Zelda Wind Waker HD est-il justifié ?

Test du remake Wii U

À vrai dire, si quasiment tous les Zelda canoniques de la saga s'avèrent des jeux vidéo d'une qualité haut de gamme, une petite poignée marque la fulgurance à laquelle seule l'élite vidéoludique peut prétendre. Pour moi, il s'agirait du quadriptyque des années 1990 : A Link to The Past, Link's Awakening, Ocarina of Time et Majora's Mask. En bonus, comme une relecture d'Ocarina mâtinée du Seigneur des Anneaux, Twilight Princess peut également être considéré comme une de ces références.

Nintendo semble pourtant plus fébrile depuis quelques années, exploitant la licence Zelda tant que possible comme le montrent :

  • la réédition 3D en fanfare d'Ocarina of Time sur 3DS en 2012 ;
  • les (nombreuses) ressorties des épisodes les plus anciens sur les consoles virtuelles ;
  • le futur A Link Between Worlds, suite 3DS de l'épisode Super Nintendo ;
  • et ce qui nous intéresse ici : le remake HD de Wind Waker.

Pour le coup je rejoins Jibé : le choix de l'épisode GameCube pour cette mise à niveau suscite bien des interrogations. Ressortez le jeu pour vous en convaincre : exceptées les considérations technico-techniques (format 4/3, définition standard et framerate), douze ans après sa sortie Zelda Wind Waker n'a pas pris une ride. Sa direction artistique aux petits oignons, qui avait tant fait hurler, bénéficie de la même faveur à l'œil que la plupart des jeux en cell-shading ou en 2D pure : ils ne vieillissent pas !

Celui qu'il aurait fallu ressortir des cartons et dépoussiérer, c'est Majora's Mask : le premier Eiji Aonuma, le génie un peu à part, plus difficile à appréhender, plus sombre et tellement identitaire dans la saga Zelda. Imaginez-lui une revisite HD sur Wii U, modernisant l'approche graphique sans trahir ses choix artistiques, comme une leçon aux plus jeunes qui ne l'ont pas connu à l'époque.

Car même à froid, je campe sur mes premières impressions concernant Wind Waker HD : il reste dans le fond un excellent opus trop injustement critiqué à mon goût et qui, malgré des efforts parfois timorés (l'accélération de la deuxième moitié du jeu) et certains autres choix trop appuyés (cet effet de flou dommageable sur les horizons ou l'atténuation ponctuelle du cell-shading sous certains éclairages), peine à s'imposer fermement sans faire oublier qu'il cause directement le retard dans l'annonce du véritable nouveau Zelda HD tant attendu par une Wii U apathique.

Les gamers de la vieille école vont devoir ronger leur frein ; les autres qui n'avez pas connu Wind Waker, profitez-en pour patienter avec lui, tant vous y passerez sans doute un excellent moment. Car plus encore que le propos d'Ocarina of Time, sa plastique et ses qualités ludiques défient encore et toujours les affres du temps.

Article intéressant ?
4.11/5 (9 votes)

Galerie photos

  • zelda-wind-waker-hd
  • zelda-wind-waker-hd-wii-u
  • zelda-wind-waker-wii-u
  • wii-u-zelda-wind-waker-hd
  • zelda-wind-waker-wii-u-hd

Informations pratiques

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Donkusei
02 Octobre 2013
02:34

Why not ? Comme n'importe quel remake, c'est avant tout la nostalgie et l'envie de redécouvrir un titre qu'on a aimé qui fait la différence.

Le style vieillit peu, certes, il n'en reste pas moins que cette version le sublime encore plus. :)

Après sur le choix de tel ou tel épisode, tout est question de préférences personnelles.

Lana
02 Octobre 2013
07:33

Merci pour ton article !
Moi aussi, j'attends de voir... En fait, je suis fan de Zelda ! La saga dégage un univers très particulier, et réussit toujours à m'enchanter (même si je trouve de petits "coups de mou" concernant certains titres... ici, je parle surtout de Spirit tracks)

Noy
02 Octobre 2013
19:06

Mais hormis le gameplay, quelles sont les nouveautés ?
Mieux vaut attendre le prochain opus (inédit cette fois) je pense.

Paul
02 Octobre 2013
22:09

À mon avis, ce remake 3D sera bien uniquement pour les personnes qui n'ont jamais eu le jeu sur gamecube. Car le jeu était déjà tellement bien conçu pour l'époque... Les images doivent cependant être de meilleure qualité (j'espère !), les contrastes retravaillés et peut être une façon différente de jouer sur Wii U, qui sait ?

Fisico
02 Octobre 2013
22:46

"il cause directement le retard dans l’annonce du véritable nouveau Zelda HD tant attendu "
Pas vraiment (ou alors de façon infinitésimale) étant donné qu'on a appris que c'est Hexadrive qui s'est chargé du jeu essentiellement ( http://hexadrive.jp/index.php?id=11 )

03 Octobre 2013
07:31

Niveau gameplay, il n'y a rien de plus sur Wii U par rapport à la version GC, au-delà de ce que j'ai noté ici :
- une bonne part de l'interface HUD basculée sur le Gamepad
- la seconde partie du jeu (recherche de Triforce) accélérée avec la navigation
- la communication MiiVerse avec les bouteilles à la mer
Ah, si, le mode Hero accessible dès le début de l'aventure.

@Fisico : Je ne parlais pas du développement (on sait bien que les remakes sont systématiquement confiés à des équipes externes) mais du calendrier. Vues les ventes catastrophiques de la Wii U, sans l'arrivée de Wind Waker HD, on a toutes les raisons de penser que le véritable nouveau Zelda aurait été annoncé dès cette année, malgré une sortie sans doute pas avant fin 2014 (comme pour Smash Bros. ou Xenoblade "2" par exemple).

Fisico
03 Octobre 2013
16:10

Hum non les remakes ne sont pas systématiquement confiés à des équipes externes (Zelda HD n'est pas un remake soit dit en passant), Tales of Symphonia Chronicles est directement développé par l'équipe habituelle des Tales of, Kingdom Hearts 1.5 réalisé par Square Enix (histoire de retarder encore VS XI... FFXV) idem pour FFX-X2...
Mais oui le processus est courant

"sans l’arrivée de Wind Waker HD, on a toutes les raisons de penser que le véritable nouveau Zelda aurait été annoncé dès cette année"

J'aurais plutôt tendance à penser l'inverse, c'est justement parce que le prochain Zelda n'était pas encore montrable que Wind Waker HD a été annoncé pour la console.
Quand on voit qu'il a fallu 5 ans entre la sortie de Twilight Princess et Skyward Sword je doute très sincèrement qu'un épisode Wii U ait jamais été envisagé pour 2014, surtout quand on connaît les grosses difficultés que Nintendo a rencontré pour passer au développement HD.

03 Octobre 2013
16:39

Si, c'est un remake, en tout cas c'est comme ça que le présentent officiellement Satoru Iwata (président de Nintendo), Eiji Aonuma et Daiki Iwamoto (directeurs sur la série Zelda) : http://iwataasks.nintendo.com/interviews/#/wiiu/wind-waker/0/0 . Chez Nintendo, on les confie quasi systématiquement à des équipes externes, c'est factuel.

Toujours pas d'accord : Wind Waker HD n'a pas pu être sorti du chapeau en 2013 juste parce que le développement du véritable Zelda Wii U n'était pas terminé.
Je te rappelle que la démo tournante (en temps réel) de ce prochain Zelda a déjà été présentée en juin 2012 pendant l'E3. Il y aura donc sans doute au moins deux ans et demie d'écart avec sa sortie. Ce sera un écart très inhabituel au regard de la politique de Nintendo sur les dévoilements depuis bientôt dix ans.
À titre de comparaison, une vidéo précalculée de Wind Waker (cf. le lien dans mon article) a été dévoilée pendant le Space World de fin août 2001 et le jeu final est sorti fin 2002.

Le temps de développement n'est pas un argument valable à mon sens, puisqu'on sait bien que les débuts de projets se font souvent en parallèle des fins de développement du précédent. Comment expliques-tu que 3 jeux majeurs de la saga (Ocarina, Majora et Wind Waker) soient sortis dans un intervalle de 4 ans dans le cas contraire ?
Quant à Nintendo, c'est sans doute un des gros développeurs japonais à connaître le moins de difficultés avec la HD, en témoigne le niveau de finition de leurs titres et leur refus de la course à la puissance, ce qui fait d'ailleurs grincer beaucoup de dents.

Fisico
03 Octobre 2013
23:21

Pour le remake c'est un point sémantique particulier que je défends, bien sur que le jeu est vendu en tant que tel (c'est moins bankable que de parler de "portage upgradé") surtout quand on veut vendre le produit comme un titre AAA faute d'autre chose à proposer dans sa ludothèque, il n'en reste pas moins que la traduction de remake en français (ou même sa signification anglaise) est "refaire" "reconstruire" et que cela exclue donc de facto tout jeu dont on se contente de reprendre l'intégralité de ce qui était préexistant (code source et assets) et l'on retape ça et là (un filtre bloom par ici, une nouvelle feature par là, des textures hautes résolutions...)

C'est tout simplement dévalorisant pour le travail effectué sur des "vrais" remakes (au hasard Final Fantasy III, SaGa 2, Tales of Destiny Remake, Mega Man Maverick Hunter X, ou Etrian Odyssey récemment)
Alors bien sur la frontière est ténue entre un "portage" un "remaster" une version "additional contents" et tout cela n'est pas facilité par l'absence d'uniformisation dans les appellations et des équipes PR d'éditeurs qui usent plus ça en argument marketing devant une audience pas forcément apte à opérer la distinction, c'est triste, mais ce n'est pas des textures hautes résolutions un bateau plus rapide et une bouteille à la mer qui font de Zelda Wind Waker HD un remake, surtout quand visuellement on atteignait déjà un niveau similaire depuis des années avec un émulateur Dolphin.

La gamme PS3 "remaster HD" avait une certaine honnêteté intellectuelle à ce niveau là d'ailleurs.

"Chez Nintendo, on les confie quasi systématiquement à des équipes externes, c’est factuel."

Je veux bien, mais ce n'est pas ce que me disent les remakes des deux gen Pokemon, de Super Mario 64 ou encore Diddy Kong Racing, en face à par Zelda OOT et Starfox je ne vois pas grand chose (et encore, en reprenant le terme "remake" au premier degré seuls les Pokemon et Super Mario 64 me paraissent éligibles dans cette catégorie)

"Je te rappelle que la démo tournante (en temps réel) de ce prochain Zelda a déjà été présentée en juin 2012 pendant l’E3"

Hum non, c'est une démo technique comme cela a été évoqué plusieurs fois, au même titre que l'était celle présentée au spaceworld 2000 ( http://www.youtube.com/watch?v=eEF9Utdu-L0 ) et l'on sait ce qu'il est advenu pour le premier zelda GC par la suite.

"Comment expliques-tu que 3 jeux majeurs de la saga (Ocarina, Majora et Wind Waker) soient sortis dans un intervalle de 4 ans dans le cas contraire ?"

5 années de développement ont été nécessaires pour Ocarina of Time, et avant même la sortie de ce dernier Miyamoto avait déjà permis à Aonuma de commencer à engendrer sa suite bâtarde (aucune jugement qualitatif fait ici) en faisant usage de tous les assets graphiques et autres développés pour Ocarina of Time, sachant que le jeu est bien moins fourni en terme de contenu "pur" (j'entends par ici les donjons, les lieux etc. ce qui ne l'empêche pas d'être dense pour autant) et que l'équipe était moindre par rapport à son prédécesseur, la phase de pré projet de WW a pu commencer en parallèle sans être préjudiciable à Majora's Mask étant donné que c'était un projet moindre en terme d'effectif et d'ambition purement technique
Il n'en reste pas moins que Wind Waker a été développé rapidement, trop même , on sait à peu près tous que des temples sont passés à la trappe, que la quête de la triforce est une purge et que le boss rush à la fin est un aveu en soit.

"Quant à Nintendo, c’est sans doute un des gros développeurs japonais à connaître le moins de difficultés avec la HD"

J'ai pensé à un bête namedropping pour montrer le retrait des jeux first party par rapport aux deux générations précédentes mais j'ai retrouvé ma source

http://www.gamasutra.com/view/news/195744/Nintendo_We_may_have_underesti...

Tout ça en ayant laissé crevé la Wii la bouche ouverte passé l'année 2010 (skyward sword mis à part).

Il n'y a pas de honte à ça, et qu'ils ne compromettent pas la qualité des jeux au détriment de releases plus éloignés est tout à leur honneur. Mais il n'en reste pas moins qu'ils ont eu plusieurs années les mains libres pour s'y préparer au contraire de leurs "adversaires" qui avaient du faire le saut de façon bien plus abrupte des années auparavant.

04 Octobre 2013
10:50

Je peux comprendre ton point sémantique, mais en l'occurrence ce Wind Waker Wii U est un peu plus qu'un simple portage HD (en témoignent la foule de petits ajouts plus discrets que ceux que j'ai cités : http://www.neogaf.com/forum/showpost.php?p=84441301&postcount=1). Donc le terme me paraît juste, bien que certains autres remakes soient évidemment plus profonds.

Pas d'accord non plus : contrairement à la vidéo CGI présentée au Space World 2000 qui ne tournait pas sur (même un équivalent de) GC et n'avait rien à voir avec celle de l'année suivante qui s'est avérée proche du jeu, la démo temps réel "jouable" (sur les éclairages) de l'E3 2012 a toutes les chances d'être relativement en phase avec le rendu final du prochain Zelda Wii U. Il va sans dire que seul l'avenir nous le confirmera.

Il est illusoire de vouloir comparer le temps de développement d'OoT avec celui de Wind Waker. Zelda 64 a servi de référence à tous les jeux 3D chez Nintendo (et même partout ailleurs) puisqu'il partage son moteur technique avec Mario 64, développé parallèlement. Au départ Hyrule n'était d'ailleurs qu'un hub comme dans ce dernier. Il fallait créer toute la 3D et le système de lock, paternes réutilisées depuis dans tous les Zelda 3D suivants et bien au-delà.

Enfin, je persiste à penser que Nintendo est probablement l'éditeur japonais à avoir le mieux géré la transition à la HD, justement en ne tombant pas dans la course à la puissance technique et au volume de contenu (qui impliquent un temps-homme considérable et donc des équipes gigantesques, schéma de travail que les Japonais en général gèrent très mal vues la structure verticale des prises de décision et l'absence d'initiative) mais plutôt en se concentrant sur des routines fortes et surtout des points de gameplay extrêmement riches que la plupart des testeurs d'aujourd'hui n'effleurent même pas. Preuve en est que dans un marché du jeu vidéo ces dernières années qui fait le grand écart entre les triple A qui essoufflent financièrement des éditeurs qui tombent comme des mouches, et des indés que les constructeurs s'arrachent tant leur ROI est fort et le risque minimisé, Nintendo est un des rares à se trouver une place intermédiaire plutôt rentable sur les plans ludique et capitalistique.

Il ne me semble pas que le rythme des sorties Nintendo se soit jamais ralenti ou trahi, mais plutôt qu'il a souffert d'une comparaison avec les itérations de plus en plus effrénées et souvent injustifiées de la concurrence occidentale ou encore, par exemple, de chez Square-Enix que tu aimes à citer mais qui me semble rarement un bon exemple, en témoignent leur créativité inexistante et leurs finances difficiles.

Fisico
05 Octobre 2013
20:55

J'avais eu vent de l'ensemble des nouveautés (que j'avais évidemment schématisé de façon grossière), l'immense majorité concerne simplement des changements de valeurs dans les variables du code source et l'optimisation de l'ergonomie par rapport à sa console.
Ils avaient déjà fait ça sur des jeux wii et c'était estampillé "New Play Control" (sans toucher aux graphismes toutefois)

C'est non négligeable mais pas pour autant suffisant pour qualifier ça de remake étant donné que l'immense majorité des modifications semblent davantage sortir d'un "patch" (comme tant de jeux en ont connus depuis la génération PS360) que d'un "remake".

Concernant la transition HD je pense juste que l'on ne parle pas de la même chose.
La politique de Nintendo a ne pas courir après la puissance technique, qu'elle soit bonne ou pas cela dépend des appréciations et cela m'est, personnellement, égal, tant que niveau ludique leurs consoles offrent des expériences alternatives qui valent le coup cela me suffit.
Ici je parlais simplement de leurs difficultés en terme de délais (véridiques comme l'attesté le lien plus haut), qui n'ont rien de honteuses, même si, vu le temps qu'ils avaient à leur disposition, cela peut faire passer ça pour une forme d'arrogance.

Le fait que la Wii U a été lancé et que douze mois après sa sortie elle n'ait ni Zelda, ni Smash Bros, ni Mario Kart et à peine Mario (aussi intéressant que soit l'épisode U reconnaissons tout de même qu'il s'agit d'un bricolage fait à partir des épisodes précédents, cela n'enlève rien à ses qualités ludiques mais cela lui est clairement préjudiciable en terme d'image), même 3D Land semble être d'un point de vue "scope" (je ne trouve pas d'équivalent français) bien moindre, personne ne sait comment va réagir le public à ce nouveau titre, mais on parle tout de même d'une licence qui avait introduit l'open world 3D sur console, subjugué dans les airs avec Sunshine et pris encore une autre dimension avec Galaxy. L'image joue pour beaucoup et réintroduire un Mario plateforme sur console de salon avec des zones fermées risque clairement de lui être préjudiciable

TLDR; Il me paraît évident que le choix principal de game design pour ce 3D world semble avoir été dicté par l'impératif de sortir un Mario Wii U inédit au plus vite.

Si sur Wii Nintendo avait pu se permettre une situation relativement proche, c'est parce que la console cartonnait et qu'un certain support tiers était présent, sur Wii U il n'y a ni l'un ni l'autre, et leur manque de capacité à sortir des jeux rapidement met en lumière les difficultés rencontrées en tant que développeur.

(et puisqu'on parlait du développement de WW HD, ça vient tout juste de sortir http://www.neogaf.com/forum/showthread.php?t=691769 )

Ajouter un commentaire