Sonic Heroes

Quand Yuji Naka avait annoncé la fin de la série des Sonic Adventure, pour se concentrer sur un épisode partant sur de nouvelles bases, je dois dire que j'avais été plutôt intéressé. Si les Sonic Adventure n'étaient pas mauvais, ils souffraient tout de même d'irrégularités dans le gameplay (si on s'amusait avec Sonic, ce n'était pas toujours le cas avec Knuckles ou Big, par exemple) et de défauts techniques limites inacceptables. Mais les premières vidéos, puis démo, ont tôt fait de m'inquiéter. Sous l'appellation Sonic Heroes, il me semblait que l'on avait bien affaire à un Sonic Adventure 3. Cependant, une fois le jeu terminé, je tiens à dire que Yuji Naka avait raison. Ca n'est pas un Sonic Adventure, même pas un Sonic en fait. Disons plutôt que nous avons là une sorte de brouillon de jeu utilisant sans aucune honte la mascotte de Sega et toute sa clique d'amis parfois un peux douteux.

Le jeu partait pourtant plutôt bien. Fini les niveaux ennuyeux à chercher des Chaos Emerald avec Knuckles, les phases de shoot sans âme de E-102 ou Tails dans Sonic Adventure 2 ou les séquences de pêches molles et hors contexte de Big. Place à de l'action bien speed, parfois un peu trop dirigiste, mais tellement grisante et amusante. Enfin, elles auraient pu l'être si l'énervement ne prenait pas en permanence le dessus sur l'amusement. Tout d'abord, il faut reconnaître que leur système d'équipe n'est absolument pas au point. Il n'apporte finalement pas grand chose de neuf au gameplay, en dehors du fait de casser le rythme et irriter le joueur par son manque de souplesse dans les changements. Mais même si le pilier de ce nouveau Sonic n'est finalement pas à la hauteur des attentes, il y a d'autres points qui sont nettement plus critiquables, pour ne pas dire impardonnables.

Cela fait maintenant deux Sonic 3D où la Sonic Team a été montrée du doigt pour la gestion désastreuse des caméras. On aurait pu penser qu'ils auraient pris note, et que sur de nouveaux hardware, avec un peu de temps devant eux, ils auraient pu améliorer ce gros point noir. Et bien il faut croire que la Sonic Team ne lit pas les critiques, puisque si grâce au nouveau gameplay, ces problèmes se font plus rares, ils n'ont toutefois pas disparus, loin de là. Et à cela s'ajoute une jouabilité tout simplement déplorable. Les personnages sont trop sensibles à diriger, et les mouvements peu précis. La moindre petite inclinaison du stick fait déjà courir le personnage sur une trop longue distance. De plus, l'utilisation abusive du bouton B pour toutes sortes de fonction empêche par moment de faire ce que l'on souhaite réellement. Enfin, la visée automatique des ennemis est toujours aussi imprécise. Il n'est pas rare qu'une homing attack de Sonic nous envoie dans le vide plutôt que sur l'ennemi le plus proche. Je vous laisse donc imaginer la combinaison de cette jouabilité ratée et de la gestion des caméras désastreuse, que l'on ne peut que vaguement pivoter avec les boutons L et R, en situation de jeu. De quoi s'arracher les cheveux plus d'une fois. Car mine de rien, on en perd des vies en subissant ces défauts. Et comme Yuji Naka est sympa, il nous offre encore avec ça un nombre incalculable de bugs divers et variés, qui s'avèrent parfois eux aussi fatals. Tolérable dans le premier Sonic 3D, impardonnable pour un troisième essai et insultant pour une franchise comme Sonic, qui est tout de même la mascotte de Sega.

Et c'est d'autant plus dommage que finalement, les niveaux sont plutôt bien construits (bien qu'un peu longuets), et que visuellement, le jeu est très réussi, avec des environnements cette fois plus fidèles aux Sonic en 2D que les Sonic Adventure. De même si la bande son n'est pas inoubliable, elle reste agréable, avec une gestion parfaite du Dolby Pro Logic II. Enfin, la musique seule est agréable, car les voix, uniquement en anglais sur cette version PAL, auront tôt fait de vous casser les oreilles. Quel dommage que l'on ne puisse plus choisir les mignonnes voix japonaises.

Côté durée de vie, si avec ses quatre scénarios d'environ cinq heures chacun et des tonnes de médailles à gagner, elle semble plutôt bonne, il faut savoir que l'on traverse plus ou moins les mêmes niveaux de la même manière avec toutes les équipes (il y a juste la Team Chaotix qui se démarque un peu avec un système de missions). De la fausse durée de vie, en quelque sorte… Dès lors, après avoir frôlé la crise de nerfs à plusieurs reprises en faisant l'histoire de la Team Sonic, difficile d'avoir envie de s'énerver sur les mêmes défauts à encore trois reprises. Surtout qu'en plus, le casting en dehors de la Team Sonic n'a rien d'attachant. Entre les niais Big et Cream, les inutiles E-123 Omega et Rouge ou la Team Chaotix qui aurait mieux fait de rester dans les rangs des oubliés de l'histoire du jeu vidéo, il n'y a guère que Shadow et Amy qui soient un brin plaisants à diriger. Un mode deux joueurs est également présent, mais il fera autant date dans l'histoire du jeu vidéo que celui de Sonic Adventure 2. Bref, l'idée est bonne, mais le résultat n'a aucun intérêt et rien d'amusant. La Sonic Team aurait mieux fait de s'occuper des nombreux problèmes du mode solo avant de faire des ajouts aussi futiles et mal conçus que ce mode deux joueurs.

Vous l'aurez donc compris, je suis déçu par ce nouveau Sonic. J'estime tout de même que la mascotte de Sega a droit à un meilleur traitement plutôt que se retrouver dans un jeu qui est brouillon, pour ne pas dire bâclé, à pratiquement tous les niveaux. D'ailleurs, après un tel jeu, la Sonic Team ne mériterait même pas de porter un tel nom. Ils étaient en petite forme avec des portages faciles et bâclés des Sonic Dreamcast et un Billy Hatcher difficilement convaincant ou encore des PSO qui personnellement m'ennuient, mais là, ils ont sérieusement touché le fond. Ou du moins, j'espère que la Sonic Team a touché le fond et que dès à présent, elle se ressaisira. En tout cas, ils vont être obligés de rebondir, lorsque l'on voit le bide monumental qu'a fait ce Sonic Heroes au Japon. Mais en même temps, quand on voit toujours les mêmes défauts après trois Sonic 3D, cette équipe est-elle réellement en mesure de tenir compte de ses erreurs et les corriger avec le temps ? On ne le saura qu'avec le prochain Sonic, mais si aucune remise en question n'est faite, cette fois-ci, il ne faudra plus compter sur moi pour me faire avoir.

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles