Nous voici partis pour Osaka. Nous sommes à la moitié de notre séjour, la fatigue ne se fait pas encore trop sentir. Seule la chaleur omniprésente est difficile à supporter.

Au menu de la matinée, le château d'Osaka. Qu'en dire... Pas grand chose... Simple reconstitution du château originel, l'intérieur n'est qu'une suite d'étages modernes présentant des expositions diverses. Seule la vue au dernier étage appréciable.

Pour nous remettre de cette déception, direction Namba et Dotonbori.

Alors là... Pour nos yeux de pauvres provinciaux béarnais, ce fut un choc... Voir cela en photos ne permet pas de se rendre compte de l'exubérance grandiose de ce quartier. Nous ne savons plus où regarder, nous sommes assaillis d'images et d'odeurs venant de toute part. Qu'est-ce que cela doit être la nuit ! Nous suivons le flot incessant de badauds qui s'écoule sans jamais se tarir.

Après le déjeuner, nous abandonnons le brouhaha mercantile pour le monde du silence : l'aquarium Kaiyukan.

Il se trouve en bord de mer, dans la zone du Tempozan Harbor Village. La visite se fait en descendant autour du principal réservoir où cohabitent requins-baleines, requins et raies. Les deux requins-baleines sont impressionnants de grâce et de majesté.

On peut même toucher des raies à la fin de la visite. Le Kaiyukan est vraiment un bel aquarium, même si l'on préfèrerait voir toutes ces merveilles de la nature dans leur élément.

Nous finissons la journée par un dernier verre en ville, puis c'est le retour vers Kyoto où nous passerons notre dernier jour dans le Kansai.

Article intéressant ?

Galerie photos

  • SAM_0773
  • SAM_0795
  • 2013-08-08_11-37-57_280
  • 2013-08-08_11-36-39_539
  • 2013-08-08_11-38-41_237
  • 2013-08-08_13-42-27_44
  • 2013-08-08_14-40-31_519
  • 2013-08-08_14-46-42_712
  • 2013-08-08_15-15-43_275

Découvrez les autres articles de adamantin

Commentaires

18 Août 2013
20:35

Certains châteaux sont tellement rénovés... qu'ils le sont trop !!!! Béarnais ou pas, on est toujours ébahi par ces foules urbaines ! A Tokyo l'effervescence sera à son summum, heureusement grands parcs et jardins permettent de souffler ! Bonne suite !

22 Août 2013
15:37

Plus de nouvelles ! Vous allez bien ???? J'espère que l'interruption des Editions Satori n'est que momentanée et que tout se passe bien à Tokyo.

22 Août 2013
20:03

Merci de vous inquiéter, tout va bien ! Nous voici de retour en France... Le décalage horaire a été très beaucoup plus difficile à gérer qu'à l'aller, nous sommes encore bien déphasés...
La suite de notre récit de voyage très bientôt, hélas nous avons perdu l'appareil photo quelque part entre Narita et Pau... Les photos des trois derniers jours n'avaient pas été transférées sur l'ordi, il ne nous reste que celles du téléphone. Mais les plus belles images restent dans nos têtes !

22 Août 2013
21:09

Contente de votre retour mais bien attristée de vos mésaventures photographiques. Si l'appareil a été égaré au Japon, comme ils sont très respectueux du bien d'autrui, il doit vous attendre quelque part... mais où, c'est le problème !!! Si vous l'avez perdu en Gaule, alors là, le problème est différent...
A l'arrivée l'excitation de la découverte aide à bien surmonter le décalage horaire. Au retour c'est bien plus dur car la fatigue se double vite de nostalgie nipponne !
J'espère que vous nous raconterez, même en léger différé, la fin de votre périple. Tant pis pour les photos de luxe, on se contentera de celles du téléphone ! Comme vous rêviez de ce voyage ce serait intéressant de savoir ce qui vous a le plus marqué... Un premier voyage au Japon n'est souvent qu'un prélude à bien d'autres séjours : en tout les cas je vous le souhaite !

23 Août 2013
13:17

Bonjour,
Eh bien, désolée qu'il vous manque des photos. Dites-vous que vous avez eu la possibilité de transférer la plupart d'entre elles sur un ordi, ce n'est donc pas trop ennuyeux.
Reposez-vous bien. C'est vrai que l'on est à côté de ses pompes en rentrant, en partie lié au décalage horaire, mais je crois que l'on a le Japan blues et que l'on pense déjà à repartir ou au moins à un prochain voyage.
Prenez la lumière du jour au maximum, il paraît que cela contribue à remettre les pendules biologiques à l'heure.
Hâte de lire la suite des aventures des éditions Satori comme le dit beforetheboom.
Bon week-end.
Annie

Ajouter un commentaire