Motorstorm Pacific Rift

Motorstorm était typiquement le genre de jeu première génération, sorti avec la console comme une démo technologique au prix fort, profitant de la logique disette de titres sur la console pour bien se vendre. Ce n’est donc pas une surprise si son gameplay ne révolutionnait rien. Inspiré des Destruction Derby du milieu des années ’90, les courses folles de Motorstorm se déroulent en pleine jungle, dans des environnements où la nature est luxuriante, les falaises abruptes et les raccourcis fréquents.

Motorstorm Pacific Rift n’est pas franchement une surprise pour qui que ce soit. En bonne suite logique, il reprend les schémas du premier en les améliorant point par point. Les graphismes profitent donc d’une embellie bienvenue, maintenant qu’Evolution Games maîtrise mieux le hardware. La distance d’affichage est parfois impressionnante et la sensation de vitesse encore mieux rendue. Le jeu propose aussi un choix de véhicules plus vaste, de nouvelles courses ainsi que des environnements plus variés et plus interactifs, bien que parfois un peu vides.

Au final, ce Motorstorm 2 ne sort pas des clous. Facile de prise en main, rapidement assez fun, il montre aussi des limites évidentes d’un gameplay qui n’a pas évolué depuis longtemps. Si le concept reste efficace, il ne séduira pas nécessairement tous les joueurs. Mais très certainement, au moins sur le plan technique, Excite Truck a gagné de quoi rougir.

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

gripho
27 Décembre 2008
22:10

Et surtout, pour moi le gros point fort de Pacific Rift par rapport à Mototstorm premier du nom, c'est de proposer un mode multijour en local (écran splitté). Alors c'est sûr, ça demandera d'avoir une télé suffisamment large pour ne pas être le nez collé devant l'écran quand l'écran est divisé en quatre, mais ça reste du fun à l'état pur :p

Ajouter un commentaire