Festival de la BD d'Angoulême 2001

Angoulême, 28è festival de la bande dessinée

Comme chaque année s'est tenu en cette fin janvier le festival -international, s'il vous plaît- de la bande dessinée. Et qui dit BD dit manga. Je suis donc allé passer deux jours dans la ville charentaise pour dénicher quelques manga et produits dérivés japonais. Je m'étais également renseigné pour savoir quels mangaka seraient présents au salon, afin d'obtenir des autographes de quelques dessinateurs. Etaient donc en personne au festival WATASE Yû (Fushigi Yûgi, Ayashi no Ceres), NIHEI Tsutomu (Blame), ASAMIYA Kia (Silent Möbius), et surtout KATSURA Masakazu (Denei Shôjo Ai, I''s). Autant vous prévenir tout de suite que WATASE et KATSURA étaient absolument inabordables. Ce dernier en particulier a réellement déclenché des passions car, alors qu'il ne commençait sa séance de dédicaces qu'à 16h30, dès 10h une centaine de fans commençaient leur longue attente, armés d'une bonne dose de patience dont ils allaient avoir grand besoin durant ces sept heures interminables. D'autres, moins fans (et plus raisonnables, diront certains), ont préféré déambuler dans les trois bulles contenant des stands de manga, ou même se faire dédicacer des mangas moins connus : quelques dessinateurs du recueil français Les Anges étaient présents, ainsi que NIHEI Tsutomu, dont le premier manga -Blame- évoque fortement l'univers futuriste de Gunnm. Ceci dit, il faut blamer (hé, hé) le manque d'organisation certain des " hébergeurs " de mangaka dont les files d'attentes s'allongeaient dans un imbroglio fort déplaisant, faisant la part belle aux grugeurs de toutes sortes. Ainsi, certains fans qui avaient attendu des heures n'ont pas pu obtenir de dédicaces, alors que d'autres malins arrivés au dernier moment ont pu être servis. D'autre part, les exposants du salon exposaient très largement leurs manga français, mais il fut difficile de dénicher des édtions originales japonaises. Pourtant, force est de constater que, cette année, la place du manga était beaucoup plus importante que les années précédentes. Il est donc de bon ton de féliciter les organisateurs du salon, ainsi que les exposants présents (Tonkam, Vegetal Manga, Pika Editions, Glénat, Kana, et j'en oublie). Rendez-vous l'an prochain pour obtenir de nouvelles dédicaces !

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Ajouter un commentaire