Wii : il fallait quand même réserver

Une fois n’est pas coutume, j’aurai dû attendre la sortie européenne de la Wii pour me procurer la console. Lecteurs fidèles, vous connaissez mon penchant pour l’import. Cette fois-ci, je n’aurai finalement pas réussi à mettre la main sur une machine étrangère. La faute à des ruptures de stock conséquentes, certes, mais également à un manque d’organisation de ma part. A cause d’un emploi du temps pour le moins chargé, je n’ai finalement précommandé la version américaine que début novembre. Pas étonnant, dans ce cas, que j’attende toujours aujourd’hui son éventuelle expédition. Et puisque je n’ai pas voulu succomber aux affres des voleurs des sites d’enchères, c’est désormais la console PAL qui trône à côté de mon écran.

Devant l’affluence des réservations prises dans les magasins spécialisés (pour être clair, ceux qui l’ont réservé en novembre ont peu de chances de l’avoir aujourd’hui…), j’ai opté pour la solution hypermarché. Alors, oui, il y en a que ça peut faire sourire voire choquer, mais personnellement ça ne me dérange pas le moins du monde. Pour information, j’ai réservé ma machine sur le site de Carrefour le 26 novembre. Avant-hier, j’ai reçu un second mail de confirmation. Par sécurité, j’ai appelé le magasin hier pour apprendre de la bouche du responsable rayon qu’il lui manquait encore deux machines pour honorer toutes les réservations. Ce matin, j’étais donc à 8h40 devant le magasin, prêt à aller chercher ma machine.

En vingt minutes d’attente avant que le magasin n’ouvre, j’ai le temps d’étudier un peu les têtes. En-dehors des papis-mamies qui viennent faire leurs courses à l’ouverture (?!), je dénombre 4 ou 5 têtes susceptibles d’attendre, tout comme moi, la Wii. A 9h précises, un vendeur ouvre le rideau. Parmi les personnes qui rentrent, quatre se dirigent d’un pas décidé vers le rayon hi-fi/vidéo du magasin. Je les suis. Très vite, on tombe nez à nez avec le tout frais rayon Wii. Il n’y a pas grand-chose. Aucune console. Quelques accessoires, mais rien d’exceptionnel : pas de RGB et, surtout, pas de YUV. Je sens que je vais faire la tournée des magasins de Nantes aujourd’hui pour en trouver.

Après avoir attrapé un Zelda et un Wii Play, je me dirige vers le vendeur. Parmi les autres manifestement intéressés, deux font de même. Le vendeur se tourne vers nous : « Vous venez pour la Wii ? Vous avez votre bon de réservation ? ». Alors que je le sors de ma poche, j’ai la surprise de découvrir que je suis le seul parmi nous. Les autres pensaient que ce n’était pas nécessaire, ce à quoi le vendeur répond qu’ils auront peut-être une chance en fin de matinée, si le magasin réceptionne ce que Nintendo leur a promis. Dépité, chacun repart. Du coup, je peux aller régler tranquille.

Du moins, c’est ce que je pense… Arrivé au paiement, une employée est en train de retirer la sienne. Je suppose que son gamin lui a donné toutes les indications de lancement ! Son bon d’achat ne passe pas, on perd de longues minutes. Derrière elle, un autre gamer attend pour payer sa machine. Je ne l’avais pas vu au départ. Arrivé à son tour, il s’avère qu’il prend 2 Wii, une DS Lite et encore quelques jeux… il en a pour plus de 800€, sa carte ne passe pas, je patiente encore ! Finalement le responsable rayon m’ouvre une autre caisse pour que je puisse finalement régler.

De retour à l’appart', je n’ai finalement pas beaucoup de surprise, bien que je ne me sois pas spoilé sur le net ces derniers temps. La Wii est petite, on le savait. Par contre, la télécommande s’est agrandie ! Et je ne crois pas que ce soit une impression puisqu’en juin, lorsque je l’avais essayée au Nintendo Day, je l’avais posée sur ma main pour évaluer sa taille. J’attends d’avoir une Wiimote japonaise dans les mains pour comparer, mais j’espère que l’occident n’a pas des Wiimote plus grandes. Le Nunchaku, lui, fait plus cheap que dans mes souvenirs. Il fonctionne bien mais a moins de gueule que le reste des objets Wii.

Je me suis fait un peu de Wii Sports et j’ai commencé Zelda. Heureusement, même sans le YUV, tout ça n’est pas aussi dégueulasse que je le craignais. Puis j’ai pris un quart d’heure pour vous écrire ce texte, alors que la démo tournante d’Hyrule défile à côté. Dans l’après-midi, des potes vont venir essayer la bête. Je sens que la soirée va être longue ! Restez connecté sur Kanpai!, Julien et moi vous proposerons des critiques plus complètes très bientôt !

Un lancement Suisse dans le calme ?

Proposé par Julien

Il y a un an, je vous relatais mes histoires de course au jouet pour obtenir une Xbox 360. File d’attente devant le magasin plusieurs heures avant son ouverture, course pour s’arracher les machines, bref, un chaos total, dont je ne serais presque pas fier aujourd’hui… Ce matin, je m’attendais à un scénario similaire. Car pour cause d’immaculée conception, et donc jour férié dans certains cantons suisses, la Wii a débarqué un jour avant le reste de l’Europe.

N’ayant plus spécialement l’envie de courir dans les magasins pour une console, j’ai profité d’une campagne de réservation faite par l’une des plus grandes chaînes de magasin d’électronique du pays. Toutefois, par curiosité, je n’ai pu m’empêcher de retourner pour l’ouverture du Media Markt de Conthey, magasin qui n’avait pas fait de réservations, là où j’avais bien sué pour une 360 l’an dernier. Arrivé quelques minutes à peine après l’ouverture, un premier constat s’impose : c’est calme.

Peut-être même trop calme, je vois quelques clients sortir sagement avec leur console, pas d’attroupement autour d’une pile qui devait contenir une petite cinquantaine de consoles, et pas d’émeute non plus devant les jeux et accessoires. Il faut dire que niveau accessoires, il n’y avait pas tellement de quoi se ruer. Une ou deux Wiimote quelques Wii Play (vendus avec une Wiimote) sont encore à la vente alors que les Nunchuck sont déjà tous loin. Pas de traces du Classic Controller, du câble RGB ou, à mon plus grand désespoir, de câble YUV. Côté jeux, si ceux qui sont amenés à bien se vendre tels que Zelda, Red Steel ou Rayman sont là en grande quantité, j’ai pu dénoter certains absents de taille, comme Super Monkey Ball Banana Blitz.

On peut donc faire comme premier constat pour ce lancement qu’il n’y a pas eu d’émeutes, mais pas de désintérêt non plus. Les gens venaient régulièrement acheter la console, et même si la palette n’a pas été vidée en deux minutes, elle devrait l’être facilement en fin de journée. Par contre, quel dommage que l’approvisionnement en accessoires soit si faible. Certes, une Wiimote suffit pour jouer à quatre des cinq jeux de Wii Sports, ou huit des neuf jeux de Wii Play, mais pour d’autres comme Rayman, un Nunchuck est le bienvenu. J’espère qu’ils corrigeront vite le tir et livreront des accessoires en suffisance ces prochaines semaines. Pareil pour les câbles. À ce niveau-là, Nintendô a clairement raté quelque chose. Que ce soit aux Etats-Unis, au Japon, désormais en Suisse et sans doute dans le reste de l’Europe demain, mettre la main sur un câble YUV est très difficile, voire impossible. À une heure où de plus en plus de gens disposent de téléviseurs possédant cette connectique, c’est regrettable de voir que Nintendô n’ait pas jugé utile d’en produire en plus grande quantité. Là encore, une erreur que j’espère vite voir réglée, parce que très franchement, Zelda en composite, ça ne fait pas trop rêver.

Ayant réservé ma Wii ailleurs, je ne sortirai qu’avec un pack Wii Play, après avoir été informé que le magasin où elle a été réservée n’en avait pas reçu. Je vais donc avoir pour la journée cette Wiimote sous les yeux, pour me faire saliver, en attendant de rentrer ce soir, et découvrir ce que Nintendô appelait, il fut un temps, une Revolution. Comme le temps va être long…

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • wii_sortiefr01
  • Wii Julien Suisse01

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Dart
08 Décembre 2006
17:45

Ce matin je me rends au magasin avec des potes pour aller chercher la console, le vendeur nous informe que le livreur a été retenu à Nantes, à cause de la tempête. Résultat : il me faudra attendre demain midi pour y jouer, malgré les 25 € dépensés pour la pré-commander !

knifecook
08 Décembre 2006
19:32

Amuses toi bien , veinard !!!

Niki
08 Décembre 2006
23:42

J'ai moi meme tenté l'aventure du supermarché ce matin.Un monde incroyable devant la grille 30 personnes pour avoir la console (les réservation inclus) et seulement 25 consoles."Nous n'allons pas pouvoir honorer toutes les réservations"...aprés cette phrase je suis parti les mains dans les poches.Mon périple c'est arrété la,il y avait bien un micromania à coté mais c'etait blindé aussi et le supermarché le plus proche etait à 30 minutes de celui-la.
Meme son de cloche pour mes amis et autres connaissances.Lancement limite ridicule et trés peu critiqués sur les sites webs.Je me demande quant es-ce que je pourrai mettre mes mains sur cette console...

Anne-Sophie
11 Décembre 2006
16:26

Je me suis moi aussi lancée dans cette "aventure du supermarché" : console réservée 15 jours avant à l'Espace Culturel Leclerc de Niort, retirée le 8 à 9h dans un calme des plus olympiens, avec 50 euros offerts en ticket leclerc pour l'achat d'une Wii. La console m'est donc revenue à 199 euros, chouette alors... ;-)

Hisamitsu
20 Décembre 2006
21:24

Hs : Combien tu la payé ton ecran lcd ?

21 Décembre 2006
11:02

770€ en juin dernier. C'est un Samsung 26".

yeah
01 Mars 2007
22:27

c nice comme article !!!

Ajouter un commentaire