kamakura et ses temples

1er jour de visite aux alentours de Tokyo : Kamakura.

Après une nuit un peu difficile (c'est perturbant d'avoir une chambre ensoleillée dès 5h du mat), on se met en route vers notre destination du jour.

Il faut un certain temps de trajet et je profite pour somnoler. On arrive enfin et commence la marche en direction des temples et du grand Bouddha.

Environ 1h30 plus tard, on descend du métro, on prend et en 10 minutes, on est à l'entrée pour voir le Grand Bouddha.

On pensait avoir un peu de promenade avant de le voir mais il apparaît presque immédiatement à nos yeux. Vraiment impressionnant. Du fait de la grandeur succincte du parc, on va rapidement vers le temple Hasedera à 300m de là.

Encore une fois, un cadre très joli, avec beaucoup de bassins et une suite de grottes à voir (qu'on traverse courbée en deux, faut pas être un géant). La deuxième partie du temple se situe en hauteur et offre une vue sur la ville et la memer car Kamakura se situe au bord de l'eau.

On s'appuyer à repartir quand on vit un autre temple à 200m. On s'y rend. C'est le temple Kosokuji. Il est pratiquement désert et super tranquille.

On retourne ensuite à pied à la gare et on s'embarque dans la rue marchande pour chercher un resto. Mais on tombe sur un magasin Ghibli = très mauvais pour le porte monnaie quand on est fan.

Après le repas, on reprend le JR pour s'arrêter à Kitakamakura. On fait encore deux temples : Tokeji et Engakuji. Le premier est très tranquille et une balade est possible dans la colline mais on n'a pas tenté. Le deuxième comprend un ensemble de temples dont un magnifique en bois brut, reconstruit en 1785 : un des plus beaux que j'ai vu.

La journée ayant été bien remplies de visites temples qu'es, on retourne sur Tokyo. Comme il n'est pas très tard, on décide de faire des quartiers branches et de faire des achats.

Nous voilà donc à Shibuya où on peut voir la statue d'Hachiko et le fameux carrefour.

On traîne à book off et on se perd avant de trouver le mandarake qui était juste en face du book off...

Bref encore plein d'argent de dépensé, des sacs remplis et des pieds épuisés par cette nouvelle journée.

On finit la journée par un petit repas devant la table dans la salle commune de l'hôtel.

Article intéressant ?

Découvrez les autres articles de aria

Commentaires

Ajouter un commentaire