Hiroshima : musée pour la Paix

Hiroshima : musée pour la Paix

Publié par
Fondateur / Rédacteur en chef

Gael est le responsable de Kanpai depuis sa création. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur le Japon.

Galerie photos de l'article
Musée de la paix à Hiroshima Hiroshima avant la bombe A Musée de Hiroshima Hiroshima après la bombe Parc de la paix à Hiroshima

Naturellement, Hiroshima est marquée en son sein de la mémoire du bombardement atomique qu’elle a connu en 1945. La ville cultive donc avec humilité un grand parc pour la paix, situé non loin de l’explosion. Depuis celui-ci, différents lieux sont accessibles dont les vestiges du « Genbaku Dome« , une des rares structures à avoir survécu au souffle de la bombe A.

L’une des visites immanquables lorsque l’on arpente le parc est évidemment le Musée d’Hiroshima pour la Paix. Construit autour de deux bâtiments, il s’attache à faire vivre le souvenir des horreurs corollaires du bombardement. L’Histoire est rappelée de manière synthétique avec un peu de vulgarisation scientifique pour faire passer son message très clairement : une telle horreur ne doit pas se reproduire, et toutes les nations du monde doivent se dénucléariser.

Le Musée s’attache également à montrer de manière très graphique les évènements. Cela va des maquettes avant / après explosion, aux photos extrêmement crues et aux restes de l’impact. À ce titre, certaines parties très visuelles pourront choquer les personnes sensibles, par exemple les plus jeunes.

Comme vous pouvez le constater, je n’ai pas pris beaucoup de photos pour profiter de la visite au maximum. Il me semble également qu’il s’agit là d’un lieu à visiter et à ressentir par soi-même.

Informations pratiques sur cette visite

En japonais

広島平和記念資料館 (Hiroshima Heiwa Kinen Shiryôkan) Musée de commémoration de la Paix de Hiroshima

Accès

  • Bus rouge direction Yoshijima : station Heiwa Kinen Koen puis 5 minutes à pied
  • Tramway direction Miyajimaguchi ou Eba : station Genbaku-Domu-mae puis 5 minutes à pied

Horaires et jours d’ouverture

  • ouvert tous les jours de 8h30 à 18h entre mars et juillet et entre septembre et novembre
  • ouvert tous les jours de 8h30 à 19h en août
  • ouvert tous les jours de 8h30 à 17h entre décembre et février
  • dernière entrée 30 minutes avant la fermeture
  • fermé du 29 décembre au 1er janvier

Prix

50¥

Site officiel

http://www.pcf.city.hiroshima.jp/index_e2.html (en anglais)

Localiser sur la carte du Japon


Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Tout apprentissage du japonais se doit de débuter par les Kana (Hiragana et Katakana). Grâce au planning complet et aux exercices précis de cette méthode éprouvée, apprenez à lire et écrire la base du japonais sur le bout des doigts, en un temps record et sur le long terme.

Organisez votre voyage au Japon de A à Z en toute sérénité : de la préparation et réservations avant le départ, aux visites à effectuer sur place en passant par la constitution de votre itinéraire. À l'aide de ces eBooks, vous partirez facilement au Japon avec tous nos bons plans.

11 commentaires
  1. Par Maetel
    le 7 mars 2013 à 14:26

    « Quatre fois au musée à Hiroshima. » Hiroshima mon Amour.

    • Par Thomas
      le 7 mars 2013 à 14:41

      J’allais faire exactement la même citation XD tu ma devancé ^^

      • Par Maetel
        le 7 mars 2013 à 18:41

        Great Spirits Meets.

  2. Par ReyTan
    le 7 mars 2013 à 14:34

    très émouvante la visite de ce lieu…..
    un superbe souvenir.

  3. Par DavidB
    le 7 mars 2013 à 15:00

    La visite de ce lieu est l’endroit, parmi ceux que j’ai visité, qui m’a le plus touché. C’était il y a 2 ans et encore aujourd’hui, quand j’en parle ou le fait d’écrire ces quelques mots, j’en ai les larmes aux yeux…

  4. Par Gunter
    le 7 mars 2013 à 15:39

    Un « superbe » musée, de l’émotion, vraiment, notamment l’histoire de la petite fille et des grues de papier. Quand vous sortez dans le parc et que vous voyez la statue de la fillette et tous ces origamis de grues, les larmes ne sont pas loin. Et aussi l’histoire du tricycle. Enfin beaucoup d’émotion en globalité.
    Et surtout prenez l’appareil avec traduction en français pour suivre le cheminement dans le musée (c’est 300 yens seulement, mais ceux qui ne parlent pas japonais, c’est indispensable)

  5. Par Sunshine
    le 7 mars 2013 à 21:54

    Dans le même genre il y a le très intéressant (et émouvant) musée des Kamikazes à Chiran (Préfecture d’Ibusuki). Là aussi, beaucoup d’avant-après, de lettres, de maquettes…
    A voir si vous passez dans cette région.

  6. Par kitty84
    le 10 mars 2013 à 12:33

    pareil de mémoire je n’ai prise aucune photo à l’intérieur à part les maquette et la montre

  7. Par Assuran
    le 24 avril 2013 à 00:31

    Un lieu si chargé d’émotion, dont les reproductions et objets exposés agrémentés des commentaires sont si réalistes et prenants, qu’il serait dommage de ne pas le vivre pleinement en s’interrompant à chaque cliché. Et pourtant c’est un photographe dans l’âme qui dit ça. Néanmoins, on peut sur place se procurer pour une somme relativement modique l’ouvrage (en anglais) « catalogue » de l’exposition, photos et commentaires à l’appui. Une manière de profiter et de visiter ce lieu avec toute l’intensité qu’il mérite.

  8. Par Guregu
    le 13 mai 2013 à 13:19

    Très beau souvenir pour ma part. J’y suis allé pour la premiere fois il y a un peu plus d’un mois et c’est une visite qui ne s’oublie pas…

  9. Par nani69
    le 5 janvier 2014 à 22:34

    Note visite au mois d’aout 2013 fut un moment émouvant, nous sommes restés 3 heures et nos enfants n’ont jamais été impatients de partir, ils étaient intrigués, curieux, et avec leurs yeux d’enfants n’ont pas forcément compris toute cette folie humaine. Pour nous adultes, ce fut le moment le plus fort de notre voyage, malgré le monde dans ce musée, il règne un quasi silence, c’est ce qui nous a aussi surpris. Ce musée est incontournable.

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".