A380 : compte-rendu d’un Paris-Tokyo

A380 : compte-rendu d’un Paris-Tokyo

A 380 Airbus sur Air France en classe économique (pont supérieur)

Publié le 06/02/2013
Publié par
Fondateur / Rédacteur en chef

Gael est le responsable de Kanpai depuis sa création. Amoureux de la culture japonaise au sens large, il voyage au Japon régulièrement depuis 2003 et partage ses infos, bons plans et un certain regard sur le Japon.

Galerie photos de l'article
A380 aile A380 Air France A380 champagne A380 classe économie voyageur A380 coffres de rangements A380 escalier pont supérieur A380 espace sur le côté A380 hublot A380 nuages A380 Paris-Tokyo Portes d'embarquement A380 CDG A380 repas A380 vue caméra arrière A380 Terminal 2E Charles de Gaulle aéroport

Depuis que l’A380 a été inauguré par Air France sur sa ligne quotidienne Paris-Tokyo en septembre 2010, j’ai eu envie de découvrir le très gros porteur d’Airbus. Suite au tsunami de mars 2011, le service a été interrompu par la compagnie française qui l’a repris au bout de quelques mois. Nous avons donc pu réserver nos places dans le plus gros avion civil lors de notre dernier voyage au Japon en novembre-décembre.

Le tarif de base n’a pas vraiment augmenté avec le passage à l’A380 ; il faut donc compter à partir de 800€ en temps normal pour cet aller-retour en vols directs. C’est assez rare, mais il peut arriver que le Paris-Tokyo d’Air France bénéficie d’une réduction – pour cela, scrutez régulièrement les promos vols sur Kanpai. Attention, la liaison avec Osaka n’est pas concernée par l’Airbus : c’est un Boeing 777 qui effectue ce trajet.

Depuis le magnifique terminal 2E de l’aéroport Charles de Gaulle, on peut apercevoir le mastodonte. Avec son envergure de près de 80 mètres et ses deux étages tout le long du fuselage, l’A 380 ne passe pas inaperçu sur le tarmac. Malgré ses 516 sièges et le fait que l’avion était rempli ce jour-là, l’embarquement s’est déroulé rapidement. L’utilisation d’une passerelle par pont et de nombreux personnels au sol accélère le processus avec fluidité.

Mais c’est évidemment à l’intérieur que l’A380 dévoile tout ses charmes aux passagers. La cabine, dès la classe économique, offre un confort amélioré. Il n’y a certes qu’un tout petit peu plus d’espace pour les jambes, et l’inclinaison du siège est juste un poil meilleure. Mais ce sont surtout les coffres sous les hublots qui offrent de vastes rangements ainsi qu’un large accoudoir, très agréables pour s’allonger et/ou évacuer tout ce qu’on a dans les pattes pendant un vol : smartphones, journaux et magazines, appareils photo, ordinateurs et tablettes… Cela offre une véritable sensation d’espace, et évite de tout déménager par exemple pour manger ; mine de rien, c’est un confort intéressant.

Ayant réservé des places au pont supérieur, côté hublot on se retrouve avec seulement deux sièges côte à côte : encore un point positif, notamment pour les couples, qui disposent alors d’un peu plus d’intimité, au lieu de partager la rangée avec un(e) inconnu(e). L’écran individuel est plus grand et permet d’afficher le flux de trois caméras placées à l’extérieur, notamment sur l’aileron et sous le nez de l’avion, pour pouvoir vivre le décollage en direct. Un décollage d’ailleurs moins branlant, qui annonce une croisière d’un confort une gamme au-dessus.

Car en vol, l’A380 est vraiment moins bruyant. Ce n’est pas forcément choquant une fois dedans, mais couplé au mood lighting (cet éclairage doux et vivant au rythme de la croisière) et aux cabines moins vastes en longueur, on ressort de ces douze heures de trajet moins fatigué et paradoxalement, avec beaucoup moins le goût de cage à poule. La classe éco reste ce qu’elle est, mais à bord de ce nouvel Airbus, elle s’avère moins spartiate que sur les autres appareils. Et l’on se prend surtout le retour standing en pleine face au vol suivant hors A380 !

Ça ne signifie pas que j’aie réussi à m’assoupir plus d’une heure, ne pouvant vraiment dormir que proche de la position horizontale. À l’occasion, si un personnel Air France passe par ici, qu’il/elle n’hésite pas à me surclasser en classe Affaires lors de mon prochain Paris-Tokyo en A380 ! icon biggrin Car après avoir goûté au très gros porteur, j’aurai beaucoup de mal à vouloir me rendre au Japon via d’autres appareils.


Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Tout apprentissage du japonais se doit de débuter par les Kana (Hiragana et Katakana). Grâce au planning complet et aux exercices précis de cette méthode éprouvée, apprenez à lire et écrire la base du japonais sur le bout des doigts, en un temps record et sur le long terme.

Organisez votre voyage au Japon de A à Z en toute sérénité : de la préparation et réservations avant le départ, aux visites à effectuer sur place en passant par la constitution de votre itinéraire. À l'aide de ces eBooks, vous partirez facilement au Japon avec tous nos bons plans.

14 commentaires
  1. Par nadege
    le 6 février 2013 à 14:21

    Je vais le prendre aller et retour avec Lufthansa ! ça s’annonce bien déjà ! on a fait l’effort car en effet le prix est pas excessivement plus cher et c’est l’occasion !
    Merci pour l’article !

  2. Par ReyTan
    le 6 février 2013 à 14:45

    On le reprend en avril
    on l’a découvert l’été dernier pour aller au Japon,
    c’est le pied ce gros n’avion.

    J’ai en souvenir, une belle clé USB A380 toute rouge.

  3. Par pascal
    le 6 février 2013 à 14:51

    la chance d’être en 2-4-2 ! je le prends avec Lufthansa en avril, et c’est en 3-4-3 :(

  4. Par Baha
    le 6 février 2013 à 14:57

    J’ai été Upgradé en business Class chez Lufthansa en a380 pour Tokyo la dernière fois. Je ne vous dis pas le confort !

  5. Par flo
    le 6 février 2013 à 17:14

    en effet après aussi gouter a l’a380 en ocotbre dernier sur le vol paris tokyo ont a du mal a reprendre autre chose car il faut dire que le voyage est super agréable et vraiment plus de place que dans les autres avions

  6. Par DUMEAU
    le 6 février 2013 à 18:07

    Moi j’ai pris cet avion le 26 SEPTEMBRE 2012 pour faire PARIS / TOKYO VOL AF et

    J’aimerai bien repartir avec celui ci .

  7. Par Bigbenr
    le 6 février 2013 à 22:27

    J’ai tout de même trouvé qu’il y avait moins de place pour les jambes que sur le Boeing 777, ce qui se révèle assez gênant pour qui a de grandes jambes. Hormis ce point le A380 est top. Le coup de la caméra au décollage est excellent !

  8. Par Didou
    le 7 février 2013 à 05:09

    Je pars étudier au japon dans le cadre de mes études, d’une durée de 8 mois.

    C’est super, mais mon Dieu que j’ai peur de l’avion…
    Pourtant je l’ai pris des dizaines et des dizaines de fois étant petit sans soucis…. Mais pas depuis 10 ans. Et j’en ai une peur bleue maintenant, ne me demandez pas pourquoi… Je vais devoir prendre sur moi, ça va être les 12 heures les plus horribles de ma vie lol !

  9. Par Didou
    le 7 février 2013 à 13:02

    Le voyage est-il calme ?

    • Par Nadège
      le 9 février 2013 à 21:06

      Sur l A380 spécialement je ne sais pas mais en général, oui, surtout si tu pars le matin de France puisque tu vas y passer la nuit, les gens dorment (quand ils y arrivent!) je trouvent qu en partant le matin heure française se sont des très bon vols et qu on ressent moins le decalaga, tout comme partir du Japon le matin heure locale

  10. Par DUMEAU
    le 7 février 2013 à 21:23

    L’avion c’est plus sur que la voiture donc pas de panique alors bon voyage .

  11. Par argealis
    le 13 février 2013 à 12:47

    Bonjour à tous, et merci pour ce compte-rendu !
    Moi aussi je prends ce vol AF276 à bord de l’A380, mais fin mars prochain.

    J’ai choisi 2 sièges « Plus ou Duo » (91A et 91B) sur le pont supérieur. J’espère que je n’ai pas fait une bêtise… Je lu sur internet que ces sièges, qui bénéficient de plus de place pour les jambes car placés aux issus de secours (c’est pour ça que j’ai pris ça), ne sont pas à coté d’un hublot (qui est dommage), et que l’écran individuel est dans l’accoudoir.
    C’est cool parce qu’en 2-4-2, on sera tranquille mon ami et moi.
    Mais question coffres à bagages, rangements, tablette et écran, je ne sais pas…
    On verra bien…

    Bon voyage à tous !

  12. Par Annie
    le 22 août 2013 à 17:16

    Bonjour,
    Je prévois de repartir au Japon bientôt, soit en automne, soit au printemps. J’ai bien lu l’article et suis allée voir sur le site Air France.
    Certains d’entre vous ont-ils testé la classe eco premium ? La différence de prix avec la classe eco normale est-elle justifiée ?
    Merci.
    Annie

  13. Par Qip
    le 24 février 2014 à 11:42

    Hi

    écoutez, je suis assez surpris d’écouter tous ces commentaires positifs concernant l’A380… car, lors de mon vol avec cet appareil, je n’ai jamais aussi mal voyagé.

    A l’aller entre Frankfurt et Haneda, j’ai eu la chance de voyager avec le nouveau 787 de Boeing. Et je n’ai jamais aussi bien voyagé!!! L’appareil de la compagnie All Nippon Airways était splendide! Je ne lui ai pas trouvé un seul motif de reproche. L’avion n’est pas trop grand, il n’y a donc pas trop de monde. De plus, les répartition des sièges se font en 2-4-2. Du coup, voyager près de l’hublot devient un vrai plaisir lorsque nous somme que deux. Toutes les finitions sont vraiment excellente; les écrans sont grands, les vitres ne possèdent pas un cache-soleil classique mais deviennent plus foncé à volonté jusqu’à devenir totalement opaque lorsqu’on désire dormir, il n’y a que très peu de bruit voire quasi pas(!) etc… Mais surtout avantage ultime, il y a beaucoup de place pour les jambes à croire que l’on était en Business!!! Et je dis pas ça en exagérant, c’était vraiment impressionnant !
    Bon j’avoue qu’il y a quand même un point qu’il m’a définitivement fait sourire… Ce nouvel appareil a quelques soucis de batteries et ont donc du resté au sol durant quelque mois le temps que ce problème soit réglé… ce qui n’est absolument pas rassurant avant de monter à bord… Mais alors offrir le NY Times au passagers avec comme article principal les problème qu’a eu le 787, ce n’est vraiment pas très malin ^^ alors que j’ai vu les ailes de l’avion (qui sont faites en aluminium et non pas avec le matériel habituel) battre comme le ferait un oiseau je n’étais pas très rassuré (: mais en faite, c’est tous ce qu’il y a de plus normal.
    Pour revenir aux points positifs, je ne peux m’empêcher de féliciter les hôtesse de la compagnie ANA qui ont vraiment été super sympa et attentionnées ce qui est assez rare pour être souligné! D’ailleurs je retourne cet été au Japon je reprends le même vol aller…

    Mais pour en revenir à l’A380 si cher aux français avec lequel j’ai fait le retour, cela a été une sacrée baffe… Je me réjouissais vraiment de prendre cet engin ça raout le monde en parlait comme quelque choses d’énorme mais je dirais plutôt que c’était minuscule comme la place que j’vais pour les jambes… Cette par rapport à un A320 classique, il y avait de la place mais par rapport au 787 c’était clairement scandaleux… de plus les hôtesse de la compagnie Lufthansa n’ont pas fait preuve de beaucoup de gentillesse. Et bien sûr, toutes les qualités que j’ai précité concernant le 787 n’existaient pas dans l’Airbus.

    Tout ceci pour dire que j’ai vraiment préféré le 787 et quid à devoir faire une escale en sol allemand (je sais que c’est dur mais bon ^^) il est vraiment plus sympa de voyager avec l’avion de la marque américaine (:

    Ah que coucou salut et bon vol

    Qip

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".