Étonnante, cette figure emblématique du jeu vidéo qu'est Pac-Man. Après un titre qui fera à jamais partie de l'histoire du jeu vidéo, le premier Pac-Man sorti en Arcade donc, la boule jaune de Namco aura entretenu son statut de star au travers de jeux au mieux honnêtes. L'un des derniers en date est ce Pac'n Roll sur Nintendô DS.

Pac'n Roll, c'est un peu la fusion du Pac-Man de base et de Marble Madness. Une rencontre pas si étonnante, sachant que Pac-Man a bien vite fait de se faire amputer de bras et jambes pour finir en boule, pour un résultat pas si détonnant que ça non plus. Le but du jeu consiste à faire rouler la boule Pac-Man à l'aide de l'écran tactile, d'un point A à un point B du niveau tortueux en 3D affiché sur l'écran du haut. Entre temps, il faudra bien sûr avaler le plus de pastilles possible pour pouvoir progresser, et dévorer quelques fantômes au passage, pour prouver qu'on est bien dans un Pac-Man. Quelques transformations apportant de nouveaux pouvoirs à Pac-Man sont également de la partie.

Graphiquement, le jeu tient la route, avec une 3D façon PSone assez propre, mais gâchée un certain manque de personnalité dans le choix des thèmes des niveaux (jungle, fête foraine, etc.). La bande son fait le minimum de ce qu'on lui demande, c'est-à-dire des musiques sympathiques que l'on oublie vite, couplée aux traditionnels sons qui font la personnalité de Pac-Man. Mais dans l'ensemble, le résultat est honnête. La jouabilité est également intuitive, compte tenu du concept de "roulage de tête". On notera juste la possibilité de faire un "dash" qui ne sort pas toujours aussi facilement qu'on le souhaiterait. En dehors de ceci, donnez ce jeu à n'importe quelle personne, petite ou grande, elle arrivera à jouer. Un court moment toutefois, puisque la durée de vie du jeu reste assez courte si l'on se limite à traverser les niveaux pour voir la fin. Heureusement, quelques défis supplémentaires sont à relever pour ceux qui auraient envie de faire durer le plaisir.

Mais le plaisir est-il là ? Après tout, si le principe est intuitif et amusant, il peut aussi rapidement lasser, car peut-être justement trop intuitif et donc trop limité. De plus, s'il est charmant de revoir Pac-Man et ses fantômes, ces personnages évoluent dans des univers fades, sans aucune personnalité, que l'on a vu et revu dans tous les jeux. Enfin, c'est ce genre de jeu qui, sans la licence Pac-Man, aurait été complètement ignoré. Il n'est pourtant pas mauvais, bien que pas exceptionnel non plus. Il est juste honnête, comme ma foi une bonne partie des productions à licence Pac-Man.

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles