Vivre au Japon et reprendre les cours, est-ce possible ?

11 réponses

Bonjour / Bonsoir à tous !

Je me présente Arnaud 19 ans , je voudrais me renseigner pour vivre au Japon et reprendre " L'école à 19 ans au Japon est ce possible " ? !

Je suis actuellement en apprentissage en vente en france bien sur ! mais j'aimerais me renseigner si sa serait possible d'aller vivre au Japon et de retourner à " l'école à 19 ans ?!

Je vous remercie pour les réponses que vous allez m'apportez ! ;)

Cordialement ! Nyyyaaahh~

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Gekkou
29 Avril 2014
12:20

Bonjour,
Déjà il faut avoir le bac . Puis il faut parler, écrire et comprendre la langue. Ensuite si tu veux faire une université le diplôme LJPT 1 voir 2 est demandé par les université . Voici mais petites connaissances sur le sujet. Actuellement je suis au Japon et je prends des cours de japonais. Certain élèves qui sont à la même école que moi, on un visa étudiant . Il apprenne la langue afin de pouvoir passer le JLPT 1 ou 2 ( examen de nivaux élevé ) pour pouvoir passer les tests d'entrée de l'université de leur choix . Si tu as des questions plus précises je peux me renseigner d'ici directement

29 Avril 2014
14:25

Je te remercie de ta réponse . Est il obligé d'avoir un BAC ?
Le diplôme JLPT 1 c'est quoi ? ^'^
J'ai vu un reportage sur internet comme quoi il y avait une école au nord de tokyo qui s'appel le LFIT un truc du genre ^'^

29 Avril 2014
14:50

Bonjour Arnaud,
Excuse moi du ton que je vais prendre, mais je pense réellement qu'il faut redescendre sur Terre... On mettra l'insouciance sur le compte de ton âge, mais quand même. Si tu n'es pas au courant de ce qu'est le JLPT, diplôme de niveau de langue japonaise dont on parle beaucoup sur tous les sites traitant du Japon, c'est que ta culture sur le pays reste vraiment à approfondir ! Comment partir s'établir dans un pays sans en connaitre un minimum? Et sans revenu ??? Sans diplome ?? Sans parler la langue ?? Il fait un visa, et donc un projet de vie solide !
Le LFIT - Lycée International Français de Tokyo - est un lycée PAYANT et où les élèves sont sélectionnés à partir de listes d'attente ! Autant te dire il me semble, que s'inscrire depuis la France pour y reprendre un cursus de lycéen à 20 ans, est juste impensable !!
Je te conseillerais simplement de reprendre/continuer sérieusement tes études en France dans un domaine te donnant la possibilité de t'expatrier dans quelques années. Ce sujet a déjà été abordé plusieurs fois ici, sur Kotaete, en cherchant un peu tu trouveras des pistes.
Bon courage pour le travail qu'il te reste à accomplir pour mener à bien un tel projet, dans quelques années, avec une tête bien pleine et un peu moins dans les étoiles.

Sbr
29 Avril 2014
15:50

Comme l'a dit sushiaujapon, avoir les pieds sur terre ca serait bien.
Si tu veux entrer dans une université au Japon, tu vas devoir passer les tests d'entrée (en japonais) comme tout le monde.

Si certaines universités acceptent des gens avec le jlpt2, la réalité est qu'un niveau jlpt2 est insuffisant pour comprendre les questions des examens d'entrée, le jlpt1 lui même est déjà probablement insuffisant (beaucoup de vocabulaire archaïque et bon a jeter, le reste n'est que du vocabulaire général qui ne suffit pas aux spécificités des études).

En étudiant le japonais de manière intensive (comprendre, ne faire QUE ça toute la journée, tous les jours), tu peux avoir le niveau qu'il faut pour entrer a l'université en a peu près 3ans.
Ça te fera déjà 22ans quand tu seras prêt a passer l'examen d'entrée alors que les japonais auront 19ans.

Ces 3ans de "retard" vont t'amener vers une autre réalité du marché du travail au Japon, tu auras beaucoup plus de mal a trouver un job que si tu étais plus jeune. Les japonais ayant raté une fois un examen d'entrée dans une université ont beaucoup plus de mal a trouver un job a la fin de leurs études (a moins de sortir de Todai, Tsukuba ou Kyoto).

Rajoute a ça la discrimination a l'embauche, pourquoi un japonais embaucherait un étranger qui a fait les mêmes études que les 20000autres candidats japonais qu'il voit chaque année? La force d'un étranger est le fait qu'il ait une vision étrangère et de l'expérience a l'étranger, si tu enlèves ces points positifs, tu te retrouves avec les points négatifs, a savoir que tu viens d'une culture différente pas forcément compatible, que quelque soit ton niveau de japonais tu n'auras jamais le même background qu'un japonais natif,...

Si tu ne trouve pas de travail au Japon et que tu veux rentrer en France, la meilleure chose a faire de ton diplôme japonais, c'est de t'en servir comme papier toilette parce que c'est comme ça qu'il aura le plus de valeur.
Mon épouse (japonaise) a un diplôme de l'université d'économie de Tokyo, une université réputée pour l'économie.
Au Japon, ça lui ouvrait les portes de n'importe quelle banque ou entreprise, j’exagère a peine en disant qu'il suffisait qu'elle montre son diplôme pour qu'on lui lèche les pieds et qu'on lui jette des liasses de billets. En Europe, c'est le néant total, y compris dans des entreprises comme Mitsubishi ou Honda, ces entreprises la ayant déjà leurs propres expatriés importés de la maison mère au Japon.

Comme je l'ai déjà dit dans une réponse précédente, la voie a suivre si tu veux pas te retrouver a la rue plus tard c'est:
1) tu étudies en France
2) tu bosses en France
3) tu étudies le Japonais en France (tu peux faire ça en parallèle avec le point 2)
4) tu trouves un boulot dans une boite au Japon (profite de vacances pour aller faire l'interview sur place)
5) tu quittes ton job en France et tu pars au Japon

Quelques années d'expérience du travail changeront ta vision des choses et tu seras bien plus a même de supporter la (très rude) vie japonaise.

ivanoff
29 Avril 2014
19:20

Même si les commentaires sont sensés, je vous trouve un peu dur avec Arnaud. Arnaud, je pense qu'il faut que tu nous exposes mieux ton plan. Tel quel il est peut être un peu en cours d'ébauche et les conseils ne te seront pas très profitables. Donc que veux-tu réellement faire ?

29 Avril 2014
20:44

"Si tu veux entrer dans une université au Japon, tu vas devoir passer les tests d’entrée (en japonais) comme tout le monde."

Pour les autres qui liraient ceci (parce que pour Arnaud, je pense que c'est mort), il y a de plus en plus d'universités au Japon qui proposent des cursus tout en anglais, où le japonais n'est pas du tout exigé. C'était d'abord le cas des universités à vocation "internationale", comme par exemple l'International Christian University (ICU) à Tokyo, et l'Akita International Uninersity (AIU) à Akita, qui proposent la plupart du temps uniquement des cursus orientés business ou humanités, dont chacun pensera ce qu'il veut. Mais il y a aussi des universités un peu plus sérieuses qui s'y sont mis récemment, sous le label "Global 30". Même si les places dans les programmes "Global 30" sont sans doute chères, pour un étudiant bon et motivé, ça peut sans doute le faire.

30 Avril 2014
00:21

On ne peut pas lui répondre aussi durement si on en connait pas plus sur sa situation.

Qu'appelles tu l'école ? Si tu as validé plus de 12 années d'êtudes (donc niveau bac) tu peux très bien rejoindre une école de japonais, il y en a des centaines au Japon. Elles coûtent en moyenne 7000€ à quoi tu ajouteras tes dépenses quotidiennes.
Si tu arrives à obtenir le JLPT N2 même en France, tu pourras intégrer des écoles plus spécialisées type bts... avec les mêmes frais bien sûr.
Il y a aussi des universités comme Waseda qui ont des cursus pour étrangers. (Le programne Global 30 m'a l'air d'être un peu pour les grosses têtes ceci-dit)
En gros si ton profil n'est pas bancale (pas de redoublements, de formations abandonnées en cours de route, etc...) tu pourras vivre au Japon une ou deux années en tant qu'étudiant.

Bien sûr il faut être riche mais ça c'est un autre problème (・●・)

Sbr
30 Avril 2014
08:36

"Pour les autres qui liraient ceci (parce que pour Arnaud, je pense que c’est mort), il y a de plus en plus d’universités au Japon qui proposent des cursus tout en anglais, où le japonais n’est pas du tout exigé. "

En même temps, c'est quoi l’intérêt d'aller au Japon si c'est pour étudier dans une université qui donne des cours en anglais et dont le diplôme n'est pas reconnu en France?
Entre les cours et les révisions, il n'aura pas le temps d'apprendre le japonais a un niveau suffisant que pour trouver un job sur place. Une fois de plus, il perdra face a des japonais qui auront le même diplôme mais qui seront bilingues.

On n'est plus dans les années 80-90, pour un étranger ne parlant pas japonais, trouver un job autre que prof de langue ou faire la plonge pour un restaurant relève de l'exploit.
Je ne veux décourager personne, je veux juste être sur que ceux qui tentent l'aventure ont bien pris en compte tous les paramètres.

Il y a un truc sur lequel je ne reviendrai JAMAIS, c'est que si vous voulez aller au Japon, apprenez le japonais AVANT d'y aller.
Ceux qui ne sont pas capables de faire ce petit effort n'arriveront pas a vivre correctement au Japon alors prenez ça comme un examen d'entrée pour la vie au Japon.
Ceux qui croient qu'il suffit d’être au Japon pour devenir automatiquement bilingue se mettent le doigt dans l’œil jusqu'aux orteils.
Au Japon ou en France, apprendre le japonais (ou n'importe quelle autre langue) demande le même effort, la seule différence étant qu'au Japon on a plus facilement accès a la langue (bien que l'internet ait grandement réduit l'écart de facilité d’accès)

30 Avril 2014
11:39

"En même temps, c’est quoi l’intérêt d’aller au Japon si c’est pour étudier dans une université qui donne des cours en anglais et dont le diplôme n’est pas reconnu en France?"

Je n'en sais rien, ce n'est pas mon trip. Ce que je sais, c'est que des gens le font, et s'ils étaient tous au chômage après, cela se saurait.

Noy
02 Mai 2014
09:02

Bach-kun : Que sont devenues tes connaissances après un tel parcours ?

Arnaud : Où en es-tu aujourd'hui ? Quel est ton projet concret ?

05 Mai 2014
08:56

Tout le monde parle du JLPT oui mais n'oublions pas qu'un score de plus de 200 points (et encore c'est un score faible) au EJU (Nihon ryuugakusei shiken ou Examination for Japanese University) est indispensable pour rentrer en université !

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.