Une Licence de japonais obtenue en France est-elle reconnue au Japon ?

17 réponses

Ma fille prépare une LLCE japonais en France.
Après avoir validé sa Licence de Japonais, elle souhaite s'installer au Japon.
Sa Licence y sera t elle reconnue? Pourra t elle alors s'inscrire en Master 1 au Japon? Ou dans une école en Bac + 4?

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

02 Mai 2014
17:10

Bonjour,

La question est de savoir quel est le projet de votre fille et à quel degré vous en a t'elle parler. Vous a t'elle dit comment elle comptait s'y prendre pour s'installer au Japon ? (le Japon n'est pas l'UE, il faut entrer avec un visa qui permet un séjour longue durée pour y habiter)

GATTACA
02 Mai 2014
17:13

Bon, globalement et pour faire simple, aucun diplôme français n'est reconnu au Japon.

02 Mai 2014
17:18

(Oops, ma réponse est partie trop tôt ! )

Je disais qu'il fallait entrer avec un visa que l'argent seul ne permet pas d'obtenir.
Pour un master elle pourra éventuellement penser à s'y inscrire si elle obtient le dîplome JLPT N1 (niveau C1-C2 en japonais)
Elle pourra envisager de s'inscrire dans une école avec le JLPT N2 mais je ne sais pas si il y en a de niveau Bac+4, en général elles recrutent après le bac et durent 2 ou 3 ans.

GATTACA
02 Mai 2014
17:20

Petite précision, la seule chose que l'on pourra lui reconnaître, c'est sa capacité à lire, écrire et parler japonais et professionnellement cela devra être validé par le JLPT...

02 Mai 2014
18:06

"Bon, globalement et pour faire simple, aucun diplôme français n’est reconnu au Japon."

Bullshit !

Dans le cas présent, il y a tout de même un problème. Le système universitaire japonais est calqué sur le système amérain, ce qui fait en particulier que les études de premier cycke y durent quatre ans et pas trous. Résultat, les universités japonaises demandent en principe d'avoir effectué 16 ans d'études pour s'inscrire en Master, et il faut donc avoir fait (au moins) un Master 1 en France. À partir de là, le diplôme est tout à fait reconnu, et on peut, au moins, postuler (être admis, c'est autre chose).

02 Mai 2014
18:28

Saleté de téléphone...

Et, disais-je, être admis ou pas dépend de tellement de choses que je ne me hasarderai pas à faire un pronostic, surtout dans une branche qui n'est pas la mienne. En tout cas, affirmer qu'aucun diplôme français n'est reconnu au Japon est faux, même en se cachant derrière un "pour faire simple".

02 Mai 2014
20:30

Et pour les adeptes de Saint-Thomas, car je sais qu'il y en a, prenons au hasard le département d'etudes japonaises de la faculté de lettres de Todai. Qu'y lit-on pour l'admission en Master ?

http://www.l.u-tokyo.ac.jp/assets/files/applicant/masterh26.pdf

(2) 外国において、学校教育における16年の課程を修了した者及び平成26(2014)年3月31日までに修了見込みの者。

Pour les étrangers, avoir terminé 16 années d'études avant le 31 mars 2014.

02 Mai 2014
20:32

Et hop, encore un -1. Entendre la vérité n'est pas agréable pour ceux qui ont quelques décennies de retard. :D

02 Mai 2014
20:35

Ça ou le ton désagréable et condescendant, c'est selon où on se place, hein.

02 Mai 2014
20:54

On a, en effet, le droit de se placer du côté de celui qui a balancé une fausseté, évidemment non justifiée, sous couvert de "faire simple". Moi, j'appelle ça se moquer du monde.

"Aucun diplôme français n'est reconnu au Japon", c'est même presque insultant pour les Japonais, ces arriérés pas fichus de s'imaginer qu'il puisse y avoir des gens compétents en dehors de leur archipel. Fort heureusement, le monde en général et le Japon en particulier sont plus sages que ça.

epok
02 Mai 2014
21:40

Gaël, on peut pas te mettre de +1 ? Dommage...

Eh oui, le ton est tout aussi important que la qualité de l'information sur un tel espace participatif...

Romjpn
04 Mai 2014
12:28

Il faut minimum 3 ans d'études universitaires pour postuler à un visa de travail.
Le problème, c'est que je pense qu'un LLCE n'est pas très recherché mais elle peut tenter sa chance avec un Working holiday visa mais l'essai ne sera pas forcément transformé et il faut beaucoup d'argent au départ ! Bonne chance !

04 Mai 2014
14:33

3 ans d'études, 3 ans d'études... ça dépend des cas hein !
Dans mon cas je n'ai qu'un BTS et ai obtenu mon visa de travail sans difficultés.

http://benenohitoritabi.blogspot.jp/

Noy
05 Mai 2014
08:23

Béné, c'était quelle spécialité ton BTS ? T'as pas enchaîné avec une licence pro ?

Sbr
05 Mai 2014
10:41

Moi y'a un truc qui me chiffonne.
En gros, elle veut apprendre le japonais a l’école et s'installer au Japon avec JUSTE ça en poche?
Ou alors elle veut apprendre le japonais et ensuite poursuivre des études au Japon?

Si c'est le cas un, un énorme retour a la réalité s'impose.
Imaginons la situation inverse: "Bonjour, je suis japonais et je sais parler français, donnez moi un travail. Des diplômes, de l’expérience en entreprise, des compétences particulières que vous n'avez pas en France? Ben, a part mon diplôme de français, je n'ai rien."

Dans le cas 2, un simple petit retour a la réalité suffit. (voir la question "vivre au Japon et reprendre les cours, c'est possible?"

05 Mai 2014
10:43

Ma spécialité est graphisme/webdesign. Et non pas de licence, je suis venue au Japon juste après l'obtention de mon BTS.

14 Mai 2014
09:37
Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.