Mario Kart Double Dash !!

Mario Kart Double Dash!! avait été dévoilé avec force et fracas sur internet, par le biais d'une page scannée de l'hebdomadaire japonais Famicom Tsushin. Le 23 avril dernier, Julien et moi-même étions les premiers sur le net francophone à rapporter cette actualité, traduisant en direct les informations alors qu'elles tombaient. Depuis quelques jours, il est entre mes mains, prêt à faire l'objet de la traditionnelle critique sur Kanpai!.

La première chose qui frappe en jouant pour la première fois à MKDD!!, c'est l'étonnante impression d'avoir déjà joué au titre et de connaître parfaitement sa jouabilité. Nintendô ne nous a une fois de plus pas trompés : c'est clair, propre et précis, malgré l'innovation originale d'avoir posé deux personnages sur un même kart. Mais nous y reviendrons. Car quelques petits regrets subsistent, comme l'absence de pièces non corrigée depuis la version N64, l'absence de saut impardonnable, ou l'efficacité en demi-teinte du dérapage inauguré sur cette même console.

Comme nous le soulignions, en-dehors de ces reproches, la maniabilité du titre a de quoi faire pâlir plus d'un détracteur. Elle reste toujours aussi efficace et convenable à tous, même si elle ne se renouvelle pas tellement, et heureusement. En effet, la présence d'un couple par kart ne révolutionne pas franchement le gameplay ; elle scinde juste les possibilités par deux et rythme le visuel. Seul, on s'amusera toujours comme un petit fou avec à peine plus de boutons requis qu'auparavant. A deux joueurs humains sur la même bécane, la sensation est intéressante, mais le gameplay beaucoup plus limité, voire ennuyeux à terme.

Reste que cette technique offre de très nombreuses possibilités grâce au découpage ou non de l'écran, aux manettes et au jeu en LAN. Et que les équipes de EAD gardent leur longueur d'avance sur la concurrence ! Cette longueur, on leur sait gré de la conserver dans le gameplay, car techniquement, MKDD!! fait tout de même bien pâle figure, face à la concurrence, et face à beaucoup d'autres productions sur GameCube. Graphismes simplets, musique du même acabit, flou sur tout ce qui n'est pas du premier plan… une nouvelle fois, l'on peut avoir quelques regrets de ce côté-là.

Concernant l'ambiance sonore, itou. Les thèmes, loin de faire l'unanimité, sont de plus en quantité et qualité plutôt faibles. Pour une fois, ils resteront presque plutôt en tête à énerver qu'à arracher des sourires de souvenir. Pour en finir avec les mauvais points, il me fallait aborder la facilité incompréhensible de ce MKDD!!, indépendamment du cubage. En 50cc, les courses se finissent en première position les yeux bandés ; en 150cc, un peu d'attention et c'est gagné. Quel dommage que le titre ne nous résiste pas plus…

Heureusement, l'animation tient la route et le jeu s'avère incroyablement rythmé, plus encore avec l'augmentation du cubage et, il va sans dire, de joueurs pour les affrontements malgré des arènes multiplay encore trop étroites et trop plates donc dommageablement trop discrètes et décevantes. Mario Kart Double Dash!! c'est encore une fois du plaisir de jeu à l'état brut, une véritable drogue que l'on soit seul ou à plusieurs, et pour cela il ne décevra que les vieux de la vieille encore trop coincés dans leur première version SFC. J'en garde pour ma part une immense nostalgie ; cela ne m'empêche pas d'apprécier à sa mesure cet opus de qualité indéniable.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles