Hoshi no Koe

Voices of a Distant Star

Au fin fond du système solaire.
Deux ados amoureux, déchirés entre l’espace et le temps. Elle, dans une navette spatiale toujours plus vide. Coincée dans une temporalité figée, quelque part entre Pluton et Jupiter. Ses mails, envoyés depuis son téléphone, mettront jusqu’à huit ans pour parvenir à... Lui, sur Terre, qui attend patiemment son retour. Son seul espoir est d’entendre son téléphone sonner pour recevoir un message de son amour d’adolescence. Il ne vit plus que pour elle. Un couple qui souffre, séparé par des milliards de kilomètres. Une mélancolie ineffable, bouleversante.

SHINKAI Makoto est du genre culotté. Il prend son Macintosh G4, quelques logiciels d’animation, et se lance dans son projet fou. Il accumulera les rôles : réalisateur, animateur, chara et mécha-designer, scénariste, doubleur, etc. Ici, sa fiancée SHINOHARA Mika prêtera sa voix à la jeune femme. Là, son pote TENMON s’occupera du côté sonore. Au final, le résultat vaut son pesant d’or. Il sera même primé par de nombreuses commissions et dans plusieurs conventions, notamment au Tôkyô Anime Fair.

En vingt-cinq minutes, Hoshi no Koe nous plonge dans un ballet amoureux, picaresque et mélancolique. Les visages et décors en 2D sont d’une classe folle, les éléments en 3D (vaisseaux, méchas) ont de la gueule, et tout cela bouge admirablement bien. La caméra est parfaitement maîtrisée, certains plans fuyants appuient la tristesse du propos, puis elle se redynamise au cours de combats épiques. L’ensemble est servi par une impressionnante maîtrise des couleurs, tout en contraste entre les tons chauds de fin d’après-midi sur Terre et le gris bleuté de l’espace si vide.

Toute cette infographie, d’une qualité et d’une complétion hallucinantes, s'appuie sur une musique mélancolique sans temps mort ou presque, souvent discrète mais parfaitement pondérée. D’autant que le scénario de SHINKAI appuie ce chagrin et transmet énormément d’émotions. Hoshi no Koe (Voices of a Distant Star) est un petit chef-d’œuvre, il délivre une sérieuse leçon d’animation, et renvoie très loin l’écrasante majorité des productions d’animation. Mangazoo a financé une sortie DVD appuyée par deux doubleurs professionnels, alors procurez-le vous à tout prix.

Article intéressant ?
5/5 (4 votes)

Galerie photos

  • hoshinokoe01
  • hoshinokoe02
  • hoshinokoe03

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Millenium82
16 Novembre 2009
13:25

Eh bien, ça m'a l'air bien sympa ça...
Je pense que je vais me laisser tenter ^^

Merci pour l'article ;-)

Ajouter un commentaire