Automne 2013 - Kyoto - Komyoji - Asahi beer Oyamazaki Villa museum - Honshakuji

Bonsoir,

Je vais zapper ma journée de vendredi que je raconterai une prochaine fois (j'ai pris ma seconde séance de deux heures de cours de Japonais et ai ensuite découvert le fabuleux Kenninji à Kyoto dont je ne comprends toujours pas pourquoi je ne l'avais pas encore découvert)...

J'ai passé mes journées de samedi et dimanche avec une guide bénévole parlant très bien français qui m'avait été recommandée par Isabel, rencontrée à Kyoto en avril dernier. Nous appellerons cette guide par l'initiale de son prénom Y. Le principe est simple : on règle les déplacements, repas et entrées dans les sites de ce guide qui est un guide officiel (elle a passé un examen spécial). Elle a une carte de transports personnelle, donc il n'y a des frais de transports que quand on sort de sa zone. En tant que guide, elle ne paie pas les entrées dans les sites donc les frais sont vraiment réduits. J'ai appris beaucoup de choses sur l'histoire même des sites, sur l'histoire du Japon, sur la religion bouddhiste et ses différentes écoles.

Y. est venue me chercher à Ks' house. Nous sommes parties à l'extérieur de Kyoto car elle a eu bien du mal à trouver des sites que je ne connais pas dans Kyoto et périphérie. Nous sommes allées en train puis en bus voir un très beau temple : Komyo-ji. J'étais la seule non-japonaise car c'est assez complexe de trouver ce site qui se situe à la campagne. Il est très connu en période de Momiji.
Dans le temple, il y avait une cérémonie : la commémoration du décès d'une personne, décès intervenu il y a un an ou deux m'a t'elle dit car les participants n'étaient pas en habits de deuil. Ce temple fait partie de la secte Jodo fondée par le moine Honen. Au Japon, le terme secte n'a pas la connotation 'secte' que nous connaissons en France. Son professeur de français lui a d'ailleurs conseillé d'utiliser le terme d'école pour éviter les confusions.
Dans l'enceinte du temple se trouve un jardin sec, elle en était étonnée, me disant qu'en temps normal les jardins secs se trouvent dans les temples zen.
Ce week-end était un week-end de fête en raison de Momiji. Certains bâtiments étaient ouverts. Nous avons vu des paravents dont des paravents individuels de méditation très contemporains.

Après un déjeuner de tonkatsu (côtes de porc panées nettement moins bonnes que chez Katsukura), nous avons pris le train vers une petite ville très proche puis un bus gratuit mis en place par la société Asahi (célèbre marque de bière) pour accéder à la villa qu'elle a achetée et transformée en musée avec l'aide financière de la ville de Kyoto, entre autres. La villa-musée s'appelle Asahi beer Oyamazaki Villa museum. Il s'agit d'une maison de style anglais située dans un superbe parc. Elle contient des œuvres d'art de pays étrangers dont 3 'nénuphars' de Monet. Une annexe sortant de la maison a été construite par le fameux architecte japonais ANDO Tadao connu pour son utilisation du béton. L'accès au petit parc est gratuit et la visite vaut vraiment le détour, surtout en période de Momiji.

Nous remontons vers Honshakuji pour une courte visite et redescendons vers la gare pour, pour moi, un retour vers Kyoto. Je réussis à sortir de la gare sans me tromper, ce qui me rend très fière. Il a fait tellement beau et, de plus, ce week-end du 23-24 novembre étant LE week-end que l'on peut qualifier d'infernal en période de Momiji, la gare grouille de monde, des personnes qui vont prendre leur Shinkansen, qui prennent les trains de banlieue etc. Sur la place où stationnent tous les bus, il y a encore à 18 heures des queues de personnes qui attendent le bus pour aller à Kiyomizu dera ou Gingakuji ou autres sites connus.
Je marche vers le Uniqlo le plus proche. Tout est beaucoup moins cher qu'en France, il y a des promos et le cours du yen nous est très favorable. Il y a un an, 1000 yen me coûtaient 10 euros. En avril dernier, 1000 yen me coûtaient 8 euros et cette fois 1000 yen me coûtent 7.50 euros. Le choix des vêtements est plus étendu qu'en France. Je choisis 3 articles mais la queue pour payer est tellement longue que je remets tout en rayon et rentre tranquillement chez Ks'house à pied, il me faut 10 minutes depuis la gare.

C'était un excellent samedi avec des choses que je n'aurais sans doute pas découvertes toute seule.

Bonne soirée,

Annie

Article intéressant ?

Découvrez les autres articles de annie

Commentaires

Isabel
26 Novembre 2013
21:40

Que de détails Annie! On te suis pas à pas. Chaque jour j'attends ton documentaire avec plaisir!
Bonne continuation,
Isabel***

27 Novembre 2013
01:06

Bonjour Isabel,
Je ne suis pas toujours assidue dans mes petits écrits bien que j'aime beaucoup ecrire et que je m'amuse beaucoup.
Je me dis que cela fait un peu d'air frais pour ceux qui me lisent :)
Bonne journée,
Annie

Ajouter un commentaire