Donkey Konga 3

Tabe Hôdai! Haru mo gitate 50 Kyoku

Et c'est reparti pour un tour ! Malgré les ventes relativement en demi-teinte des deux premiers opus, Namco nous sert un petit Donkey Konga 3. Après tout, le budget de développement d'un tel titre étant minime, sans cartonner, ça reste rentable, alors pourquoi se priver ?

Et ils ont même fait du zèle sur la réalisation. Après les images 2D baveuses de Donkey Konga, et les décors en 3D floue digne des meilleurs jours de la N64 de Donkey Konga 2, nous avons, tenez vous bien, des décors en 3D très animés presque dignes d'une Dreamcast. C'est beau l'évolution. Cependant, comme il ne faut pas trop en demander pour un add-on d'un jeu musical, ces décors restent peu nombreux et manquent cruellement d'inspiration (oh, le champ de citrouilles qui morphe dans une ambiance halloween la nuit, oh, les bonshommes de neige qui cèdent place à un sapin de Noël, ouais, j'avais jamais vu ça). Cette mise à jour graphique pose aussi un léger problème. C'est coloré, ça bouge beaucoup, et du coup, l'on perdrait presque notre concentration sur les tonneaux qui continuent de défiler. Mais trêve de mauvaise foi, on reprochait au jeu d'être laid, maintenant il est vaguement beau, c'est déjà un plus.

Après cet attardement quelque peu excessif sur la réalisation graphique dont on n'a, finalement, pas grand-chose à faire pour un jeu musical, je passe à l'essentiel, la sélection musicale. Avec 50 chansons différentes, Donkey Konga 3 promet beaucoup. Et offre effectivement beaucoup. Vous voulez du générique d'anime ? Vous allez en avoir, avec entre autres le générique de Dragon Ball Z. De la J-Pop ? Il y a aussi de quoi faire. De la ridicule, de l'insipide, de la sympa, et de la réutilisée pour des génériques d'anime, il y a tout ce qu'il faut. On ajoute à ça deux musiques classiques, une exceptionnelle, l'autre étant un remix de bas étage, de la musique pour enfant qu'on n'a pas demandé et dont on se serait bien passé, quelques autres chansons souvent ringardes et bien sûr des musiques de jeux vidéo. Pour celles-ci, on sent que Nintendô et Namco ont des produits à nous vendre. Le thème de Star Fox (oh, Star Fox Assault est sorti il n'y a pas longtemps), le thème de Mona Pizza (je me demande qui pourrait bien avoir des Made in Wario à vendre) ou le thème de Donkey Kong Jungle Beat. On appréciera également la présence d'un très bon remix de l'excellent thème d'ouverture de Smash Brothers DX. Enfin, mon petit coup de cœur de cette sélection se trouve dans les musiques publicitaires. Nintendô et Namco ont la joie de nous offrir, sans doute en vue du lancement prochain de Fire Emblem sur Gamecube, le thème de ce jeu façon opéra. Un grand moment ! À tout cela s'ajoutent encore des thèmes de jeux Famicom, dans leur version originale. Et là, c'est vraiment le pied intégral garanti pour tous les nostalgiques.

Dans l'ensemble, on peut donc dire qu'il s'agit du meilleur mix. Toutefois, les remarques concernant la difficulté sont toujours à formuler. Même en expert, il n'est pas très compliqué d'obtenir une médaille d'or du premier coup. Toutefois, il me semble que l'on s'ennuie moins à faire les chansons en easy. La fréquence d'apparition des touches semble avoir été augmentée à ce niveau-là, et ça n'est franchement pas un mal. Avec ses 50 titres, la durée de vie est donc plus qu'honnête. On regrettera juste que les mini-jeux aient été limite oubliés. Il n'y en a qu'un, pas terrible en plus. Sinon, il faudra se contenter de variations du mode de jeu classique, ce qui reste toutefois excellent.

En définitive, Donkey Konga 3, c'est une bonne sélection musicale, malgré un certain nombre de musiques à jeter, mais avec de quoi faire pleurer tous les nostalgiques de la Famicom. Alors si votre bongo prend la poussière, que vous êtes très ouvert d'esprit avec la musique provenant du Japon (car je vous le dis sincèrement, comme d'habitude, pour certaines musiques, il faut s'accrocher), et qu'en plus une Famicom a croisé votre chemin dans votre jeunesse, faites-vous plaisir. Vous ne le regretterez pas.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Ajouter un commentaire