Rhythm Paradise (test)

S'il semble un peu sorti de nulle part sur DS, Rhythm Paradise est en fait la suite de Rhythm Tengoku, sorti il y a 2 ans sur GBA. Concept barré sorti de l'imagination fertile des équipes responsables de Made in Wario, sa suite débarque donc en Europe, après un gros succès au Japon. Étant amateur des Wario Ware et des jeux de rythme, j'ai sauté sur l'occasion pour tester ce Rhythm Paradise.

Le jeu se présente à la manière des Dr. Kawashima : on tient la DS à la verticale, comme un livre. En fait, on retrouve assez exactement ce qui fait le succès des "petits" jeux DS et Wii depuis plusieurs années : une simplicité graphique qui n'omet pas une certaine cohérence esthétique, beaucoup de petites touches d'humour, et surtout une accessibilité et une ergonomie absolument exemplaires. N'espérez pas, en revanche, jouer sans le son. Pour un jeu de rythme, il fallait s'y attendre, mais n'oubliez pas vos écouteurs si vous comptez jouer dans les transports.

En fait, Rhythm Paradise ne surprendra personne au départ. C'est un modèle d'efficacité ludique qui pourra convenir aux néophytes comme aux amateurs plus habitués des jeux de rythme (les derniers niveaux sont beaucoup plus corsés). On regrettera seulement qu'il n'innove finalement pas beaucoup, en apparence, par rapport à ce qui se fait déjà sur le marché, et que sa durée de vie ne soit pas exceptionnelle. On a plutôt tendance à enchaîner les parties courtes et à y revenir plusieurs fois, mais si l'on ne cherche pas le 100%, Rhythm Paradise ne vous tiendra pas des mois, surtout qu'aucun mode multijoueurs n'est présent.

Pour les puristes en revanche, le titre recèle de très belles choses en deuxième lecture, qui parleront peut-être plutôt aux connaisseurs de Musique. Et puis bon, c'est quand même Beyoncé qui le conseille !

Article intéressant ?

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles