Capcom vs. SNK 2

Millionaire Fighting 2001 EO

Dans la catégorie portages multiples et titres à rallonge, Capcom est vraiment champion du monde. Et pourtant, à chaque nouvel opus de leurs sagas, que ce soit dans le combat, le survival horror ou la plate-forme, l'impatience est au rendez-vous.

Et ce Capcom vs SNK 2 Millionaire Fighting 2001 EO ne déroge pas à la règle. Car malgré son ancienneté apparente et ça bonne odeur de recyclage commercial, il est surtout le premier jeu à nous démontrer les prouesses en 2D de la NGC et surtout, la validité de son pad pour les titres de ce genre. Je ne reviendrai donc pas sur le gameplay connu de tous pour m'attarder principalement sur ces deux points.

Tout d'abord, oui, la NGC assure avec la 2D. Le jeu est tout simplement la copie conforme des versions Dreamcast et PS2. Aucune étape d'animation ne manque, et tout bouge avec une fluidité exemplaire. Le seul petit reproche que l'on fera vient de la différence de résolution entre les décors en "3D" (une partie, en général ce qui est animé, est en 3D alors que certains autres éléments sont en 2D) et les personnages 2D, faisant méchamment pixelliser les combattants. Un défaut déjà présent sur les autres formats qui aurait pu être corrigé sur NGC.

Ensuite, pour le pad, je sens que l'on va entendre de tout ces prochaines semaines à son sujet. De mon côté, je dirai simplement que, une fois bien configuré, il ne s'avère pas plus désagréable qu'un pad DC ou PS2. La croix est certes petite, mais permet quand même de réaliser toutes les manipulations sans grande difficulté. La position des boutons est elle aussi étrange. Cependant, comme les coups assignés sont réglables dans les options, il n'est pas compliqué de configurer le pad en fonction de vos habitudes de jeu. Et si vous n'êtes vraiment pas convaincu, vous pouvez toujours essayer le GC-ISM, une nouveauté de cette version EO offrant une approche différente de la jouabilité des jeux de baston en tirant partie des particularités du pad NGC. En gros, vous contrôlez le personnage avec le stick, vous donnez les coups de base avec les triggers, la force du coup de poing ou de pied étant déterminée par la durée de pression, et vous sortez les coups spéciaux simplement en poussant le C-Stick, chaque direction correspondant à un coup spécial. Cependant, ce mode est quelque peu déroutant pour les habitués à ce type de jeu. Tous les automatismes sont à réapprendre, et finalement, il est beaucoup plus aisé de jouer avec la AC-ISM (façon normale de jouer, croix et 6 boutons). Par contre, les débutants se régaleront, en sortant le plus simplement du monde toutes sortes de coups spéciaux et autres furies.

Au final, ce Capcom vs SNK 2 EO est plus un jeu preuve qu'autre chose. Il prouve que la NGC ne se débrouille pas si mal que ça avec la 2D et que son pad n'est pas aussi mauvais que l'on pourrait le croire. Mais en dehors de ça, force est de constater que le contenu déçoit quelque peu. Le jeu est strictement identique aux versions DC et PS2 sorties il y a près d'un an. Ceux qui auront déjà écumé le titre dans ses moindres détails sur les autres versions n'auront aucun intérêt à aller voir du côté de cette version NGC. Cependant, ceux qui découvrent vont se régaler. Avec ses 44 personnages tirés des univers de Capcom et de SNK et ses nombreux modes de jeu, Capcom vs SNK 2 EO aura de quoi les satisfaire pendant de longues heures. Surtout que, en plus d'être le seul titre du genre sur NGC, le jeu est vendu à prix "réduit" (4'800 Yens au lieu des 6'800 habituels) et qu'une Memory Card 59 est offerte avec.

Article intéressant ?

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles