Est-ce obligatoire d'apprendre les kanji, ou les kana suffisent ?

3 réponses

Voila... j'ai le stress j'adore le Japon, et j'aimerai apprendre le japonais, mais pour ce qui est de l'oral, c'est pas si compliquè a apprendre, mais l'ecrit j'arrive pas il ya trop de katakana et de l hiragana
alors je me demandait si un apprenant les 2 syllabaires, je peut parler le japonais quoi, me debrouiller, ou c'est important apprendre le kanji.
d autre part j ai entendu dire qu'au Japon les enfant apprenent d abors l'hiragana, et apres peut a peut le kanji, donc je comprend rien

AIDE SVP!!

Question intéressante ?
4.43/5 (7 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Isako
30 Novembre 2012
02:04

Bonjour !
On peut apprendre à parler le japonais phonétiquement (avec l'alphabet latin /ro-maji) et il est vrai que la prononciation n'est pas très difficile pour les francophones.
Par contre pour l'écriture, c'est une toute autre affaire.
La langue japonaise s'écrit en utilisant et mélangeant les deux syllabaires kana et les kanji (et même parfois en plus un peu de ro-maji). Les deux syllabaires ont des fonctions bien distinctes, on ne peut donc pas privilégier l'un ou l'autre. Les hiragana sont utilisés pour tout ce qui est grammatical (terminaisons verbales, adverbes, mots de liaisons, etc...), les katakana eux, sont utilisés pour transcrire (en général) les mots d'origine étrangère.
Quant aux kanji, qui viennent du chinois, ils sont utilisés pour toutes les racines des verbes et tous les mots (ou presque)et il y en a des milliers.
La raison pour laquelle les enfants (et les débutants en japonais où qu'ils soient) commencent par apprendre les hiragana, c'est qu'avec ce syllabaire, on peut transcrire TOUS les mots japonais. Par exemple, dans le métro les noms des stations seront écrits en kanji, et en dessous également en hiragana car la lecture des kanji n'est pas connue de tout le monde (des enfants par exemple).
Là, j'ai résumé car bien sûr tout cela est plus complexe (et j'invite les personnes plus expertes que moi (ce ne sera pas dur) à complèter voire corriger mes exlications).

Pour répondre à ta question, si tu veux te mettre au japonais et apprendre à l'écrire (ce que je recommande fortement si l'on s'intéresse vraiment à la langue et à la culture japonaise), il faut malheureusment que tu commences par apprendre les DEUX syllabaires. Avec les hiragana tu pourras tout écrire dans un premier temps, et les katakana sont eux très utiles, sur place une fois au Japon surtout, car beaucoup de mots, produits, marques et autres sont écrits en katakana et si tu comprends un peu l'anglais en plus, ça aide vraiment.
Ensuite, au fur et à mesure, tu apprends des kanji, qui remplaceront les hiragana. Par exemple : le verbe たべる (manger) deviendra 食べる(un kanji et deux hiragana).
Les kanji demandent beaucoup de travail et un travail régulier mais sont fascinants. C'est un peu comme si tu avais toujours vu des films en noir et blanc et que soudain, tu pouvais les voir en couleur (ou même en 3D) !

Voilà, c'est une langue magnifique, une culture fabuleuse (mais tu dois déjà le savoir) alors je te dis simplement : ganbatte ! Ou plutôt : 頑張って !

Gaga
30 Novembre 2012
04:35

Bonjour!

Pas grand chose à rajouter à la très bonne explication d'Isako. Pour parler de mon expérience personnelle, je suis arrivé au Japon en septembre, en connaissant les deux syllabaires et environ 200-300 kanji. Maintenant j'en connais plus, mais je galère toujours autant dans la vie de tous les jours.

Pour faire les courses, remplir des formulaires, lire le courrier, etc. je suis obligé de demander de l'aide à des Japonais. Donc évidemment, ça dépend de ce que tu attends du Japon, si tu comptes y habiter, c'est un passage quasi obligé, et particulièrement long. Mais comme le dit Isako, les kanji sont fascinants, et dès que tu comprends un peu la logique tu peux découvrir l'origine des mots leurs racines, et tu as envie d'en connaître toujours plus!

Effectivement, les katakana sont très utiles car présents partout.

Bon courage dans l'apprentissage de cette fabuleuse langue!

Paméla
30 Novembre 2012
18:50

Bonjour Danixaa,

Il n'y a aucune obligation quand on apprend une langue étrangère. C'est à toi de fixer tes objectifs, en fonction de tes besoins.

Tu pourrais très bien parler une langue sans savoir l'écrire, mais ça reviendrait un peu à être analphabète et tu en ressentirais sûrement de la frustration.

En ce qui me concerne, j'adore les kanjis. Oui ils sont nombreux, oui c'est du par-cœur, oui on les oublie facilement, oui il faut recommencer encore et encore... mais quel bonheur quand tu peux déchiffrer ne serait-ce qu'une petite inscription sur un panneau quelconque.

Je te conseille dans un premier temps de bien apprendre les hiragana, puis les katakana, et si tu es toujours motivée et intéressée par la langue japonaise, tu pourras te lancer dans les kanjis. Prend ton temps car comme je le dis souvent "L'apprentissage du japonais n'est pas une course, c'est un marathon".

Bonne chance dans ton apprentissage !

Paméla

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.