The Legend of Zelda Space World 2001

Zelda Game Cube : La vidéo qui divise les fans

Lors de la conférence de Nintendo du 23 août dernier, Miyamoto présenta une vidéo très surprenante du futur épisode de Zelda sur GCN. Tellement surprenante qu'elle a réussi à diviser la communauté des fanatiques de Nintendo, d'habitude si soudée. Pourtant, doit-on voir dans ce nouvel épisode un réel massacre de la saga, ou au contraire, un bénéfique retour aux sources ? Afin de vous éclairer face aux nombreux avis divergents, à Fanzinippon, nous vous donnons notre point de vue sur que l'on pourrait appeler "l'affaire Zelda".

L'avis de Julien

Autant le dire tout de suite, Miyamoto a su aller au-delà de mes espérances. Comme tout le monde je m'attendais un Zelda dans l'esprit de la démo présentée au Space World l'an dernier avec certes un peu d'enthousiasme, mais pas vraiment d'impatience. Bien que les deux épisodes de la saga en 3D sur N64 étaient excellents, je trouvais qu'il leur manquait un petit "quelque chose" pour en faire de vraies suites des épisodes 2D sortis sur 8 et 16 bits (surtout quand on pense à A link to the past, qui est à mon avis le meilleur Zelda sorti à ce jour). Il y avait une réelle rupture entre les univers. Les Zelda 3D étaient trop réalistes, avec des décors aux couleurs plus ternes et malgré l'arrivée de nouveaux éléments, certains manquaient à l'appel. Bref, c'était différent, et je pensais que cette différence se cultiverait encore plus sur GCN.

C'est donc avec un grand étonnement que j'ai appris, tôt ce jeudi 23 août 2001, que le nouveau Zelda avait subi un changement de style radical pour se retrouver avec un rendu "Cell Shading". Les premières images n'avaient pas encore filtré et j'ai commencé à imaginer les choses les plus folles pour ce nouveau Zelda. Miyamoto aurait-il entendu mes prières et aurait ainsi abandonné la poussée du réalisme dans Zelda pour un retour vers la naïveté caractéristique des premiers épisodes ? L'attente ne fut pas longue, et malgré tout ce que j'avais pu imaginer entre temps, rien ne m'avait préparé à ceci.

C'est la première image que j'ai vue et j'ai tout de suite été conquis. Je ne m'attendais réellement pas à ce que Miyamoto aille aussi loin, mais apparemment, il a osé, et je ne peux que le féliciter. C'est simple, on revient à un univers cartoon, coloré, qui ne se prend vraiment pas au sérieux. Une sorte de Zelda III en 3D. J'en rêvais sans trop y croire, mais ça y est, le rêve est devenu réalité. Il y a ensuite eu les autres images, qui ont confirmé ma vision du jeu, et enfin, la vidéo, devant laquelle j'ai frôlé l'arrêt cardiaque, tant ce que je voyais bouger correspondait à ma vision de Zelda.

Mais voilà, pour une personne qui, comme moi, apprécie ce "changement" (qui finalement n'en est pas vraiment un), il y a une bonne vingtaine de déçus. Et ainsi, la parution des premières images a été suivie d'un mouvement de protestation totalement disproportionné. Ca a commencé par des insultes, envers le titre et, plus grave, envers Miyamoto, ainsi qu'entre certains fans au point de vue divergent. Ensuite, on a eu droit aux rumeurs. Ce Zelda est en fait un remake du un, il y a un deuxième épisode en préparation en parallèle, ou mieux encore, cette vidéo n'est en fait qu'un canular. Et enfin, comme pour finir en apothéose, il y a eu la pétition (comme si Nintendo allait écouter la voix de quelques occidentaux frustrés ;-)). A ce moment-là, je ne savais plus si je devais rire ou pleurer. Car même si c'est parfois tordant à lire (surtout les arguments avancés dans l'histoire du canular), c'est aussi malheureux de voir à quel point cela peut aller. Voir des "fans" dire vouloir boycotter ce nouveau Zelda, ou même laisser tomber Nintendo à cause de ça, ça frôle le n'importe quoi ! Ca m'a fait froid dans le dos de voir tous ces commentaires. En arriver là après une simple vidéo, sans même avoir pu jouer au titre. Surtout que finalement, si la forme change, le fond reste. Un Zelda sera toujours un Zelda, un incontournable. Alors bien sûr, le grand public ne réagira pas de manière positive face à ce titre et l'image de Nintendo va encore en prendre un coup, mais est-ce réellement important ? Ce nouveau look plaît aux Japonais et le marché japonais reste une priorité pour Nintendo, vu qu'une réussite mondiale dépend beaucoup de cette réussite locale. De plus, avec un lancement de la machine dans les semaines qui viennent, il aurait été suicidaire de se fâcher avec le public nippon.

Ce n'est qu'une nouvelle facette de l'univers de Miyamoto à laquelle nous allons goûter en fin d'année, rien de plus. Et comme il l'a dit, plus le jeu était réaliste, moins il collait avec ces idées. Comme toujours, c'est bien joli de donner de la maturité à un titre, mais il ne faut pas non plus que cette maturité l'empêche de croître dans le bon sens. C'est ce qui se passait pour Zelda, et ce changement a été mûrement réfléchi. Alors rangez un peu votre haine de côté, et apprenez à tolérer ce nouveau style malgré tout. De toute façon, plus le temps passera dans l'année, plus les nouvelles images et vidéos afflueront et plus les fans se ressouderont autour de ce qui sera, à n'en pas douter, l'un des plus gros titre de l'année prochaine.

Reste tout de même, pour conclure, une toute petite déception. Link a gardé ses cheveux blonds, comme dans Ocarina of Time et Majora's Mask, alors qu'il les avait bruns à l'origine. Bon, c'est n'est pas dramatique et cela ne gâchera en rien le gameplay, mais c'est le détail qui rend le retour aux sources incomplet. Peut être devrais-je envisager une pétition, à moins qu'il ne faille insulter Miyamoto pour son manque de respect, ou alors je pourrais boycotter cet épisode, ou encore… ;-)

L'avis de Gael

Je ne m'attendais à rien de particulier avant la diffusion de la vidéo du Zelda GameCube, partant du principe qu'une saga aussi intéressante ne risquait pas d'être "souillée" tant qu'elle resterait entre les mains de son génial créateur. Si MIYAMOTO Shigeru et son équipe désirent conférer à la série la tournure qu'ils nous ont présentée il y a quelques jours, laissons-les travailler. D'une part, cette vidéo de quelques dizaines de secondes ne dévoile que très peu d'éléments, notamment en regard de ce que sera le résultat final. D'autre part, j'ai été réellement indigné par la réaction des "fans". La série Zelda dénaturée ? Alors, parce que les prémices de ce à quoi s'apparentera le volet NGC semblent graphiquement différer des deux opus Nintendô 64, tout l'univers de la saga tombe à l''eau ? Au contraire, je pense que l'on se rapproche ici autrement plus des premiers épisodes de Zelda, aussi bon fut le travail effectué sur les volets N64. MIYAMOTO, le créateur de génie, auquel on doit une pléiade de nouveaux concepts, reste l'un des hommes ayant le plus contribué à l'avancée des jeux de plate-forme et d'aventure. Et si certains joueurs s'insurgent envers l'esquisse d'univers qui nous a été montrée au Space World, qu'ils rallument leur Super Famicom avec le troisième opus de Zelda. Peut-être remarqueront-ils certaines similitudes entre l'esprit de ce soft et celui de la vidéo : l'univers naïf et onirique, les compositions entraînantes, la mise en couleurs enchanteresse ou encore l'allure globale du protagoniste, que MIYAMOTO a toujours voulu jeune et innocent plutôt que se rapprochant du stéréotype du héros moderne (grand, fort, "piercé" et à l'allure occidentale). Attention : je ne "crache" pas sur Tenkû no Ocarina et Mujura no Kamen, qui nous ont également offert d'intenses moments de plaisir vidéoludique ; pourtant, et même si l'on pourrait polémiquer sur ce point, je trouve que l'esprit Zelda ne se retrouve pas totalement dans la vidéo présentée au Space World 2000 et à l'E3 en mai. C'est ce que MIYAMOTO et son équipe ont sans doute essayé de prouver : la GameCube peut aisément soutenir un Zelda réaliste, toutefois celui-ci ne correspondrait pas à l'esprit intrinsèque de la saga. C'est pourquoi le nouveau Zelda no Densetsu sera kawaii et naïf (en tout cas en apparence), choix amplement supporté -il convient de le préciser- par le public nippon.

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Ajouter un commentaire