Jardin Samuel Cocking

Le sommet d'Enoshima et son observatoire

Il serait dommage d'écarter l'observatoire d'Enoshima, en haut de sa tour, lors d'une visite de l'île et c'est d'ailleurs probablement ce qui fait en grande partie l'intérêt du jardin Samuel Cocking. En 2004, on y comptait un demi-million de visiteurs. Établi en prolongement quasi direct du sanctuaire principal par un jeu d'escalators bien défini, il est également rendu abordable par l'existence d'un ticket combiné avec ce moyen de transport quasi inévitable sur Enoshima.

On doit l'existence du jardin Samuel Cocking au marchand anglais éponyme. Et pour cause, il acheta une bonne partie des terres d'Enoshima et y fit construire sur les hauteurs sa résidence de vacances à partir de 1880, quelques années après avoir fait fortune dans l'importation de phénol.

Aujourd'hui, l'étendue du parc n'est pourtant pas si impressionnante. Certes, la variété de végétation qui constitue son petit jardin botanique pourra séduire, en fonction de la saison. Sa serre de 660 m², où est hébergée depuis une agréable collection de plantes tropicales, remonte à la création du jardin. Détruite dans le grand séisme de 1923, elle ne fut toutefois rebâtie qu'en 2003 au moment de la construction de la tour.

Pas sûr, ainsi, que le jardin rencontrerait autant de succès sans la "bougie de la mer" (sea candle de son nom original). La tour qui s'élève à 60 mètres d'altitude fait également office de phare dans la baie de Sagami, l'un des plus grands du Japon. Depuis son observatoire à 120m du niveau de la mer, sous les antennes qui relaient les ondes des téléphones portables, le panorama vitré à 360° dévoile :

  • toute la presqu'île et les plages environnantes ;
  • une partie de la vaste mégalopole Tokyoïte, à commencer par la tour Landmark de Yokohama ;
  • la péninsule d'Izu et toute la baie alentour ;
  • les montagnes de Hakone et même, les jours de temps clair, jusqu'au Mont Fuji.

En redescendant, il sera possible de s'attarder dans le café attenant et son inévitable boutique de souvenirs. De nuit, la tour est éclairée par un générateur solaire, offrant ainsi une belle vue sur le sommet d'Enoshima en repartant.

Notez cette destination
5/5 (6 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Jardin Samuel Cocking

  • Samuel Cocking Enoshima 6
  • Samuel Cocking Enoshima 1
  • Samuel Cocking Enoshima 2
  • Samuel Cocking Enoshima 3
  • Samuel Cocking Enoshima 4
  • Samuel Cocking Enoshima 5
  • Samuel Cocking Enoshima 7
  • Samuel Cocking Enoshima 8
  • Samuel Cocking Enoshima 9

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Jardin Samuel Cocking

Depuis le pont d'Enoshima, environ 15 minutes à pied

Destination non accessible avec le JR Pass

Tarif

Jardin :

  • Adultes : 200¥ (~1,77€)
  • Enfants : 100¥ (~0,88€)

Jardin + tour :

  • Adultes : 500¥ (~4,41€)
  • Enfants : 200¥ (~2,21€)

Jardin + tour + escalators : 750¥ (~6,62€)

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours :

  • de 9h à 20h en été
  • de 9h à 17h en hiver

Dernière entrée à 30 minutes avant la fermeture

Observatoire fermé en cas de vents violents

En japonais

江の島サムエル・コッキング苑

Météo à Tokyo

Aujourd'hui
24 / 27°C
Demain
24 / 29°C
Consulter les prévisions météo du Japon

Hébergement à Jardin Samuel Cocking

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Thématiques associées

Ressources

Site officiel (en japonais)

Pour aller plus loin

10 circuits Japon thématiques

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Jardin Samuel Cocking (Enoshima)