Voyage linguistique de plus d'un an au Japon

60 réponses

Bonsoir à tous,

J'ai 26 ans et jeune diplômé en double master.
Mon projet est le suivant :
- Je compte partir un an à l'école toshin à tokyo en juillet 2015
- En amont, je souhaite prendre un visa touriste de 3 mois pour effectuer un trimestre en "test" et valider mon projet (janvier 2015 ou avril 2015)

Un de mes amis sur Paris va rejoindre cette école pour un an en janvier. Toutefois, je recherche d'autres personnes partageant ce projet (que cela soit dans la même école que moi ou non) ou qui seront dans cette école sur la même période !

Malgré tout, je ne suis pas contre des avis sur plusieurs points :

- L'école toshin?
- Le choix de la ville de Tokyo par rapport à Kyoto ou Sapporo?
- La compagnie Qatar airways (choisi par mon ami)?

N'hésitez pas à me contacter !

Demande intéressante ?
5/5 (3 votes)
Cette demande et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Isshoni. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la demande

Marvin91
26 Novembre 2014
18:47

Bonjour Maxime !

Votre projet est assez intéressant et j'avoue que je ne reste pas du tout insensible car j'ai vraiment envie d'apprendre le japonais et pourquoi pas rester quelques temps là-bas ! Mais j'ai quelques questions:
Etes-vous déjà parti au Japon ?
Quel est votre projet après avoir fini votre année dans cette école ?
J'aurais d'autres questions mais ça serait mieux en privé^^

27 Novembre 2014
11:49

Non malheureusement, chaque projet de voyage au Japon de 3/4 semaines se sont avérés par des "échecs" (études trop prenantes, manque d'argent à l'époque, etc.) mais ce n'était que partie remise !

Au bout de cette année, l'idée est de me renseigner (= obtenir une liste) auprès de la chambre de commerce des industries française à Tokyo + de valider le JPLT de niveau 2. Avec un bac+5 dans l'informatique/management et un JPLT niv2 en poche, j'ai quand même bon espoir de commencer une carrière pro sur place!

27 Novembre 2014
12:56

D'accord je vois^^. Moi j'ai 27 ans et je suis titulaire d'un master Biologie/Immunologie et je n'ai rien trouvé ici. On m'a souvent dit de partir à l'étranger et j'ai jamais osé sauter le pas. Je sais qu'avec un PVT cela me permettrais (en faisant comme toi c'est à dire 3 mois dans cette école) de pouvoir peut-être décrocher quelque chose.

26 Novembre 2014
21:55

Oh super!
Je serai aussi à Toshin en avril 2015, pour 9 mois si tout va bien.
Pourquoi Tokyo ? Pour une plus grande facilité d'intégration et une plus grande possibilité de jobs.
Pour ma part, j ai pris british airways car les billets dit open sont sans frais de modification!

Que penses tu faire après ton année ? Veux tu vivre au Japon? Faire un visa vacances travail?

26 Novembre 2014
21:59

Bonsoir :)!
D'ailleurs en parlant de jobs, est-il possible de trouver un travail pendant que l'on est à l'école même si c'est pour 3 mois ?

26 Novembre 2014
22:19

Salut ! Non quand tu y vas pour 3 mois la loi t'interdit de travailler ! Il te faut soit un visa vacances/travail soit étudiant !

26 Novembre 2014
22:21

D'accord donc il faut avoir de quoi faire alors, merci pour ta réponse !

26 Novembre 2014
22:22

Exactement ! J'y pars trois mois et j'aurais tellement voulut découvrir le monde professionnelle là-bas ! Pas possible malheureusement .. De rien ! :)

27 Novembre 2014
11:58

J'ai réfléchi aussi sur la possibilité de travailler à côté des études (vu que l'on a en moy 20h/semaine) mais y a plusieurs soucis je pense :

1. Avec un niveau de japonais assez bas voir faible ou inexistant, je ne vois vraiment pas quoi faire d'autre comme travail à temps partiel autre que des petits boulots genre plonge etc.
2. Les échos qu'on a sur ce type de job à Tokyo pour les étudiants ne sont pas très glorieux, c'est proche de l'exploitation dans la majorité des cas
3. A 1000yen/h pour ce type de travail, ne serait-il pas plus judicieux de consacrer son temps libre à potasser ses cours ou s'aérer l'esprit/vivre tout simplement?

Après, on peut tomber sur LE TRAVAIL de rêve, à temps partiel, sans trimer et que la langue japonaise ne soit pas une barrière. Mais bon : )

27 Novembre 2014
12:09

Ça dépend du niveau qu'on acquéri et si on aime le mieux professionnelle. Je sais qu'après ces trois mois, j'y retournerais pour un an mais avec un visa vacances/travaille. Je demanderais conseille à l'école, et ferais toute les démarches possible pour trouver un petit job qui me permettra d'étudier, et découvrir le monde du travaille au Japon.

Et je voulais te demander Maxime, il y a de grande chance que je me trompe, mais ton ami qui va un ans à Toshin, c'est pas Dany ?

27 Novembre 2014
14:07

C'est complexe un visa vacance/travail. Perso c'est le visa que je voulais prendre, mais j'ai estimé qu'il y avait beaucoup trop de contrainte. Cependant, je veux bien que tu me communiques, si cela ne te dérange pas, les informations qui te seront transmises par l'école à ce sujet !

Et pour ta dernière question, tu as touché le jackpot, c'est bien lui.

27 Novembre 2014
14:09

Pas de soucis ! Des que jarrive là-bas j'en parle avec le directeur.
Je demanderais a Dany de te faire parvenir les informations à ce sujet !

27 Novembre 2014
14:10

Merci c'est cool !
Bon courage avec lui !

27 Novembre 2014
14:11

Il a l'air supportable ;)
Ca devrait aller ! Bon courage pour ton profite, j'espère que ça aboutira pour toi :)

27 Novembre 2014
11:51

Oui après cette année, l'idée c'est d'y rester (donc pour cela valider au minimum le niveau 2 JLPT) !
Après tes 9 mois (si tout va bien :p), que comptes-tu faire de ton côté?

27 Novembre 2014
12:10

Les petits boulots selon moi font parti d'une expérience à faire et puis tu as de grandes périodes de vacances entre chaque trimestre de quoi largement s'aérer ^^
Après mes 9 mois, je fais un visa vacances travail, histoire de pouvoir parcourir le pays!

Effectivement tu as un profil qui intéresserait l'immigration japonaise mais si les petits boulots à 1000yens/heure t'embêtes, cela ne te dérange pas de bosser comme un damnée dans une société japonaise? Pour un salaire disons pas à la hauteur de l'implication qui t'ai demandé ?

Autre chose, as tu regardé les analyses de la situation financière du pays qui ne pronostique rien de bon pour les années futures ? On n'y pense pas mais si l'économie japonaise s'effondre, cela sera moins drôle d'y vivre.

Je ne suis pas là pour te décourager, je pose les questions que je me pose aussi !

27 Novembre 2014
13:02

Est-ce que ça pourrait être plus dur qu'en France ?

27 Novembre 2014
13:21

Plus dur dans quel sens ?
Le fait de travailler comme un damnée ?

27 Novembre 2014
13:34

Non je dirais de pouvoir subvenir à ses besoins un minimum sans se serrer la ceinture à chaque fin de mois.

27 Novembre 2014
14:38

Je ne pourrai t'en dire plus, je n'y suis pas encore !
Tu disais vouloir travailler en biologie, as tu chercher quelle type d'entreprise embauche ces profils au Japon ?

27 Novembre 2014
14:49

Pour être honnête non. Mais que ce soit au Japon ou ailleurs, le fait est que je suis diplomé depuis 3 ans...et sans avoir eu d'experience pro, je pense que c'est un handicap. C'est surtout à cause de ça que je n'ose pas sauter le pas et partir. Je sais qu'au Japon, la recherche scientifique a une place importante au niveau budgétaire.

27 Novembre 2014
15:34

Le japon est quand même une terre d'accueil difficile pour les étrangers en terme d'emploi, renseigne toi bien sur les opportunités possible dans ce secteur. Pourquoi ne pas contacter l'AFJ (L'association des Français du Japon) pour leur expliquer ton projet et leur demander des informations sur ton secteur d'activité pour les ressortissants français/étranger?

Cette association met en garde sur la difficulté de trouver un travail à long terme même avec un haut niveau d'étude + bcp d'expérience (leur site + leur dernier rapport sont intéressants)

Pour ceux qui le souhaitent, on peut se contacter par mail (max.rivaly@gmail.com), réseau sociaux ou autres également : )

27 Novembre 2014
13:58

Tu as raison de poser ce genre de question, je me suis posé (et je me pose toujours) pas mal de question. C'est quand même un choix important à faire que cela soit personnel, professionnel et également financier. Même si la passion et l'envie est là, je reste (malheureusement?) trop raisonné/réfléchi sur des choix aussi important!

Les petits boulots sont une bonne expérience, mais après en avoir fait dans ma jeunesse + en sortant de trois années d'apprentissage, disons que mis à part avoir un début d'expérience sur le territoire japonais, la plus value sur mon CV sera minime au niveau des futurs emplois/secteurs que je viserais (info/management). Mais pour être honnête, je suis toujours en hésitation sur ce sujet là, car cela permet d'avoir un premier contact avec le travail "made in japan", de démontrer sa motivation pour des futurs entretiens plus important et de se faire un peu d'argent tout de même !

Ta deuxième question est intéressante. Disons que dans les professions que je vise à terme et que je peux viser actuellement, mis à part si tu travailles dans un secteur public, il faudra pas compter ses heures. Et malgré le bon salaire relatif post-formation que je peux avoir, la vie sur Paris est tellement cher qu'il faut relativiser la qualité de vie. Lorsque j'ai eu la même réflexion que toi, je me suis dit que je devais faire une petite étude chiffré sur la qualité de vie financière Paris/Tokyo (coût/salaire/perspective) tout en pondérant le fait que j'aurai forcément plus d'opportunité sur Paris qu'à Tokyo. J'ai eu la flemme et peu de temps pour le faire, mais je le ferai ! ^^

Pour ta dernière question, non je n'ai rien regardé à ce sujet mais ça m'intéresse fortement !!

27 Novembre 2014
14:35

Je pense sincèrement que être réfléchi ne peut qu'être positif quand on parle de changer de vie!
Dans tous les cas le visa étudiant te permettra déjà de te faire à la vie japonaise. Tu auras du coup plus de temps pour construire ton projet.

Si le sujet de l'économie du Japon t'intéresse, l'économiste Olivier Delamarche en parle plutôt bien ( y a qu'à googler ^^)

Pour rebondir sur le visa vacances travail, il est nécessaire de garder à l'esprit la notion de vacances (il suffit de lire la définition donner par l'ambassade) c'est un visa permettant aux jeunes (- de 30 ans) de découvrir d'autres cultures !
A le pervertir en visa pré embauche, ne prenons nous pas le risque de le voir supprimer en ces temps de crises qui bloquent peu à peu les frontières.

Sinon as tu d'autres écoles en tête, pour ma part Toshin m'a bcp accompagné au niveau de la construction de mon dossier ( je m'y suis pris le 7 novembre pour envoi avant le 25 et grâce à M.Oda et sa disponibilité, mon dossier est arrivé le 21!)

27 Novembre 2014
18:20

Salut Maxime_ !

Je me retrouve, un peu, dans ton projet puisque je pars a Tokyo en juin 2015 en ecole de langue (environ 1an et demie) avant pour ma part de passer les concours d'entree de master en japonais.
Je suis actuellement au Japon en echange pour un semestre entre kyoto et osaka.
Pourquoi tokyo, je ne sais pas je n'y suis encore jamais allée et j'ai envie de decouvrir de plus j'aime la vie urbaine, voir tres urbaine... enfin il y a aussi le fait que les université qui m'interessent sont sur tokyo principalement, plus facile pour les infos ! haha. Sinon on m'a deja fait remarquer qu'on parlait plus anglais a tokyo qu'a kyoto donc si tu n'es pas 100% decidé et que tu focus a fond sur la langue peut etre qu'une autre ville serait interessante :) bien que pour les bureaux internationaux et la recherche d'emplois tokyo est pas mal !

Au plaisir de te voir l'annee prochaine !

Aanlou

03 Décembre 2014
10:23

Dans quelle école de langue penses-tu postuler à Tokyo?
N'ayant pas une super haute maîtrise de l'anglais, je pense qu'entre Tokyo et Kyoto je n'y verrais pas une grande différence ^^

Le choix de la ville pour moi se fait en fonction de deux critères majeurs (y en a d'autres aussi mais de moindre importance) :

- Les opportunités possible à la sortie de l'école (P1)
- Le coût financier immédiat (P2)

Même si j'hésite beaucoup avec Kyoto et Sapporo, pour l'instant je penche pour Tokyo.

A l'année prochaine je l'espère ^^

27 Novembre 2014
19:08

Bonjour Maxime, bonjour à tous !

De mon côté, je pars en janvier 2015 à l'ELT (espace langue Tokyo). Je prépare en amont mon working holiday. Je serai à Toshin en avril ou en juin (encore à définir). Mon objectif : découvrir le pays et atteindre un niveau de japonais suffisamment bon pour ensuite occuper un poste dans le marketing (ce que je fais actuellement quoi).
Lilix : bonjour je viens de voir ton commentaire dans lequel tu dis pour le PVT : "A le pervertir en visa pré embauche, ne prenons nous pas le risque de le voir supprimer en ces temps de crises qui bloquent peu à peu les frontières." C'est pas faux mais le PVT est un visa tellement souple qu'il s'y prête.

Si jamais d'autres personnes sont à Tokyo en janvier, février et ensuite à Toshin en avril ou en juin, voici mon mail : elodie.princeau@gmail.com

A bientôt

27 Novembre 2014
19:22

Nous serons donc à Toshin au même moment!
Pour poursuivre sur le PVT, il ne faut pas confondre l'Australie/Canada et les autres pays. Il est bien écrit que l'emploi occupé pendant la période du visa doit permettre de compléter ses ressources financières et c'est dans ce seul but qu'il est permis de travailler.
Maintenant, le nombre de PVT au Japon est tel qu'une surveillance des services d'immigration est inutile. (Mais on ne sait pas de quoi demain sera fait)
Je ne nie pas néanmoins l'aide que cela peut être pour ceux voulant s'installer au Japon mais j'espère que ce n'est qu'une minorité qui l'utilise dans ce sens!

En tout cas bon courage à toi pour ton départ en Janvier, n'hésite pas à nous faire part de tes ressentis une fois sur place! Ça aidera à patienter.

01 Décembre 2014
16:09

Bonjour Lilix !
Promis, quand je serai sur place, je vous ferai part de mes impressions :)

Nous nous verrons à Toshin alors !

A bientôt

saturne58
27 Novembre 2014
22:09

Bonsoir! Une digression:concernant les gens ayant validé un cursus complet d'études supérieures en France, quels sont les secteurs qui embauchent au Japon?

01 Décembre 2014
12:26

Salut Maxime,

Projet intéressant. Pour ce qui est de Toshin, c'est une école linguistique qui en vaut bien une autre.
Ils ont l'avantage de proposer du tout inclus, avec le logement.

Pour ce qui est du choix de la ville, pour des raisons financières, je te conseillerai plutôt Sapporo.
La ville est agréable (bien que froide l'hiver), et ton budget logement sera bien plus faible. Quelques écoles sérieuses y officient (JLI entre autres).
La vie y est plus provincial et les tentations de Tokyo te seront épargnées. Y trouver un emploi reste assez facile.

Il faut savoir que les écoles de langue utilisent la méthode japonaise pour l'apprentissage.
Attends toi donc a devoir travailler un minimum d'une à deux heures chez toi chaque jour. L'effort personnel a fournir est conséquent sur le long terme.

Etant donné ton niveau scolaire, si tu souhaites pousser ta spécialisation, tu peux également postuler à une université avec bourse d'étude (cours en anglais, cours du soir de Japonais). La bourse d'étude est importante (environ 18k euros/an si tu es reçu).

@saturne58: Beaucoup d'entreprises recrutent des masterisés. La finance en tête de liste, mais tout métier d'ingénierie également (informatique, génie civil, biologie etc etc etc...). Anglais courant minimum requis - Japonais souhaité (si votre profil les intéresse, vous bénéficierez d'un apprentissage jap express... cqfd 30h de travail/jour ;) )

A dispo :)

01 Décembre 2014
12:45

Trouver un travail à Sapporo est assez facile ?
As tu une idée du type de travail que l'on peut trouver là bas? A part prof de français !!!!

03 Décembre 2014
10:15

Avec un peu de retard, merci pour ce post très constructif.

Selon toi, la maîtrise du JLPT niv2 uniquement serait-il suffisant pour travailler au japon dans une entreprise non-française? Est-ce qu'avoir comme projet de travailler dans une entreprise française avec comme langue courante le français + JLPT niv2 te semble viable? En d'autres mots, la maîtrise de l'anglais est-elle indispensable? (en plus du japonais)

03 Décembre 2014
14:59

Pour être honnête, l'anglais est fortement recommandé si tu souhaites ce type de poste. C'est surement, d'ailleurs, ce qui fera que tu seras embauché plutôt qu'un japonais (même les jeunes étudiants ont un niveau... médiocre :p)
Le français est parfaitement inutile.

Le JLPT2 c'est un bon début et tu acquerras, je pense, assez rapidement le vocabulaire technique et d'entreprise (Oui, on parle pas au travail comme avec les potes, faut respecter encore un autre lexique... :p ). Le gros hic, c'est souvent l'écrit !

01 Décembre 2014
12:57

Je m'étais aussi penché sur Sapporo pour ses loyers pas cher et ses metiers d'ingénieurie et ça m'a paru intéressant !!

01 Décembre 2014
13:00

Bon double-post, mais aurais-tu un lien avec des offres d'emploi sur Sapporo ? J'ai du mal à trouver quelque chose de bien expliqué ou alors je cherche mal^^

01 Décembre 2014
13:32

@lilix: N'est pas prof de français qui veut même si tous les PVT estiment que c'est l'emploi le plus simple a obtenir.

Sapporo reste une grande ville et les métiers de restauration sont plus que ravi d'embaucher des français (denrée rare sur Hokkaïdo, minimum syndical de japonais tout de même). Après c'est selon le profil de chacun. Les classiques recrutent tout autant qu'à Tokyo, même si le visa WH interdit le travail en bar... cqfd :)
Il existe des centres d'emploi pour étrangers (idem qu'à Shinjuku pour Tokyo) pour les emplois peu qualifiés, avec un niveau de Japonais faible.

Pour quelqu'un de spécialisé, des postes sont souvent proposés par l'université d'Hokkaïdo (assistants notamment, http://www.oia.hokudai.ac.jp/about/jobs-at-hokkaido-university/).
L'idéal est de se rendre sur place mais tu peux essayer d'avoir plus d'informations par mail (https://www.oia.hokudai.ac.jp/about/contact-us/)

Le Japon accueille à bras ouverts les diplômés spécialisés.

01 Décembre 2014
13:56

Merci pour ces infos ! Non effectivement n'est pas prof de français qui veut et justement je ne me vois pas donner de cours !
Néanmoins j ai un diplôme en pâtisserie avec un poïl d'expérience (en plus de mon diplôme d'ingénieur) mais je n'ose pas croire que ma simple nationalité puisse me fournir un boulot d'où ma demande !
Merci encore.

01 Décembre 2014
14:03

Ah... tu as 2 sésames merveilleux ;)
Tu cherches quand même du travail? Avec ca, dans la journée tu devrais signer ton contrat !
Si c'est pas le cas, et que tu veux des pistes sur Sapporo, je peux t'aider a partir de février (avant, mon pied à terre est à Tokyo)

01 Décembre 2014
13:35

Bien sur, à défaut d'être bilingue en japonais, il faut l'être en Anglais :)

01 Décembre 2014
13:44

Merci pour ces infos :-)

01 Décembre 2014
13:54

Et n'ayant pas lu tous les commentaires du premier coup (ouais, c'est pas bien!), je confirme l'avis de Lilix sur le travail au Japon.
Je ne suis pas inquiet pour l'avenir économique du pays (leader en innovation, industrie et université à la pointe, très forte recherche), mais il est vrai que bosser pour une boite japonaise, c'est pas le Club Med français auquel on est habitués.
Les relations de travail sont souvent très dures, les rapports hiérarchiques malsains et les revenus pas miraculeux. Le tout pour un bon 65h/hebdo :)

C'est pour ca que le WH est très bien. Plutôt facile a obtenir, gratuit et très libre.
Ca te permet de voir le pays, de faire un pas dans le monde de l'entreprise nippone sans obligations aucune de présence dans un institut de langage (présence de 80% mini obligatoire pour préserver son visa étude par exemple). Après ca, si tu es toujours décidé, tu verras bien :)

01 Décembre 2014
14:09

Et si vous avez besoin d'un petit coup de main, de plus d'infos ou juste d'aller boire des bières dans un Izakaya (meilleure option!!), maillez moi -> verdiervincent@hotmail.fr

01 Décembre 2014
14:25

Le WH m'interesse mqis j'ai lu sur Kanpai que c'est extremement compliqué quand tu parles pas Japonais, d'où l'idée de m'inscrire dans une ecole de langue

01 Décembre 2014
15:07

Ah bon? Tout dépend de ce que l'on appelle difficile.
Savoir parler japonais n'a aucun rapport avec le WH.

C'est un visa simple a obtenir si on respecte quelques règles:

- Cohérence entre projet et capacités financières
- Projet structuré et sérieux
- Courrier de motivation en bon français qui suit les 2 premiers points.

Ce visa est fait pour être un touriste qui complète (et j'insiste sur ce point) ses besoins financiers par un petit travail ponctuel.
Ce n'est en aucun cas un visa pour travailler et financer son voyage touristique.

Donc si vous présentez un dossier sans épargne, juste avec vos parents pour garants et que le projet est "visiter Tokyo en travaillant", ou "faire un tour du Japon à pied/vélo", effectivement la fin de non-recevoir est proche.

Avec un peu de réflexion, et un vrai projet sous-jacent les dossiers sont tous acceptés.
Il faut être conscient qu'une année de WH coutera entre 15 et 25k euros selon les envies.

Il faut donc, dès le début, pouvoir financer/garantir 60-80% de ce montant.
Les personnes qui espèrent financer intégralement cette expérience par le travail sont, soit très douées, soit peu réalistes.

Détaillez le projet quitte a ajouter des pages, si vous avez des contacts sur place précisez le, budgétisez une fourchette haute. La lettre de motivation doit expliquer le choix du WH au profit d'un autre visa, et votre capacité d'autonomie.

Je ne veux refroidir personne, mais je pense que les consulats et l'ambassade sont fatigués de voir des projets griffonnés un soir de cuite.

(je sens que ce post va créer des retours incisifs :p )

01 Décembre 2014
15:43

Grâce à Dieu, une personne avec du bon sens !!
Je pense que les 18-30 ans prennent mot aventure comme un synonyme de suicide ! Oui pour partir à l'aventure, il faut du bon sens et un projet un minimum construit ! Et non on ne verra pas tout sur place, parce que non le Japon ou autre ne vous donnera pas un boulot parce que vous faites un pvt !
Mais je dirai quand même que les gens qui constitue la communauté Kanpai on l'air d'avoir la tête sur les épaules ! Et cela donne un site très bien construit avec de gens super intéressants.

03 Décembre 2014
10:31

Je garde ton adresse mail sous le coude !

Merci beaucoup Vincent pour toutes tes informations et précisions !

01 Décembre 2014
16:22

Toi Lilix si c'est pas trop indiscret, quel visa as-tu obtenue pour partir et quel est ton objectif en y allant et en entrant à toshin?

01 Décembre 2014
17:24

Je pars avec un visa étudiant pour 9 mois.
Je veux apprendre la langue suffisamment pour profiter du pvt que je vais faire par la suite.
Je veux pouvoir me perdre dans la campagne japonaise! Ensuite j'aimerai travailler là bas mais dans l'unique but d'experimenter la vie active au Japon !
Je ne suis pas dans un objectif de vie au Japon au moment où je te parle.

03 Décembre 2014
10:29

Tu comptes réaliser ton pvt dans la foulé de tes 9 mois?
Tu es diplômée dans quel secteur d'ingénierie?

Si ce n'est pas indiscret !

03 Décembre 2014
11:30

Le but serai de le faire peu de temps après mes 9 mois d'etudes. Sachant que le pvt ne se demande que dans son pays d'origine, je serai obligée de passer par la case France quoi qu'il arrive.
Sinon je suis diplômée en ingénierie optique spécialisée dans l éclairage (urbain, architectural ou automobile) et j'ai un Master en gestion d'entreprise donc il m'est arrivé de m'occuper en plus des parties ressources humaines dans certaines entreprises pour lesquelles j'étais ingenieure.
Mais je ne pense pas que le Japon est besoin de profil comme le mien... J aurai plus de chance en pâtisserie ^^
Dans quel domaine travailles tu? Tu parlais d'un double Master ? Ça t ouvrés deux fois plus de possibilités ça ? Il

03 Décembre 2014
12:26

Tu as un visa etudiant c'est bien ça Lilix. Tu as droit à maxi 28h/semaine de travail si je me suis bien renseigné. Je suppoose que tu vas essayer de te trouver un petit boulot ? Tu as déjà des pistes ?

03 Décembre 2014
14:43

Un visa étudiant interdit les contrats de travail. Il est possible de déroger à cette règle en demandant au bureau local une autorisation.
Il faudra alors remplir un dossier complet et justifier du besoin de travailler dans le cadre des études.

Pour les demandes de visa WH, une fois obtenu vous avez un an pour le faire appliquer. Donc, si vous l'obtenez, il sera daté de la date d'acceptation mais le début de ce visa ne se fera qu'à l'arrivée au Japon. Exemple: Tu obtiens ton visa qui te donne une plage d'entrée au Japon d'un an, du 1 décembre 2014 au 1er décembre 2015. Tu passes aux douanes à Tokyo (ou ailleurs) le 15 mars 2015, ton visa sera valable jusqu'au 14 mars 2016.

J'espère que c'est clair. J'en profite pour rappeler qu'une simple consultation du site de l'ambassade du Japon répond à toutes ces questions, et en français :)

03 Décembre 2014
15:19

Ah d'accord car j'ai lu ça sur le site de Toshin http://www.ecole-tokyo.com/visa-etudiant.html
Donc je pensais qu'aucune derogation n'était nécessaire.

03 Décembre 2014
15:50

C'est effectivement ce qu'ils écrivent.
Mais dans la réalité, cela reste une dérogation administrative incontournable.

03 Décembre 2014
15:19

Non je n ai pas de pistes puisque je ne cherche pas à bosser dès le début de mon séjour. Je verrai après 2 mois sur place comment je m'adapte et comment je peux me débrouiller en Japonais.
Mais oui je vais essayer de trouver un petit boulot !

@Vincent et Maxime: oui je pourrai demander mon pvt avant de partir mais l'ambassade que j ai appelé m'a signifié qu'il n était pas friand des doubles demandes de visa et que rien ne me prouve qu a mon passage de douane ce soit bien le visa étudiant en premier qui soit utilisé et non le pvt ! Donc pour éviter les embrouilles avec l'administration, je préfère revenir en France, ça ne me gêne pas puisque en plus je rentrerai pour Noël ^^.
Maxime ton idée de contacter l'AFJ est vraiment pas mal ! Et effectivement, le domaine informatique permet beaucoup de choses en ce moment, alors profites en!!!
Dans mon cas comme je n'ai pas d'objectif de boulot à long terme sur le Japon ils prendront leur temps avec moi...
Tiens nous au courant de comment cela avance et de l'école que tu as choisi...

03 Décembre 2014
14:00

C'est vraiment dommage de devoir se taper un A/R en France pour obtenir le pvt. As-tu demandé s'il était faisable de faire ta demande avant ton départ en janvier pour une exécution plus lointaine? (bon il est un peu tard maintenant ^^)

J'ai un master MIAGE (méthodes informatiques appliqués à la gestion des entreprises) et un master SIC (système d'information et connaissance), dans une université qui peut avoir une petite réputation à l'international (Panthéon Sorbonne). J'avais lu un rapport de l'AFJ qui mettait en avant la difficulté d'obtenir un travail même avec une grosse expérience et un très bon diplôme et qu'il y avait une forte proportion à favoriser les habitants locaux, et faut donc que je me renseigne sur les débouchés/possibilités possible, mais j'ai l'espoir que le secteur de l'ingénierie informatique n'est pas un secteur bouché au japon!

Je pense que je vais contacter cette association en présentant mon projet personnel/professionnel afin qu'elle évalue la faisabilité de succès, tu devrais peut être faire la même chose !

03 Décembre 2014
14:46

Ils préfèrent des japonais pour la simple et bonne raison qu'ils sont habitués aux schémas hiérarchiques.
Nous autres européens sommes un peu trop ... européens xD
A compétences égales, c'est vrai comme dans tous les pays. Le meilleur vecteur pour obtenir ce type d'emploi au Japon reste l'université. Ils font la passerelle, beaucoup plus que chez nous, entre le monde étudiant/chercheur et les entreprises.

03 Décembre 2014
16:07

Quand on sort ENFIN de l'université française, c'est compliqué de se faire à l'idée d'y retourner lol
Le seul intérêt serait l'obtention d'une possible bourse + la facilité d'accès à l'emploi d'après ce que tu me dis. Ca fait réfléchir mais j'ai des doutes sur ma motivation à me taper des cours (autre que de langue) sur le LT.

03 Décembre 2014
17:06

Déjà, se taper les cours de langue sur le long terme est un challenge en soi.
Moi, j'ai échoué :)

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.