GameCube Preview Disc US Version

A une heure où tous les constructeurs proposent des disques de démonstration de leurs jeux à venir, Nintendô semble frileux à se livrer au même exercice. Dans leur politique, ils préfèrent ne pas mettre entre les mains des joueurs des versions non définitives de leurs titres à venir, choix qui s'avère fortement compréhensible. Cependant, ils ont tout de même cédé et ont sorti ce Preview Disc aux USA, mais pour faire la promotion des titres d'éditeurs tiers. En effet, comme vous le constaterez, aucun jeu Nintendô n'est jouable sur ce disque. Et comme Nintendô ne fait jamais rien comme tout le monde, cette démo n'est pas offerte au grand public, non, elle est vendue, et ce pour le prix de 10$ (à moins bien sûr d'acheter une GC, où là, elle est offerte). Alors, les vaut-elle vraiment ?

Sonic Adventure DX Director's Cut

Un des premiers gros titres de la DC revient sur GC. Après la déception de l'adaptation de Sonic Adventure 2 sur GC, qui n'était pratiquement qu'un portage 1:1 de la version DC, avec tous les défauts qui vont avec, j'étais curieux de voir à quel point le premier Sonic Adventure serait retravaillé. Et avec cette démo, j'ai ma réponse. L'architecture des niveaux reste la même, avec toujours autant de polygones. Les textures semblent avoir gagné un poil de finesse, le flou a disparu, les personnages donnent l'impression d'avoir été remodélisés et les couleurs sont nettement plus éclatantes. De ce fait, le jeu est particulièrement agréable à regarder, malgré son grand âge. Mais malheureusement, une fois le pad en main, il est décevant de voir que l'animation ne tient pas la route, avec un 60 fps qui chute trop régulièrement, et que la jouabilité ne tient toujours pas compte des caractéristiques du pad GC. Il faudra donc une fois encore faire tourner les caméras avec les boutons L et R, le C-Stick ne servant qu'à regarder des yeux du personnage. Un choix plus que discutable à l'heure actuelle, tant cette gestion de la caméra est inconfortable. Et je ne parle pas du clipping, toujours autant présent que sur DC. Quel dommage de voir qu'un jeu qui n'utilise même pas le dixième des capacités de la GC ait un rendu autant brouillon. La Sonic Team méritera un blâme, si ces défauts subsistent dans la version finale.

Splinter Cell

Le jeu de Noël 2002 de la Xbox débarque enfin sur GC. Si la réalisation semble plus que tenir la route (bien qu'inférieure à la version Xbox), le jeu est toujours aussi mou et ennuyeux pour une personne pas forcément intéressée par le trip infiltration. De même, le manque cruel de personnalité du personnage ou la banalité de l'ambiance ne m'aident sérieusement pas à m'y immerger. Un jeu pour lequel je peinerai encore et toujours, que ce soit sur GC, PS2 ou Xbox, à comprendre l'engouement qu'il y a autour.

Viewtiful Joe

S'il y a un jeu qui m'aura tapé dans l'œil dès sa première révélation, c'est lui. Photo après photo, vidéo après vidéo, je meurs d'envie de découvrir ce jeu qui s'annonce d'ores et déjà culte. Enfin, il m'est donné la possibilité d'y jouer, et je ne suis vraiment pas déçu ! Techniquement, il utilise habilement les technologies actuelles pour offrir un environnement simple, mais réellement accrocheur. Quand on voit évoluer Joe, on a réellement l'impression d'être dans un Comic. Les couleurs flashent bien, l'animation est parfaite et l'ambiance démente. Côté gameplay, ce jeu rappelle immédiatement la belle époque des beat them all, avec toutefois une bonne dose de classe, ce qui aide à rendre le jeu nettement moins bourrin. Viewtiful Joe est particulièrement jouable, du fait que la configuration des actions est simple et efficace, et l'on s'y amuse dès les premières secondes. Le but de l'équipe en charge du développement était de donner l'impression au joueur d'être dans la peau d'un super héros. Et bien je ne peux que confirmer que le pari est réussi. Vivement le 26 juin !

Billy Hatcher & The Giant Egg (Giant Egg - Billy Hatcher no Daibôken)

Enfin la Sonic Team nous pond (c'est le cas de le dire) un titre inédit. Malheureusement, j'ai l'impression que cette équipe a subit une terrible régression depuis les mythiques Nights et Burning Rangers, puisque ce Giant Egg est tout sauf un jeu passionnant. Ou du moins, c'est ce que laisse croire cette courte démo. Le but ? Prendre un œuf, le pousser sur des fruits pour qu'il grandisse, puis le faire éclore, le tout dans des niveaux où la liberté de mouvement semble être plus que limitée. Sans œuf, Billy Hatcher ne possède aucune réelle action, en dehors du saut. Avec un œuf, il peut juste le lancer. Il faut donc alterner phases d'exploration avec ou sans œufs, et phases de roulades avec œuf, rappelant un peu Super Monkey Ball, le fun en moins. Côté jouabilité, alléluia, la Sonic Team a ENFIN pris conscience de l'existence du C-Stick pour gérer les caméras. De ce fait, l'évolution dans ces mondes en 3D est nettement moins pénible que dans les deux Sonic Adventure. Techniquement, ce jeu aurait été magnifique sur Dreamcast. Sur GC, c'est vraiment faible, surtout que le clipping y est très présent. L'animation par contre ne souffre d'aucun ralentissement. Mais avec une réalisation et un intérêt limités, ce Giant Egg semble forcément être lui-même limité. Bien sûr, la démo est trop courte pour dire si le jeu sera redondant au possible ou au contraire très varié, mais dans l'état actuel des choses, on ne peut en tout cas pas crier au chef d'œuvre. La Sonic Team nous avait habitués à beaucoup mieux.

Soul Calibur 2

Déjà testé sur Kanpai! dans sa version japonaise, je ne m'attarderai pas trop longtemps sur cette démo. Elle propose de jouer en Arcade avec Cassandra ou Nightmare, à un ou deux joueurs. La page du choix des personnages ne semble pas montrer pour l'instant le possible rajout de Berserker, Assassin, Lizard Man et Inferno (toutes les cases étaient pourtant débloquées, masquées de gris), mais il y a fort à parier que cette démo est en fait basée sur la version japonaise du jeu, où les quelques maigres textes auraient été traduits. Pour ce qui est de la présence de Link, la surprise d'y jouer avec n'est pas sacrifiée, mais pour mettre l'eau à la bouche, son exhibition theater a été mis en guise d'introduction.

Les vidéos et autres bonus

Côté vidéos, on en retiendra deux en particulier, celle de F-Zero GX et celle de Star Wars Rogue Squadron III : Rebel Strike. Simplement hallucinantes, elles montrent à quel point notre petit cube en a dans le ventre. En dehors de cela, il y a deux vidéos de titres EA Sports, NCAA Football 2004 et Madden 2004. Les fans de foot US apprécieront, les autres diront "ah, deux jeux EA de plus". Il y a enfin une vidéo de The Legend of Zelda : The Wind Waker (Zelda no Densetsu Kaze no Takt), qui fait la promotion du lien GC/GBA, et une vidéo ridicule d'une "star" (je mets des guillemets, car je n'ai aucune idée s'il est connu ou pas sur ses terres) du base-ball US vantant les mérites de la classification ESRB.

 

Enfin, petit bonus plus que sympathiques, ce Mini-DVD contient une démo de Wario Ware Inc. (Made in Wario), téléchargeable sur GBA au moyen du câble link GC/GBA, et surtout, la version complète de la version Famicom de Dr. Mario, également téléchargeable sur GBA. Une excellent initiative pour promouvoir ce lien, et avec Dr. Mario, de longues heures de jeu en perspective.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Ajouter un commentaire