de photos et de voir l'évolution de la ville depuis de nombreux siècles. Petit bémol : il n'y a quasiment pas d'explications en anglais. Comme Angelo nous l'avait dit, la ville ne sait pas qu'elle a un fort potentiel touristique et ne fait donc rien pour y remédier.

Mais le meilleur de la visite -ou presque- c'est le point de vue que l'on a sur le château :c'est magnifique !

Du coup, une fois le musée entièrement visite on se dirige vers le château.

Le parc autour est immense mais on n'a pas le temps aujourd'hui d'aller le voir et le temps ne s'y prête guère (ciel gris et beaucoup de vent).

Nous voilà donc parties pour l'ascension du château (l'ascenseur nous aide un peu, je le reconnais). Et hop encore un superbe point de vue ! Que je n'apprécie pas à sa juste valeur pasque la terrasse est pas bien grande et que le vide et moi on fait pas de bons amis.

on descend ensuite le château et on fait le tour des étages où sont expliqués les batailles entre les deux grands clans qui ont eu lieu il y a 400 ans (c'est actuellement le 400 ème anniversaire de la fin des batailles).

Sont exposés entre autres des lettres d'époque, des armures, des paravents peints, et toutes sortes de panneaux explicatifs.

Malgré une fatigue des jambes, on décide de pousser notre chemin jusqu'au quartier de Nara, quartier très animé et particulièrement le soit. Par ma faute, on se perd un peu avant de trouver la fameuse allée Dotonbori. On trouve le magasin Mandarake où dépenser notre argent.

on voit enfin le fameux Glico et on achète des takoyaki à manger.

enfin retour à l'hôtel pour un repos bien mérité

comme ces deux là.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Découvrez les autres articles de aria

Commentaires

ambre
04 Avril 2014
18:11

On a l'impression d'etre avec vous tellement c'est bien detaille ^^
Mais qu'est ce qu'on va visiter quand on va y aller ensemble ?? Lol

04 Avril 2014
22:28

Contente que ça fasse rêver ^^

Pas l'aquarium lol
mais Ya des choses que ça me dérangera jamaiss de refaire ;)

Ajouter un commentaire