Quelle console de jeux vidéo comme cadeau de Noël ?

PlayStation 3, Xbox 360, Wii : le guide d’achat

Je me souviens de l’époque où SCE, vexé de ne pas pouvoir travailler avec Nintendo sur le Super CD-ROM, décida de sortir sa propre PlayStation. C’était il y a bientôt 15 ans : Sony faisait ainsi son entrée fracassante sur le marché des constructeurs de consoles. Avec le recul, la réussite de leur stratégie s’est appuyée sur des licences très fortes ou qui allaient rapidement le devenir. On se souvient à l’époque de Ridge Racer ou Tekken. Assez rapidement, des séries phares comme Metal Gear, Grand Theft Auto ou Soul Edge (futur Soul Calibur) se sont installées sur PS. Et je n’aborde même pas le déménagement opéré par des bulldozers comme Final Fantasy VII et Dragon Quest VII. Tous ces jeux ont un point commun évident et révélateur : ils sont publiés par des « indépendants » aux constructeurs.

L’époque n’est clairement plus la même. Dans un contexte de globalisation et d’explosion des coûts, les éditeurs tiers ne s’y retrouvent plus en sortant des jeux exclusifs à telle ou telle console. Aujourd’hui, on ne s’étonne presque plus que Final Fantasy XIII débarque également sur Xbox 360. C’est sans aucun doute l’une des raisons principales au semi-échec de la PS3 : la plupart des titres phares du catalogue PlayStation sont désormais en copie carbone simultanée sur la machine d’en face. Resident Evil 5, GTA4, Tomb Raider, Les Sims, les jeux musicaux (Guitar Hero, Rock Band), de sport (avec les PES et FIFA, Madden, NFL, NBA)… autant de jeux forts et très vendeurs que Microsoft et Sony se partagent aujourd’hui.

Les constructeurs se raccrochent donc, à grands coups de chéquiers, à des équipes first ou second-party qu’ils chouchoutent et vénèrent pour leur manne d’exclusivités. Chez Microsoft, on pense à Rare (Banjo-Kazooie, Viva Piñata), Bungie (Halo 3), Epic (Gears of War 2) et bien sûr Microsoft Game Studios (Forza 2, Fable II…). Chez Sony, ce sont Polyphony Digital (Gran Turismo), Naughty Dog (Uncharted), Insomniac (Ratchet & Clank), Sony Computer Entertainment (God of War) ou plus récemment Media Molecule (Little Big Planet). Enfin, chez Nintendo, l’omnipotence d’EAD (Mario, Zelda, Pokémon, Animal Crossing, Smash Bros, Metroid Prime et tous les récents concepts « Touch Generation » ou « Wii quelque-chose ») fait la différence. Ce sont les jeux que je viens de citer, et eux seuls, qui font vendre telle console plutôt qu’une autre.

Je m’explique. Admettons que vous ne possédiez aucune des consoles du marché. Grand Theft Auto 4 vous intéresse ; vous devez donc investir dans la PS3 ou la Xbox 360. Considérations financières (que nous aborderons ci-après) mises à part, et puisque le jeu est strictement identique sur les deux machines, à part quelques détails que reconnaîtront seuls une poignée de puristes, ce sont bien les titres exclusifs à chacune des consoles qui vous feront pencher d’un côté ou de l’autre. Et ça cher lecteur, c’est propre à chacun d’entre nous.

Pour Noël 2008, les forces en présence sont les suivantes :

  • sur Wii, c’est très simple : il n’y a qu’un seul modèle à ~249€ livré avec Wii Sports. Le contrôleur supplémentaire (Wiimote + Nunchaku) coûte ~58€ et les jeux sont vendus entre 39 et 59€.
  • la PS3 reste sur une fourchette de prix haute mais se décline en packs : ~399€ (PS3 80Go + Motorstorm 2 ou PS3 80Go + Little Big Planet), ~429€ (PS3 40Go + GTA4), ~449€ (PS3 160Go + PES 2009 ou PS3 80Go + Gran Turismo 5 Prologue + 2 Dual-Shock). Je n’aborde volontairement pas les packs Blu-Ray comme Bienvenue chez les Ch’tis. Mise à jour ! Du 28 novembre au 17 janvier, Sony offre une réduction de 50€ sur tout achat de PlayStation 3, via un coupon à renvoyer. Dont acte !
  • l’offre Xbox 360 est plus diversifiée selon votre budget : ~139€ (Xbox 360 Arcade + compilation de jeux Live + Sega Superstar Tennis), 199€ (Xbox 360 Premium 60Go + Lego Indiana Jones + Kung-Fu Panda) ou 259€ (Xbox 360 Elite 120Go + Lego Indiana Jones + Kung-Fu Panda). Les prix indiqués tiennent compte du remboursement de 40€ proposé par Microsoft jusqu’au 17 janvier.

Partant de là, je pense que vous avez déjà pas mal d’éléments à votre disposition pour faire votre choix. Tout dépend de votre budget, de votre rapport à la technologie, du temps que vous souhaiterez consacrer au jeu vidéo et de la manière dont vous allez jouer (seul, exclusivement entre amis, en ligne, à la hardcore-gamer, etc.). N’oubliez pas non plus de jeter un œil à cet article consacré aux bons plans et promotions des jeux vidéo. Une fois la console achetée, il existe pas mal de bonnes affaires à réaliser sur des grands titres, récents ou pas.

Image de une : VG Cats

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles