Nintendo DSi

C’est samedi que sortira officiellement au Japon la nouvelle version de Nintendo DS, intitulée Nintendo DSi (pour « Dual Screen Integrated » ?). Il s’agit de la troisième version de la console, 4 ans après la Dual-Screen originale et 2 ans et demie après la DS Lite. Le format général de la console est d’ailleurs très proche de cette dernière version, quoi qu’un peu plus compact notamment grâce à la disparition du port GBA. Cela n’empêche pas, toutefois, les écrans de grandir un peu : ils passent de 3 à 3,25 pouces, ce qui correspond à environ 6mm de diagonale supplémentaire. Mais ces modifications physiques mineures s’accompagnent de changements plus stratégiques dans le firmware et l’ergonomie générale plus axée multimédia. Cela ne signifie pas que le jeu est relégué ou que la DS est devenue un couteau suisse high-tech, mais qu'on lui a incorporé des fonctionnalités annexes, pour la plupart ludiques et pour d'autres, de communication. Nous allons rapidement analyser tout cela.

Le port pour la carte SD, pour commencer, offre à la DS un potentiel d'échange très fort, mais aussi une ouverture vers le piratage assez étonnante de la part de Nintendo. Il me semble que les jeux téléchargés s'installaient déjà sur une cartouche DS trafiquée qui faisait intervenir une carte SD (mais je peux me tromper, je ne suis pas du tout calé en warez, tout ça). À voir ce que ça donne par la suite concernant le piratage sur DS mais, même si ça ne concerne a priori pas trop le grand public ni les petites filles qui jouent à Nintendogs ou Animal Crossing, c'est une porte ouverte à bien des dérives... Notons tout de même que l’utilité initiale de cette carte SD sera plutôt de stocker des données, telles que des démos de jeux ou du contenu supplémentaire. Mais les Japonais rappellent que ça en fait aussi un support d'échange très fort avec l'ordinateur ou le téléphone portable (est-il besoin de rappeler la qualité technologique et l'intérêt que suscite le « keitai-denwa » au Japon ?).

Deuxième ajout assez notable : l'ajout d'un appareil photo, ou plutôt 2, un à l'extérieur et l'autre à l'intérieur de la console. De qualité VGA (~0.3 MegaPixels), leur intérêt n'est absolument pas de remplacer les APN dédiés ou même ceux des téléphones, dont la qualité dépasse désormais souvent les 2MP, même si l'optique et l'obturation sont clairement bas de gamme. Non, les APN de la DSi ont un intérêt quasi exclusivement ludique, comme le montre très bien sa vidéo de présentation. C'est du puri-kura très dans l'esprit DS, où l'on peut déformer son visage, s’ajouter des éléments ou des fonds et se mettre dans des situations grotesques et amusantes. Voire, pourquoi pas, s'intégrer dans un jeu... D'ailleurs, comme il y a une quinzaine d'années avec la Pocket Camera et la Pocket Printer, je vois bien une mini-imprimante à autocollants sortir rapidement. Je dis ça, je ne dis rien ! En tout cas, ça m'a fait marrer que certains râlent sur les forums par rapport à cet ajout d'APN. Ils ne serviront clairement pas à prendre des photos de voyage… Et vu le prix que coûte un de ces petits capteurs, je trouve ça plutôt intelligent de la part de Nintendo de les avoir intégrés à cette nouvelle DS.

Signalons enfin que la DSi permettra également d’écouter de la musique, et la déformer en temps réel comme on le faisait à l’époque dans le firmware de la Saturn. On pourra également surfer sur Internet avec Opera et avoir un accès direct au Nintendo Shop en ligne. Quand la DSi homogénéise son contenu avec celui de la Wii… elle le fait également au démarrage de la console, puisque le système de blocs en est presque directement repris. Ce qui entre nous n’est pas plus mal.

Alors cette DSi, qu’en penser au final ? Elle servira surtout à relancer la DS au Japon qui, si on ne peut pas parler d’essoufflement, doit faire face à la force de frappe de la PSP qui cartonne avec sa version 3000 depuis la mi-octobre. Nous saurons dans quelques jours quelle orientation va prendre cette guerre des portables au pays du soleil levant. En Europe, comme d’habitude, il faudra attendre jusqu’au printemps pour voir débarquer la DSi. Pour les pressés, vous pouvez dès à présent commander la version japonaise sur play-Asia (ou en version noire si vous préférez), qui contient la langue française et accepte bien entendu tous les jeux DS quelque soit leur nationalité.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • nintendo-dsi
  • Dsi Nintendo

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles