Beach Spikers

Comme premier jeu sur NGC, la très célèbre équipe Sega-AM2 nous livre une conversion de son jeu de Beach Volley sur Arcade, Beach Spikers. Et non, pas (encore) de Virtua Fighter, mais tout de même à n'en pas douter le meilleur d'un genre très peu représenté sur console.

Le ciel bleu, le soleil, la mer, le sable et de charmantes demoiselles peu vêtues tapant le ballon, pas de doute, avec ses sublimes graphismes Beach Spikers nous replonge de suite dans l'ambiance chaude des vacances d'été. La musique, bien qu'un peu lassante à la longue, accentue également l'ambiance estivale autour de ce titre. Le jeu est assez aisé à prendre en main. Il n'utilise que deux touches (A et B), ainsi que le stick. Cependant, les premières parties rentrent en général dans le domaine du catastrophique, vu qu'il n'est pas donné à tout le monde de diriger successivement ses deux joueuses. Mais une fois les subtilités du jeu acquises (via l'excellent mode Tutorial), le plaisir de jeu se fait vite ressentir, et en Versus, les parties s'enchaînent rapidement. Côté modes de jeu, outre les modes Tutorial et Vs. cités avant, on retrouve bien sûr le mode Arcade, qui reprend les règles de la version Naomi 2, et un nouveau mode, le World Tour, permettant de créer son équipe, et de faire évoluer un des membres dirigé par l'ordinateur. Ce mode est très intéressant, bien que l'apprentissage de la joueuse dirigée par l'ordinateur soit plus que laborieux, rendant les victoires immédiates quasi impossibles. Détail amusant par contre, en entrant des codes (JUSTICE, DAYTONA, FVIPERS, PHANTA2, ARAKATA et OHTORII) dans le champ du nom de la joueuse, on peut gagner des costumes tirés de célèbres jeux Sega, dont celui d'Ulala de Space Channel 5 ! Petite précision encore pour le mode versus. Il offre, en plus du jeu standard, trois mini jeux assez amusants, soit une sorte de course à pied sur le sable, une partie de Beach Volley avec une bombe à la place du ballon et une sorte de séance de Penalty façon Beach Volley. De quoi se détendre en deux parties "sérieuses".

Pour un coup d'essai, Sega-AM2 signe avec son adaptation parfaite du hit de la Naomi 2 un coup de maître. Aussi fun et agréable à jouer qu'un Virtua Tennis, ce Beach Spikers se hisse tout droit au sommet des jeux de sport à posséder absolument sur NGC.

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

SteoMLK
11 Septembre 2006
00:46

Hum.. Le jeu n'utilise pas que le A & B, mais aussi le Y / X (la même action), qui d'ailleurs apporte beaucoup au gameplay quand on maîtrise relativement bien le jeu.

Sinon c'est mon jeu favoris pour du multi tranquil, on y prend énormément de plaisir et c'est généralement très addictif.

On pourrait penser assez vite après quelques parties que le gameplay est limité et que c'est pas mal répétif dans les phases d'action, mais il y a des subtilités qui apparaissent au fur et à mesure comme l'art du placement, de l'anticipation et du bluff quand on joue à plusieurs (car vs. com c'est on va dire assez linéraire même s'il faut être assez costaud).

Ajouter un commentaire