La Blue Girl Live Action

Injû Gakuen

Après l’expérience La Blue Girl en animé, j’ai appris qu’il existait une version live de ce hentai, avec l'actrice Saya Hidaka. Poussé par la curiosité (et pour la science, bien sûr), je me suis procuré les trois films en question. Bon, autant vous avouer de suite que je ne me suis pas tapé les quatre heures de cette adaptation foireuse. Car c’est bien d’une adaptation dont il s’agit. L’histoire est globalement la même, on a comme d’habitude nos monstres visqueux qui veulent violer des jeunes Japonaises pas si récalcitrantes que ça. Pour les effets spéciaux version petit budget / années ’90, c’est la maison qui régale.

Pour vous représenter l’ensemble, imaginez un film érotique du dimanche soir sur M6 : mauvais acteurs, cadrage à la petite semaine, du sexe très… limité, dirons-nous. Ensuite, le scénario de La Blue Girl étant ce qu’il est, l’adaptation live offre donc son lot de séquences ridicules. Ou cultes, au choix. Dans le genre, on a donc des tirades totalement décalées du style « mon clan a été décimé par les sexes du tien ». La seconde d’après, ça baise (en tout cas, ça fait semblant), et les filles ouvrent la bouche pour bouffer du tentacule sur des bruitages visqueux...

Culte et un peu dégueu, définitivement. Mais pour l’intérêt, on repassera.

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles