Iwatayama : le parc aux singes de Kyoto

Iwatayama : le parc aux singes de Kyoto

Publié par
Fondateur / Rédacteur en chef

Gael est le responsable de Kanpai depuis sa création. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur le Japon.

Galerie photos de l'article
iwatayama-1 iwatayama-2 iwatayama-3 iwatayama-4 iwatayama-5 iwatayama-6 iwatayama-7 iwatayama-8 iwatayama-9 iwatayama-10 iwatayama-11 iwatayama-12 iwatayama-13 iwatayama-14 iwatayama-15 iwatayama-16 iwatayama-17 iwatayama-18 iwatayama-19 iwatayama-20 iwatayama-21

D’Arashiyama, beaucoup de voyageurs au Japon connaissent surtout ce qui se trouve au nord de Togetsukyô, là où s’arrêtent les bus et les trains : la forêt de bambous ou encore la rue commerçante, éventuellement jusqu’au Nenbutsuji pour les plus courageux. Mais à quelques mètres à peine au sud du pont, se trouve un parc naturel absolument charmant, qu’il serait à mon goût très dommage de ne pas visiter.

Iwatayama a cette particularité d’héberger des dizaines de singes dans leur environnement naturel, tout autour de cette (pas très haute) montagne. Un sentier balisé vous permet de rejoindre le sommet en à peine vingt minutes. Au début de l’ascension, il faut ouvrir l’œil pour apercevoir les macaques se déplacer furtivement dans la forêt. Puis, au fur et à mesure que l’on approche du sommet, les bêtes se font de moins en moins farouches, et accompagneront votre marche presque comme les Kodama de Princesse Mononoke.

Un conseil tout de même aux plus malins : il est interdit de gêner les animaux (un peu comme au Neko-café) et les nombreux panneaux déconseillent même souvent de les regarder dans les yeux ! Rassurez-vous, en restant calme, il est tout à fait possible de s’en approcher de très près, notamment pour les prendre en photo.

En arrivant sur la plate-forme, on découvre un large espace où les singes peuvent jouer ou se prélasser, des plus petits aux plus âgés. En entrant dans la baraque, il est possible d’acheter un sachet de cacahuètes, ou de pommes en quartiers (100¥) pour les nourrir. Les enfants Japonais présents étaient ravis de pouvoir s’y adonner, mais aussi très surpris de l’agilité étonnante des singes, acrobates entre les poteaux et les grillages.

Iwatayama est une balade très sympathique que je recommande aux voyageurs à Kyoto, par exemple au sein d’une journée dédiée à Arashiyama / Sagano.

Informations pratiques sur cette visite

En japonais

嵐山モンキーパーク元録山 (Arashiyama Monkey Park Iwatayama)

Accès

  • JR ligne Sagano (train) : station Saga-Arashiyama puis 7 minutes à pied
  • Bus ligne 11 ou 93 : station Arashiyama puis 5 minutes à pied

Horaires et jours d’ouverture

  • ouvert tous les jours de 9h à 17h
  • fermé les jours de neige ou fortes pluies

Prix

550¥

Site officiel

http://www.kmpi.co.jp/English/english.htm (en anglais)

Localiser sur la carte du Japon


Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Tout apprentissage du japonais se doit de débuter par les Kana (Hiragana et Katakana). Grâce au planning complet et aux exercices précis de cette méthode éprouvée, apprenez à lire et écrire la base du japonais sur le bout des doigts, en un temps record et sur le long terme.

Organisez votre voyage au Japon de A à Z en toute sérénité : de la préparation et réservations avant le départ, aux visites à effectuer sur place en passant par la constitution de votre itinéraire. À l'aide de ces eBooks, vous partirez facilement au Japon avec tous nos bons plans.

3 commentaires
  1. Par spot2001
    le 18 février 2013 à 14:39

    en plus, par beau temps, la vue sur la ville est superbe …

  2. Par trotro
    le 18 février 2013 à 14:39

    Il est vrai que ce lieu est peu connu des touristes à Kyoto, mais l’aventure vaut le détour.
    Pour ce qui est de les regarder dans les yeux, il faut savoir pour les singes il s’agit d’une provocation. Donc si vous ne voulez pas les voir vous foncer dessus pour vous intimider, voire jusque vous faire attaquer, détournez les yeux quand ils vous regardent.

  3. Par Yann
    le 18 février 2013 à 16:09

    Si vous visitez Arashiyama avec un ou des enfants, je vous conseille ce parc aussi.La montée est accessible aux plus jeunes (notre fille avait 3 ans à l’époque)et ils seront ravis.

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".