Bonjour à tous et bienvenue sur cette mini-review où Al Azif et Kirisame Marisa se partageront la scène et nous révèleront quelques uns de leurs charmes. Les deux figurines ont à peu près la même taille, environ une dizaines de centimètres et, malgré leur gabarit de Game-Prize, elles ont tout des grandes.

Al Azif

Al Azif nous arrive tout droit de Demonbane et nous apparait sous les traits d'une jeune fille aux yeux perçants et aux rubans multiples. Son design très simple et ses couleurs pastel permettent à l'œil de se focaliser uniquement sur le rendu et l'aura dégagée par le personnage.

La box est d'ailleurs modeste elle aussi. Elle se démarque pourtant en mettant, en arrière-plan, l'illustration originale. Celle-ci dépasse légèrement de la silhouette de la figurine et prend complètement sa place lorsque l'on libère celle-ci de son écrin de plastique.

On pourrait regretter l'effet moulage une pièce de la robe et notamment de ses froufrous. Même remarque concernant la finalisation des couettes, qui se finissent en gros paquets mal découpés.

Un autre point, lorsque l'on contemple l'illustration originelle, on s'aperçoit que les couleurs sont plus intenses, plus sombres. Il aurait été intéressant de respecter la force des tons, car ils auraient contribué au contraste entre le côté candide du personnage et l'impression de magie qu'il s'en dégage.

C'est d'ailleurs intéressant de constater que la pose vue de dos, les jambes en mouvements et les deux étranges couettes rappellent avec insistance VN02 Mix qui, elle, a un design beaucoup plus mécanique, plus poussé, et qui la met en désavantage par rapport à Al Azif notamment à cause de la froideur que VN02 dégage.

Conclusion

Finalement, les points forts d'Al Azif constitue également une partie de ses points faibles, mais on retient surtout la concision de la silhouette et le rendu très accrocheur. On lui souhaite tout de même une adaptation un peu plus active, plus grande et plus caractérielle.

Kirisame Marisa

Marisa Kirisame quant à elle, nous vient de l'univers bien connu de Touhou Project. Toranoana illustre ici une version plus enfantine de la populaire petite sorcière.

Première constatation, la taille s'accorde avec le concept de l'enfant, et cette échelle joue quelques tours au niveau de la finesse de la figurine. En effet, le point qui saute aux yeux se situe au niveau de ses cheveux. Mal dégrossis, les mèches mal affinées, et un haut du crâne un peu trop bombé, bref un ensemble de détails qui dégradent la qualité de Marisa.

Un autre point concerne un des plis de la robe, trop profond, trop évident, suivant lequel le balai est censé se loger. Mais une fois celui-ci enclenché, l'œil non averti n'y voit que du feu.

Enfin, le chapeau. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le chapeau n'est pas creux, même partiellement. En changeant d'angle, on s'aperçoit que le fond du chapeau a été coulé dans une substance translucide, qui fait penser à de la colle séchée. Ce fond a été moulé dans l'à peu près pour trouver sa place sur la tête de Marisa, en conséquence, le chapeau a la désagréable manie de vous filer entre les pattes.

Clairement, l'idée du fond glue aurait méritée d'être expédiée au placard.

Le reste des détails sont assez bien rendus pour l'échelle, les plis de la robe et du jupon, les rubans, le chapeau, le balai, la pose est naturelle et invite au mouvement, suggéré également par la présence du balai et par le vire-voltage des plis du jupon.

Ce qui fait vraiment la différence se situe au niveau du visage. Le regard est jaune orangé, vif, et apporte une pointe de timidité au sourire espiègle. Et malgré des finitions qui font beaucoup d'ombre, c'est avant tout grâce à sa bouille que Marisa a pu trouver sa place.

Conclusion

Marisa est exactement ce que l'on peut appeler un proof of concept. Bonne interprétation, bonnes idées, bon design, mais une finition un peu trop à la va-vite, pas assez fine -on peut même parler de dégrossissement tellement cela peut choquer l'oeil-.

Au final, on acquiert la figurine pour le pire des cas, celui où on sait qu'elle ne sera pas remaniée, mais on lui souhaite le meilleur : un travail plus fin et plus passionné et une mise à l'échelle raisonnable.

Article intéressant ?

Galerie photos

  • Demonbane - Al Azif
  • Demonbane - Al Azif
  • Demonbane - Al Azif
  • Demonbane - Al Azif
  • Demonbane - Al Azif
  • Touhou Project - Marisa Kirisame
  • Touhou Project - Marisa Kirisame
  • Touhou Project - Marisa Kirisame
  • Touhou Project - Marisa Kirisame
  • Touhou Project - Marisa Kirisame

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Ajouter un commentaire