Scarlet Flandre - Touhou Project

Après plusieurs semaines d'attente et l'angoisse au ventre qu'elle se soit perdue, Flandre Scarlet a finalement trouvé sa place au milieu de la Communauté. Présentation de la petite démone de Griffon Enterprises.

Background

Flandre Scarlet est un démon de type vampire issu tout droit du jeu TOUHOU Project. Petite soeur de Remilia Scarlet, elle a été enfermée par celle-ci dans un sous-bassement du Scarlet Devil Mansion, à cause de sa personnalité instable et de son pouvoir de destruction massive inégalé, qui dépasse d'ailleurs complètement celui de sa grande sœur.

Ayant été purement et simplement coupée du monde depuis les débuts de son existence, elle n'a jamais vu le monde extérieur, et donc ne sait pas comment gérer autrement les humains qu'en "jouant" avec eux -comprenez en les explosant pleine puissance- ce qui peut être fort embêtant pour une vampire. Autant vous dire, un perso clef.

Mais passons tout de suite à l'évaluation de sa réalisation, à savoir LA Flandre Scarlet de Griffon Enterprise.

The box

De dimension normale, la boite offre un beau détail du visage du modèle, sans fioriture et mis sur un fond bleu nuit. L'aspect des cristaux des ailes s'en trouve renforcé et l'on a alors plus qu'une envie, d'arracher tout ce carton et de voir par nous-même ce qu'il en retourne.

Le fond de la boite est d'un dégradé de bleu ciel, ce qui permet de trancher avec le sombre de la box sans pour autant s'en défaire complètement. Même si, à mon goût, prolonger le fond en bleu nuit aurait été plus approprié, il n'empêche que cela permet notamment de mieux admirer la translucidité des cristaux. Le nom du chara est rappelé, en romaji -lettres normales- en arrière plan.

The one

Flandre, du haut de ses 20 cm, fait forte impression, pas tant par sa finition, qui, bien qu'honorable, aurait pu être un peu plus affinée, mais surtout grâce à l'envergure et à la réalisation de ses ailes.

En effet, celles-ci, conformes au chara design, offrent un contraste très plaisant entre l'arc sombre des lignes maitresses et la translucidité des cristaux de couleur arc-en-ciel.

D'ailleurs, aucun compromis n'a été fait de ce côté-là, les couleurs sont flamboyantes et le noir sans équivoque. On regrettera par contre les tons moins tranchés sur les habits et les cheveux.

Les habits donc, restent globalement bien rendus d'une distance raisonnable. Certains points auraient pu bénéficier d'un niveau de détail plus fin, notamment au niveau des froufrous de la robe et du col, qui peuvent, en zoom poussé, montrer un aspect trop rigide, plus fidèle au matériel de réalisation et moins à la matière censée être représentée.

On peut également apercevoir certains accrocs de peinture noirâtre sur le dos de l'épaule gauche de Flandre. Par contre, la finition des mains s'élève à un niveau sensiblement plus haut, et l'on appréciera les ongles travaillées et vernis. Ce qui constitue vraiment un point négatif, ce sont justement -et je vous en parlais un peu plus haut-, le rendu au niveau des couleurs.

A mon goût pas assez incisives, elles semblent empoussiérer légèrement le chara. Cela donne un effet vieille robe qui, bien que renforçant l'impression des cristaux, fait perdre au passage beaucoup de présence au niveau de Flandre en elle-même.

L'impression est moins ressentie lorsque l'on s'attache aux couleurs des cheveux, mais reste présente. Jusqu'au regard teinté d'un rouge framboise, qui a peu à voir avec le personnage tel qu'on le connait.

Autre point qui mérite d'être soulevé, le potentiel du chara n'est pas mis en lumière, notamment sa personnalité très difficile à saisir et cela, bien que la pose suggère un début de bataille assez prometteur. Le visage sourit sans malice, le regard est très neutre et ne laisse aucune fantaisie ni folie transparaître du visage.

Ce qui est assez dommage, surtout lorsqu'on connait le personnage. La petite dent pointue aux coins des lèvres ne sauve pas vraiment cette perspective et appuie au contraire sur cette dissonance entre la Flandre de Touhou et celle de Griffon.

Au niveau des accessoires, il faut savoir que le bonnet de Flandre n'est pas sculpté d'un tenant au chara, il est donc possible de l'enlever -enfin, il s'enlèvera de sa propre volonté- de même, l'arme de Flandre, une espèce de lance pique très fine et très longue, sera à fixer -péniblement- dans sa main droite.

Enfin, pour ce qui est du socle, nous sommes plus dans la figuration que dans la mise en scène. Le socle est identique à celui de Ymir, et est principalement constitué d'une estrade noire et d'une plaque argentée mentionnant le nom et l'univers d'où elle est issue.

Conclusion

Somme toute, un joli package, beaucoup de bonnes idées mais Griffon passe à côté d'un sans faute en tamisant la folie et l'aura "insane" que dégage Flandre. D'ailleurs, c'est bien grâce à la personnalité bousculée du chara que cette figurine s'est arrachée.

Heureusement, les bonnes idées ont, à elles-seules, réussi à me faire acheter la Flandre de Griffon Enterprises, car les ailes -pour ne pas les citer- compensent quand même pas mal tout ce qui manque. Il ne reste plus qu'à souhaiter aux futures Flandres plus de travail sur le rendu et moins d'aliénation de personnalité.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • Flandre Scarlet
  • Flandre Scarlet
  • Flandre Scarlet
  • Flandre Scarlet
  • Flandre Scarlet

Kanpai vous suggère également ces articles