Final Fantasy IX

FF9

FFIX marque un peu ma réconciliation avec le RPG traditionnel. Même si je n'ai jamais vraiment adoré ce genre de jeu, mon expérience avec FFVIII m'avait totalement dégoûté du genre. Il faut dire que quand on passe plusieurs dizaines d'heures sur un jeu où le scénario tourne en rond et où on espère à chaque instant que quelque chose va se passer en vain, on perd vite goût à la chose. C'était donc avec de nombreuses craintes que je me suis lancé dans FFIX. Mais ces craintes ne se sont pas toutes justifiées. Malheureusement, la plus importante à mes yeux, à savoir la trop grande répétition des combats s'est quand même réalisée. C'est d'ailleurs un des seuls points noirs de ce jeu. Ah oui, j'oubliais aussi la grande linéarité du déroulement du jeu. Mais à part ça, je dois dire que j'ai été très satisfait de FFIX. Les graphismes sont superbes, la jouabilité parfaite et les musiques, malgré leurs nombreuses critiques sont tout de même très agréables à écouter. Il ne faut pas oublier non plus les cinématiques qui, malgré une compression vidéo de qualité assez moyenne, sont tout simplement hallucinantes. Quant au scénario, bien que n'allant pas vraiment en profondeur, il reste cependant intéressant à suivre. Bien sûr, les routards du RPG en voudront toujours plus, mais il est idéal pour ceux qui, comme moi, s'intéressent plus à d'autres genres de jeux et qui ne se lancent qu'occasionnellement dans un RPG.

L'avis de Gael

ITÔ-san, il faut arrêter de prendre les fans pour des crétins ! C'est bien beau (en effet) de proposer le neuvième épisode d'une saga avec des superbes graphismes en 2D et des dizaines de minutes de cinématiques en images de synthèse qui coûtent des millions ; mais si l'intérêt ne suit pas, ça ne sert à rien. Le scénario, parlons-en. J'aurais pu l'écrire moi-même ! Et puis une telle linéarité dans le synopsis, c'est du jamais vu. C'est un film en images de synthèse interactif ou quoi ? The Spirits Within avant l'heure ? Ah oui, m'sieur, mais avec FFIX vous en aurez pour votre argent : l'aventure dure 50 heures ! Dites, les gars, vous n'auriez pas oublié de rajouter "dont 45 heures de combats ultra-répétitfs" ? Et depuis quand on nous balance des Final Fantasy aussi faciles ? Le jeu est interdit au plus de 10 ans ? De toute façon, ce n'est pas la profondeur des personnages qui rameuterait les jeunes adultes... Car quand l'équipe de FFIX fait de la psychologie de bas étage, ils n'y vont pas de main morte. Extrait de Vivi : "Vivre, est-ce prouver qu'on vit ?"... Si encore la réflexion suivait ; mais non, dans FFIX on reste en superficie ! Et la musique, élément clé d'un RPG, elle est où ? UEMATSU, vous nous aviez habitués à mieux ! Le thème principal -un sample infernal de 30 secondes- est remixé des dizaines de fois. Et je ne parle même pas des thèmes des persos et des combats...

Damn ! Où est TAKAHASHI ?! Vite ! Xenosaga !!

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Jerry
30 Janvier 2010
16:16

Le truc tu vois c'est que des scénarios à la FFVIII et FFX ça veut rien dire, tu aurais peut être préféré ça.
Le scénario de ffix, l'écrire toi même ? Tu es allé jusqu'au disque 3 pour constater qu'il est absolument bien construit et logique ?
dernière chose : la phrase de vivi n'a aucun sens en français l'anglaise étant "HOW do you prove that you exist ? Maybe we don't exist" et il y répond et pas qu'en une seule phrase, en fait chaque personnage en arrive à dire son avis donc mauvais argument, très mauvais. Pas besoin de faire "olol pas exister", il parle du fait que peut être le fait de vivre AINSI n'est pas le bon choix, que ce n'est pas là le sens à donner à notre existence.
Mais qu'est ce que - ?! TOUS les FF ont eu des combats répétitifs ! Je vois pas pourquoi tu cites ça comme spécifique à FFIX, c'est juste de la mauvaise foi.
Tu veux que je te dise : Tu as commencé le jeu avec des préjugés plein la tête et je suis certaine que tu n'as pas dépassé le disque 1 bizarrement. Les personnages sont bien développés, là encore tu dis n'importe quoi.
Bordel tu as le droit de ne pas aimer FFIX mais si c'est pour sortir quelque chose d'aussi peu fondé abstiens toi.

Yerk
08 Décembre 2010
21:34

Certes, les cinématiques sont dans FFIX, sinon omniprésentes, importantes, mais en rien l'aventure n'est linéaire; et ce grâce à la multitude de mini-quêtes, d'objets à trouver, de persos jouables nombreux. C'est de plus le dernier "vrai" FF, avec l'univers idoine (soit chevaleresque-steampunk, grosso-modo), et surement l'opus le plus proche de l'apothéose FFVI. A mon sens, FFIX est bel est bien le chant du cygne de la PS première du nom. Quand à la bande-son, elle colle logiquement avec les lieux/personnages, répétitive, certes, mais si on prend l'exemple FFV et ses 3cd d'OST (quasi-risibles, il faut bien l'avouer, mis à part les thèmes propres aux persos) alors la quantité ne se démontre pas par la qualité. Au niveau du scénario, dire qu'il est classique, bien, dire de lui "Et puis une telle linéarité dans le synopsis, c’est du jamais vu" prouve fatalement que tu n'as surement pas dépassé le CD2, quand bien même, ton balbutiement d'analyse est un peu courte, jeune homme. Les combats, répétitifs, bon, hein, c'est un peu cracher dans la soupe, étant donné qu'ils le sont dans pratiquement chaque FF. Beaucoup trop nombreux, là, oui, et je pense que la gestion de l'aléatoire est vraiment mauvaise dans cet opus. Attention, hein, je viens pas m'insurger le petit doigt levé en bon fan couillon que je suis, mais pour avoir joué aux FF jusqu'au X, celui-ci se classe aisément dans mon coeur en troisième position, juste après FFVI (ZE FF parmis les FF) et le IV (mésestimé, mais pourtant fabuleux.)
Autant de contre-arguments (inexistants, au passage) qui montrent bien qu'à l'heure d'un FF à 80 euros + frais d'abonnement + bonus extensions et tout le bordel payants aune laïne, qu'un bon jeu est un jeu mort. Chacun mes goûts, soit, mais plus de raisons de la colère auraient étés les bienvenues.

Bref, rien n'est parfait, et cet article viens de me prouver que ce blog non plus (ce qui implicitement viendra dire que le reste de ton taf est bien foutu, certes).