2ieme section(Jour 4-5-6) - La côte Sanriku ravagée par le tsunami (Tohoku) - 400kms

29 Avril au 1er Mai 2014, voir le plan ci-dessous.

(description de la première section en suivant l'ordre des photos ci-dessous.)

Tout le monde se lève très tôt, avant même 5h du matin. On prépare le petit déjeuner. Les enfants se lèvent tôt aussi pour participer à un match de Basketball. Je ne me rappelle pas m'être lever aussi tôt en famille le weekend en France!

On me sert meme du pain préparé la veille au soir car je suis Francais et ils ont pensé que c'était indispensable que j'en dispose le matin. haha

Ce matin, au départ, nous sommes deux. Le père, Taku, veut m'accompagner et me montrer les alentours. Il me prend en photo dans la baie de Matsushima(ci-dessous), une des trois merveilles du Japon(Nihon Sankei). Au plan international aussi, la baie de Matsushima est considérée comme une des plus belles baies du monde. Puis, nous passons près d'un musée de Manga sur la côte(voir photo avec un personnage que je ne reconnais pas). Je me demande bien pourquoi cette location. Il me semble qu'il y ait bien plus de vieilles personnes que de jeunes dans cette région. Sur la route, il me raconte sa propre expérience du tsunami où il a fuit sa maison, qui a été détruite, pour partir chercher ses enfants a l'école avant de s'abriter. Témoignages très touchant.

Et voila, il me laisse seul entamer la côte Sanriku qui va m'emmener tout au Nord jusque la péninsule Shimokita(3ieme Section de mon voyage). Cette côte fut un temps réputée pour ces hautes falaises rocheuses, ces nombreuses baies mais aujourd'hui, c'est LA côte qui a été durement frappée par le tsunami. De la commence une expérience enrichissante. Celle d'être témoin de la force d'un tsunami et de la reconstruction, devrais-je dire de la reconfiguration, des nombreux villes qui ont été rasées. Par reconfiguration, j'entends que tout a été recalculé. En quelques mots, ils déplacent les montagnes en convoyant des tonnes et des tonnes de roches(par camions et parfois par tapis roulant traversant le paysage) vers la mer afin de placer des amonts de roches servant de bouclier anti-tsunami. Aussi les maisons construites en hauteur semblent très populaires. J'ai pu voir beaucoup de constructions juchées au sommet de collines. Un vrai chantier. Donc, par consequent, il y a beaucoup de camions circulant, la route n'est pas aussi agréable.

J'ai pris en photos quelques maisons détruites, laissées telles quelles afin de laisser un témoignage de 2011 ainsi que cette voiture bleue(photo). La photo du mur abimé de plus de 10m témoigne aussi de la taille de la vague qui a su passer par dessus. La vague du tsunami a ainsi parfois atteint les 20 mètres de hauteur sur certaines sections. Terrifiant. Je me dirige vers mon hôtel sur la côte.

Le soir, je trouve enfin mon hôtel après une courte période de torture sous la pluie et le froid. J'arrive donc tout trempé et on m'apporte des serviettes et m'emmène à l'onsen qui était bien trop brulant pour y rentrer. J'en reviens toujours pas. Impossible donc d'y rentrer mais je profite pleinement de la douche. Ma chambre est grande et donne sur la mer afin de pouvoir profiter du soleil. Je me régale aussi de la cuisine Japonaise avec riz a volonté et sashimi.

Magnifique expérience sur la cote Sanriku. Demain, j'irai découvrir la péninsule Shimokita tout au nord avant de prendre le ferry pour l'île de Hokkaido.

Article intéressant ?
5/5 (3 votes)

Galerie photos

  • dsc_0103
  • seciibis
  • dsc_0105
  • dsc_0109
  • dsc_0126
  • 7ivstc_dsc_0117
  • 20140430_131117
  • 20140430_141738
  • 20140430_143422
  • 20140430_152849
  • dsc_0111
  • dsc_0129
  • dsc_0131
  • dsc_0134

Découvrez les autres articles de adrienfuransu

Commentaires

26 Août 2014
20:13

Merci pour ce témoignage. Les quelques images de la côte sinistrée sont poignantes. 日本頑張ってください!

27 Août 2014
15:20

Merci

28 Août 2014
22:13

Passionnant. Pas de grandes phrases mais un témoignage sensible et efficace. De belles photos aussi. Merci !

29 Août 2014
17:18

"Je me demande bien pourquoi cette location."

Parce que le musée expose les œuvres du mangaka Shotaro Ishinomori, qui est originaire de la région. ;)

Ajouter un commentaire