Depuis Rez, et surtout le culte (oui, j'ai bien dit culte et je l'assume) Space Channel 5, je suis de près le travail de MIZUGUCHI. Il faut dire qu'outre son charisme et ses idées parfois quelques peu décalées, l'homme fait aussi preuve d'un certain courage. Après avoir gentiment claqué la porte à SEGA, suite à une fusion surprenante, voire insensée, de son studio avec la Sonic Team, il a pris le risque de fonder son propre studio, Q Entertainement. Je ne pouvais donc manquer son premier projet, un puzzle game d'un genre assez particulier, sur PSP.

En premier lieu, on pourrait se dire que finalement, l'on se trouve face à une énième histoire de briques. Des blocs colorés tombent du haut de l'écran, et il faut les faire disparaître. Pas foncièrement original. Toutefois, le jeu joue d'abord sur les associations de couleur. Chaque bloc (un carré composé de deux petits carrés de chaque côté) est composé d'une ou deux couleurs. Le but est de réunir ces couleurs de sorte à créer des blocs unicolores de deux sur deux, voir plus. Selon le tempo de la musique, une ligne verticale traverse l'écran à l'horizontale et élimine ainsi les carrés formés. Il faut dès lors prévoir sa construction en pensant rapidement à la manière dont les blocs seront éliminés, pour se créer des réactions en chaîne et en éliminer le maximum possible. Un principe simple qui s'avère vite accrocheur. Le titre profite également bien de l'écran large de la PSP pour offrir une surface de jeu conséquente.

La musique apporte également un élément nouveau à ce puzzle game. Chaque action crée un son qui, couplé à l'excellente musique de fond, renforce le dynamisme et l'immersion dans le jeu. La qualité sonore est telle qu'il est fortement recommandé de jouer au jeu avec des écouteurs. Une expérience auditive assez impressionnante. D'un point de vue esthétique, le jeu ne tire pas autant bien partie des capacités de la PSP que la bande son. Toutefois, l'ensemble est propre, stylé et donc assez séduisant, avec de jolis effets de lumière pour l'ambiance. Un bel habillage donc, pour un genre de jeu qui n'en demande bien souvent pas tant. Seul petit bémol, dans la version japonaise testée, le jeu charge un peu tout le temps pour n'importe quoi, ce qui casse quelque peu le rythme. Les chargements ne sont pas longs, mais semblent assez souvent superflus.

Le jeu propose une durée de vie confortable, avec divers mode solo, dont un mode puzzle auquel on adhère assez facilement, et bien sûr un traditionnel mode deux joueurs. Pas plus de joueurs possibles, mais le mode est bien conçu, en faisant partager aux deux joueurs la même grille de jeu, l'un empiétant sur l'autre selon ses performances.

Bien conçu, intelligent, accrocheur, Lumines est la grosse surprise de la PSP. Il s'offre le luxe de dépoussiérer un genre qui a peu évolué si ce n'est au travers de nombreuses évolutions de Tetris, Puyo-Puyo ou autre Puzzle Bobble et apporte un peu d'air frais au milieu de jeux PSP sentant bon le réchauffé. Et puisque la comparaison avec Meteos semble inévitable, j'ajouterai juste que les deux jeux offrent une expérience différente. D'un côté, Meteos propose un gameplay simple d'accès, rapide et parfois une peu bordélique. Lumines, lui est un peu plus complexe et nécessite plus de réflexion mais reste autant diaboliquement accrocheur. L'un dans l'autre en tout cas, ils marquent la nouvelle vague dans un genre qui s'accorde à merveille avec la nouvelle vague de consoles portables. À découvrir absolument !

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Kikasstou
09 Septembre 2005
13:51

Je confirme les propos de l'auteur. Lumines est un petite merveille qui parrait simple au premier coup d'oeil mais qui demande énormément de réflexion au bout du compte. La réalisation est très soignée avec un débauche d'effet son & lumière. C'est un régal pour les yeux les oreilles et votre cerveau. Probablement le jeu le plus fun/addictif actuellement sur PSP.

fr4nz
09 Septembre 2005
22:47

Ahhhhhhhhhhh ... Lumines.

Expliquer ce qui rend ce jeu si particulier est presque impossible... C'est un peu commm essayer de décrire REZ. Il faut y jouer, s'y plonger dedans pour se rendre compte de la profondeur du titre et de toute l'immersion qu'il provoque.
Un vrai trip à lui tout seul, et on se surprend tres vite a élaborer des stratégies ou des tactiques pour faire un maximum d'unicolor bonus (ou mieux un +10.000 en vidant l'ecran)

Et une fois une partie mal engagée, on s'accroche en esperant atteindre telle ou telle skin car l'ambiance et le rythme convient mieux pour rattrapper le jeu et faire diminuer la pyramide de blocs :)

Surtout ne pas commettre l'erreur de vouloir faire une petite partie avant de dormir : 1h30 plus tard et 700.000pts en plus il devient impossible de lacher la console....

;)

Ajouter un commentaire