Réussir son voyage sans parler anglais ni japonais ?

7 réponses

salut
voila je suis une quiche en anglais j'ai surtout les bases et pour le japonais pareil ( les bases, voir peut être un peu plus ) je sais lire les hiragana et un peu les katakana mais pas les kanji ( et si comprend pas tous sa va pas servir beaucoup lol )
d'ici mon voyage au japon en 2015 j'ai un peu le temps d'apprendre mais même dans un an je serai surement loin d’être bilingue ^^

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Yaourt
09 Avril 2014
01:19

Kon nichi wa Taiga san :-)

Je suis parti au Japon avec des notions de japonais et un anglais correct, et résultat des courses : un anglais correct ne sert pas à grand chose dans la majorité des cas, peu de japonais parlant vraiment cette langue (et ça, c'est à Tokyo donc dans le reste du Japon, c'est encore plus vrai). Mes rudiments de japonais ont été très utiles, pour se déplacer, se nourrir, et les choses élémentaires qu'on souhaite demander.

En 1 an, il est possible d'acquérir le minimum pour se débrouiller au Japon donc persévère pour l'apprentissage du japonais, sans te mettre la pression, juste apprendre l'essentiel de la structure de la langue et les enclitiques en particulier, car le vocabulaire peut s'apprendre au fur et à mesure.

Il existe également des livres avec des phrases toutes faites en japonais pour les besoins essentiels, surtout en cas de problème médical quand on a pas la possibilité d'aller voir un médecin anglophone ou francophone.

Après, il y a 3 sortes de japonais :

- Ceux qui vont t'ignorer lorsque tu t'adresseras à eux, car ils auront peur de ne pas comprendre ce que tu leur demandes, et préfèreront fuir dignement plutôt que de perdre la face en ne sachant pas comment t'aider !

- Il y a ceux qui se mettront en 4 pour t'aider, et passeront le temps qu'il faut avec toi pour comprendre puis trouver ce que tu cherches.

- Il y a également ceux qui vont te voir réfléchir avec ta carte de Tokyo à la main, et qui vont spontanément t'offrir leur aide s'ils te croient en galère.

Donc voilà, no soucy, c'est le bonheur de voyager au Japon ! Tout ça pour te rassurer et te dire que des rudiments de japonais te permettront de profiter pleinement de ton voyage :-)

Bon voyage !!

09 Avril 2014
11:35

Bonjour,
Effectivement, pas de soucis pour se débrouiller au Japon sans parler parfaitement anglais et/ou japonais.
Par contres, des bases (correctes) en anglais sont un plus non négligeable, ne serait-ce que pour commander quelquechose dans un restaurant/une gare, etc.. les japonais ayant en général des notions d'anglais suffisantes pour ce genre de choses (et ça peut être plus facile qu'en japonais).
Bon courage pour l'apprentissage

Tanky17
09 Avril 2014
14:31

Salut,
Alors pour ma part, l'anglais à été d'une utilité frolant le 0 même dans les grandes villes (mon voyage : Tokyo, Kyoto, Nikko, Takayama, Nara et Hakone).
Nous sommes partis avec quelques bases japonaises (quand je dis bases, c'est savoir compter, la politesse de base et quelques phrases toutes faites) et franchement aucun problème donc pas de stress tu vas t'en sortir.

blackcat93
09 Avril 2014
19:28

quelque soit le pays ou tu vas la seule nécessité primordiale est de savoir lire ton petit guide de conversation japonais car de toute façon ils n'utilisent que très peu l'anglais et c'est en partie par honte que l'on se moque d'eux. Donc pas d'inquiétudes, les mots de bases tel bonjour, s'il vous plait, merci et combien ça coûte et compter sont problement les mots que tu te dois de savoir et pour cela il te suffit de les entendre par le biais des films, mangas ou dramas. rien de plus simple en somme.

10 Avril 2014
12:11

Merci je suis plus rassuré
Je Vais continuer de bossé mon japonais et mon livre de conversation ne me quittera pas
Merci à tous

Gunter
10 Avril 2014
23:25

Je ne sais dans quel Japon vous êtes allé, mais perso ça fait 10 fois qu'on y va, et franchement l'anglais m'a servit partout. Et on a été de Sapporo à Okinawa en passant par les grandes villes aussi bien que par les coins les plus paumés. Et les japonais parlent bien mieux l'anglais que les français (de toute façon, le monde entier parle mieux l'anglais que les français)

Perso, je connais au maximum 10 à 15 mots de Japonais, donc ce n'est pas avec ça que je vais tenir une conversation.

Et des fois oh!! miracle, on tombe sur un ou une japonaise qui parle français. Ca nous est arrivé plusieurs fois aussi bien dans un magasin que dans la rue dans les transports en commun.

Tout ça pour dire qu'avec l'expérience qu'on a, l'anglais est indispensable si on ne parle pas japonais. Attention, je ne dis pas qu'il faut parler couramment l'anglais, mais avoir de bonnes notions. Et l'anglais revient vite en parlant toute la journée.

kaeru
11 Avril 2014
20:41

Après 3 voyages au Japon, je dirais comme Gunter que l'anglais est assez bien parlé au Japon - surtout chez les moins de 50 ans - et peut donc s'avérer bien utile... encore plus si on reste dans les coins touristiques.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.