Automne 2013 - Kyoto (Shoseien garden, la gare), Muko-chi, Muko-in et ... les amis

Bonjour,

Ce week-end a été riche en événements.

Samedi, je suis restée tranquillement le matin à Ks'house pour écrire mes cartes postales. L'après-midi, j'avais rendez-vous avec M., l'une des 2 filles de mon amie que j'appellerai R. - l'amie de mon amie Reiko - à 15 heures au pied du Christmas tree de l'énorme gare de Kyoto.
En attendant, je suis retournée voir le charmant Shoseien Garden, situé à 10 minutes de la gare. J'avais découvert ce jardin lors de mon premier voyage en 2009, à l'époque des sakura. En ce moment, toutes les feuilles des sakura sont tombées mais la végétation d'automne était à son apogée ce week-end dans tous les endroits de la ville. Le temps était magnifique comme quasiment lors de toutes les journées de mon voyage. Ils annonçaient 14 degrés. Quand le vent ne souffle pas trop, cela donne une impression de doux été indien.
J'ai passé une bonne heure dans ce jardin qui n'est pas beaucoup fréquenté. Il y a plusieurs maisons de thé, des petits ponts, des étangs, c'est un enchantement.

A 15 heures, je retrouve M. à la gare de Kyoto. Nous prenons le train pour nous rendre chez elle à une dizaine de minutes de Kyoto. Je vois sa petite fille S., son petit garçon U. est pour le moment chez un copain. Nous mangeons des petits gâteaux secs japonais aux multiples parfums et allons nous promener dans un temple Muko-in situé à une vingtaine de minutes à pied de chez elle. Il n'y a personne car c'est la fin de journée et le temple est connu de façon très locale. M. m'indique qu'au premier de l'an il y a des milliers de personnes qui font la queue pour être bénis au sanctuaire. Elle sait qu'il y a un temple avec des petits renards en porcelaine. Elle demande au prêtre qui nous y emmène. C'est très charmant.

Nous rentrons chez elle. Son petit garçon arrive. Nous allons dîner chez ses parents (donc chez mon amie R. et son mari M.) qui ont la bonne idée de tenir une izakaya (petit restaurant japonais typique où l'on mange souvent au comptoir). C'est toujours délicieux chez eux. Nous parlons tous en anglais, cela facilite la communication. Mon amie R. parle un peu français mais moins bien que l'anglais. Si vous avez bien compris, je connais dans cette famille en fait trois générations. Mon amie R. et son mari, mon amie M. et ses deux jeunes enfants. Je connais aussi la seconde fille de mon amie R. - qui vit en France depuis longtemps - ainsi que sa fille. Cela me fait plaisir d'être intégrée petit à petit à cette famille.

Des clients arrivent. Il s'agit de 3 messieurs retraités qui font beaucoup de randonnée. Ils demandent d'où je viens. L'un d'eux montre les photos qu'il a développées récemment, elles sont splendides.

M. et ses enfants me raccompagnent à la gare et je rentre à Kyoto qui est en ligne directe.

Ce fut une journée très sympa et chaleureuse.

A suivre ... la journée de dimanche haute en couleurs.

Annie

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Découvrez les autres articles de annie

Commentaires

Sabrina
02 Décembre 2013
20:57

Quelle chance de connaître des locaux. Cela permet de découvrir des endroits moins "touristiques" qui ont tout autant de charme. Sinon, je ne connaissais pas le Shoseien Garden. J'attends le récit de la journée de dimanche !

03 Décembre 2013
01:01

Bonjour Sabrina,

;) je ne dis jamais 'des locaux' en parlant des japonais que je connais. J'ai eu la chances de rencontrer mes amies Reiko et R. il y 3 ans lors d'une petite fête o' hanami donnée à l'institut français du Kansai basé à Kyoto, là où mes amies prennent leurs cours de français. Nous avons continué à faire connaissance par email et je les vois maintenant à chaque voyage plusieurs fois au cours de chaque séjour.

Bonne journée,

Annie

Ajouter un commentaire