Virtua Striker 2 Ver.2000.1

Aux antipodes des jeux de foot à la J-League, l'AM2 a su créer sa série de foot typiquement arcade. Très décriée par certains joueurs, elle a tout de même eu le mérite de procurer bien du plaisir à de nombreux habitués des bornes. Virtua Striker 2 ver. 2000.1 est le dernier épisode d'une longue série, et son portage sur Dreamcast a fait l'objet de multiples efforts. Verdict.

Tout démarre par une intro assez courte, mais dévoilant l'énorme potentiel de ce Virtua Striker. On se prend dès le début une grosse claque graphique, qui se traduit directement par une folle envie d'essayer la dernière version du titre qui nous a tant fait dépenser nos pièces en arcade. Il est à noter qu'étant en temps réel, la physionomie et le maillot des joueurs change d'une fois sur l'autre. Première constatation : l'écran-titre est particulièrement bien fourni, avec de nombreux modes de jeu que la voix-off de manquera pas de nommer à chacun de vos passages. Et toujours avec un sublime accent américain qui vous rappellera -n'en doutons pas- vos passages sur les bancs des cours d'Anglais. L'arcade paraît le choix le plus judicieux pour juger des performances ludiques de VS2. Et là d'un coup, tout vos espoirs (ou presque) s'effondrent : le jeu est aussi beau qu'injouable… Du moins c'est ce que l'on ressent pendant les premières minutes de jeu. En effet, les joueurs ont la fâcheuse tendance de courir après le ballon pour tout à coup faire demi-tour sans raison apparente. Ne parlons pas des goals qui ont parfois une attitude absolument invraisemblable. N'oublions pas que les joueurs ont la fâcheuse tendance à réagir une bonne seconde après que vous avez appuyé sur la croix de direction. Voilà ce qu'on peut reprocher à la jouabilité. Le tout est de ne pas se laisser énerver par ces attitudes et passer outre pour vous focaliser sur la facilité d'adaptation. Trois boutons en tout et pour tout (passe courte, passe longue, tir), c'est simple et suffisamment intéressant pour effectuer des actions magnifiques et des buts splendides… En particulier lors des centres qui permettent aux attaquants de procéder à une foule de mouvements différents : têtes, têtes plongeantes, reprise de volée, retournés… Les coups de pied arrêtés, également, méritent toute votre attention, tant ils peuvent se révéler surprenants.

Intéressons-nous plutôt aux modes de jeu. Passé le classique Arcade, on retrouve dans l'ordre :

  • International Cup : Un championnat classique divisé par poules où se rencontrent 32 équipes. Notez que vous pourrez jouer seul, ou à plusieurs jusqu'à… 32 joueurs (pas simultanément, bien entendu).
  • Variations (Tournament) : Un tournoi pour obtenir la coupe. Entre 4 et 16 équipes s'affrontent, et le tournoi peut rassembler jusqu'à 16 joueurs.
  • Variations (League) : Il s'agit encore une fois d'un tournoi, mais ici récompensé par les points suivant votre score final.
  • Variations (Ranking) : C'est tout simplement l'adaptation du " Survival " des jeux de baston.
  • Match Play : Le classique Versus, en 1 contre 1. Match classique ou séquence de penalties ? A vous de choisir…
  • Replay : Il vous permet de voir sous l'angle désiré un but que vous aurez au préalable sauvegardé.

Comme vous pouvez le voir, donc, les modes de jeu sont en nombre important. Chacun propose un challenge différent, à la hauteur, et qui vous tiendra en haleine au moins plusieurs nuits. Notez qu'il vous faudra sortir vainqueur de chacun de ces modes pour obtenir les stades cachés.

Malgré tous ces modes de jeux qui confèrent une durée de vie très conséquente en solo, le principal attrait de Virtua Striker 2 réside dans le jeu à plusieurs. Lors des tournois, bien sûr, où comme nous l'avons vu précédemment, jusqu'à 32 personnes peuvent se rencontrer. Mais le mode le plus fun reste à mon sens le Match Play. A vous de refaire l'histoire, de rejouer vos matches préférés ou de tenter des rencontres impossibles. Pour peu que les deux joueurs sachent manier les équipes, les matches disputés deviennent rapidement très fun, et les crises de rires seront nombreuses, entre les actions foireuses et les buts splendides. Et là, on se rend compte que ce Virtua Striker 2 est vraiment très convivial. N'est-ce pas aussi ça, l'esprit du foot ?

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles