Animal Crossing Wild World

Oideyo Dôbutsu no Mori ++

Bien avant que la « Nintendo Difference » ne soit matraquée à tout va depuis deux ans, Dôbutsu no Mori débarquait sur Nintendô 64 dès 2001. Après un épisode GC qui se classe sans difficulté parmi les titres les plus vendus de la machine, la version DS suit les traces de son aîné. Animal Crossing appartient désormais à la catégorie des vaches à lait : avec bientôt trois millions d’exemplaires écoulés rien qu’au Japon, Wild World fait figure de maillon dans une chaîne. Et cette chaîne, rien à faire, je n’y adhère pas. Abordons déjà l’aspect technique, plan sur lequel le titre est à peine passable. Tout est crade, des graphismes à l’animation en passant par la bande-son les affreux bruitages criards. Rien qu’à déambuler dans ce monde vide, et plus laid que la version 64, j’ai mal aux yeux et aux oreilles. Et lorsque après avoir montré rapidement le jeu à un ami, j’ai éteint la machine sans sauvegarder, j’ai fait l’une des grandes erreurs de ma vie. Ma rencontre avec le fameux M. Resetti a valu à ma DS une presque rencontre directe avec le double-vitrage…

C’est bien ça, pour moi, le problème : Animal Crossing ne se positionne pas en tant que jeu vidéo mais en tant que « vie supplémentaire ». J’ai horreur de ça. Au moins, The Sims a un humour un minimum intelligent et décalé. Ici, tout est lent, appuyé jusqu’à en devenir lourdingue, pour un intérêt finalement proche de l’inexistant. Les communiqués de presse avancent que le jeu « vit » même sans vous, mais c’est de l’onanisme mal placé : le village fait 200m² à tout casser et compte trois habitants et demie ! Seul véritable ajout de cette version DS : les possibilités réseau, qui vous permettront d’aller échanger une poire ou de visiter le village d’un ami, tout aussi seul que vous, rencontré hier sur un forum. Animal Crossing prétend vous offrir la liberté ; en fait il est ultra dirigiste, n’offre qu’une poignée de possibilités différentes et vous oblige à rembourser une maison que vous n’avez même pas demandée. Dans Le Capitalisme pour les Nuls, le jeu sera sans doute cité en deuxième de couverture.

Je range définitivement ce titre dans la catégorie Nintendogs : du côté obscur des nouveaux concepts, plutôt destiné à un public plus jeune voire féminin. Mesdemoiselles, préférez-lui plutôt les Sims. Attention, je ne réfute pas les qualités sans doute exemplaires de ce Dôbutsu no Mori sur la durée, ni sa capacité à amuser un grand nombre de joueurs de par le placement stratégique qu’il occupe, mais tout à fait personnellement, je crois ne pas être fait pour ce petit village. Ironie suprême : Nintendô m’enlève tout plaisir d’espérer que mon avatar d’Animal Crossing crève un jour sur l’étagère à côté de Waf, mon Nintendog. L’immortalité made in Mario, ça n’a définitivement pas que du bon.

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Eric
04 Mai 2006
08:30

Moi qui me demandais si j'allais me le prendre, je crois que le problème est presque réglé. J'aurrais juste deux questions. Il parait que ce jeu s'apprécie plus par petites sessions d'une demie-heure plutôt que par de grosses parties qui durent trois, quatres heures. Est-ce que c'est vrai ? Sachant que je préfère jouer ponctuellement mais pendant une longue pèriode et que je ne suis pas un grand fan des sims quelque soit la version, me déconseillerez vous vraiment Animal Crossing World Wide ?

04 Mai 2006
11:07

Salut Eric,

Pour Wild World (et non World Wide ^_-), en effet tu décris bien le fonctionnement du jeu. Il faut y revenir vingt à trente minutes par jour pour construire et alimenter son village mais, autant que possible, ne pas le lâcher pendant plusieurs jours d'affilée. Donc si ça ne correspond pas à ton style de jeu et qu'en plus tu n'apprécies pas forcément les Sims, effectivement je te conseille plutôt d'autres jeux sur DS. Phoenix Wright par exemple, dont je posterai la critique bientôt.

Kentsui
04 Mai 2006
20:01

Une critique bien sombre et un avis que personellement je ne partage pas du tout, surtout sur le plan graphique.
Animal crossing Wild World possède l'un des meilleurs rendu graphique 3D qu'il m'ait été donné de voir sur DS, son framerate bien que bas s'oublie rapidement, et a au moins le mérite d'être stable ce qui n'est pas le cas d'autres jeux du genre ('Lost In Blue' par exemple).
La bande son n'a rien de médiocre, bien que certains thèmes soient en deça de son homologue sur Gamecube, et les bruitages 'enervants' dont je suppose qu'il s'agit des 'voix' des personnages se désactivent tout simplement dans les options.

Pour le reste du jeu, on adhère ... ou pas, tant a la forme qu'au contenu , mais si l'on est un tant soit peu contaminé par la 'collectionite' les envies de personalisation et autres petits 'travers' du genre on se prends vite au jeu, et si il est vrai que si l'on ne passera pas des heures chaque jour sur le jeu, on y reviendra régulièrement par petites périodes de jeu (chaque jour ou plusieurs fois par jour) pour y effectuer les petites taches quotidiennes, participer aux evenements du moment etc ... (au passage bien plus divers et mieux étalés sur le calendrier de l'année que sur la version de salon)

C'est d'ailleurs par ce rythme de jeu que le jeu est bien plus adapté a une console portable qu'a une console de salon, car il ne nécessite pas d'accaparer uen télévision (voir de devoir faire tous les branchements) a chaque fois que l'on veut jouer.

La seule chose qui moi me pose problème, c'est le Wifi, lourd a mettre en place, pas pratique et certes assez limité, bien que laissant une part très ouverte a l'imagination du joueur pour organiser ses propres evenements, on aurait quand même aimé quelque chose de bien plus devellopé (notamment au niveau de l'interactivié avec les villageois)

Quand a remettre en cause le 'capitalisme' et le fait de devoir 'payer une maison que l'on a pas demandée' c'est tout simplement renier le postulat de base du jeu qui est que le personnage que l'on incarne déménage dans une nouvelle région avec tout ce qui en découle ce qui ne me parait pas trop logique quand on décide de s'acheter un tel jeu :p

La meilleure chose a faire avec ce genre de jeu, c'est de les essayer, on se retrouve parfois avec des surprises bonnes ou mauvaises selon les personnes même chez celle qui ne paraissent pas forcément pouvoir être interessés.

05 Mai 2006
09:08

Voici un avis intéressant et argumenté qui vient joliment équilibrer le mien. Eric, te voilà renseigné !

RaZoR
18 Mai 2006
22:37

Salut;
J'ai bien aimé ta critique, je l'ai trouvé drôle et je trouve enfin quelqu'un qui partage mon avis (à propos de la version NGC celà dit)
Déçu par Animal Crossing j'ai pas eu le courage de tester celui là pour l'instant, et j'ai une question : Le Wifi se limite t'il à ce qui était déjà possible avec l'echange de carte mémoire sur NGC ? (C'est à dire rien à part détruire le village de son ami en coupant tout les arbres) ou est-ce qu'il y 'a moyen de discuter, de se retrouver à plus de 2, etc... ?

vache4
17 Juin 2006
12:28

Oh la la.
Je pense que si tu critique ce jeu à ce point, c'est que tu n'as pas du y jouer bien longtemps, car tu mélange tout : les images sont les images d'une autre version, et cette dernière n'est pas la version DS. Aussi, tu compare Animal crossing wild world avec Sims, mais, Sims ne te fera pas parler aux animaux. Et puis aussi tu dis qu'il n'y a que 3 habitants et demie, hé bien tu n'as pas du, comme je te l'ai dit, avoir joué longtemps car au début, un habitant arrive chaque jour jusqu'à ce que vous soyez au nombre de 8 (sans te compter ni compter les personnages que tu as crée.)
Sur ce je t'ai dit ce que je pense, et je me suis lâchée.

poyline
17 Juin 2006
12:36

Je ne suis pas de ton avis.Tu critiques trop vite en plus tu n'as pas profité de ce jeu.Dans Animal crossing wild world je pense qu'on peut faire plein de truque sympas !!! Il y a pas que des défauts comme tu le dis.Il y a aussi des qualités.Voilà,je pense que j'ai dis mon avis.

18 Juin 2006
07:51

Pas la peine de prendre deux pseudos pour poster un avis. Les IP et Host sont étrangement identiques, mais on avait compris rien qu'en te lisant...
Bref, si, les images sont bien issues de la version DS.

m
30 Avril 2008
18:34

m

Mathilde
11 Janvier 2009
11:37

Mais eric, les sims c tout a fait différent d animal crossing Wild Word.Dans les sims tu contrôle des personnages, tu dois t occupper de leurs besoins, desirs, tu peux faire des enfants et ils meurent.Ce n'est pas du tout comme ça dans animal crossing wild word car dans animal crossing wild word tu n'as pas de besoins, ton personnage ne meur jamais et tu ne peut pas vraiment avoir de desirs (appart toi si tu ve t acheter quelque chose) mais tu ne pe pas interagire avec beaucoup de choses contrairement aux sims et tu ne peux pas aller dans d'autres endroits a part ta ville.Et ils n'y a presque pas de chargement sauf pour les connections wii-fi ou DS a DS.

Et au fait, moi j y joue souvent 2, 3 heures par jour et je ne m'en lasse pas donc tu pourrais très bien l'aimer !!!

mzellsoso!
20 Avril 2010
17:32

pour avoir un village parfait il faut avoir des arbre bien équilibré j'aimerai bien savoir comment faire pour équilibré mes arbre merci de ta reponce en envoyant un mail sltp

Ajouter un commentaire